Un leader en danger au Coliseum

Présentation de la huitième journée de Ligue Magnus, avec un choc au sommet et la révélation du remplaçant de Fournier à Neuilly-sur-Marne.

Amiens (6e) - Angers (1er). Angers n'a certes pas encaissé le moindre but à Strasbourg en l'absence de la paire Igier/Mihalik, mais le prochain déplacement est beaucoup plus périlleux puisqu'Amiens a marqué quatre fois plus de buts que Strasbourg en ce début de championnat ! Yannick Riendeau et David Cayer, les deux Canadiens qui ont quitté l'Alsace pour la Picardie cet été, en sont la cause principale. Rendre visite à la meilleure attaque du championnat n'est pas simple avec, deux défenseurs de moins... et peut-être trois. Simon Lacroix s'est blessé à la cheville vendredi matin à l'entraînement et est incertain. C'est vraiment l'affiche de la journée, d'autant que les dernières visites d'Angers au Coliseum au match 3 et au match 4 des quarts de finale 2009 s'étaient déroulés dans une ambiance exécrable.

La cote : Amiens 50% / Angers 50%. Coup d'envoi ce samedi à 18h00.

Briançon (5e) - Chamonix (10e). Les Diables Rouges n'ont pas apprécié le match de Coupe de la ligue à Chamonix où ils se sont fait remonter pour ne gagner "que" 5-4 avec un match moyen de Ramon Sopko et une fracture du nez pour Damien Raux. Le retour de leur buteur Joni Lindlöf devrait permettre aux Briançonnais de remettre les pendules à l'heure, eux qui n'ont actuellement que la 8e attaque de la Ligue Magnus, indigne de leur rang.

La cote : Briançon 90% / Chamonix 10%. Coup d'envoi ce samedi à 18h00.

Dijon (3e) - Strasbourg (9e). En cas de faux-pas angevin, les Dijonnais se retrouveraient à égalité de points avec le premier, une position enviable après huit journées. Ils en rêvent déjà, surtout en recevant Strasbourg qui traverse une passe très difficile à la suite de sa défaite à Gap avant la trêve. Mais pour autant, ce n'est pas l'adversaire idéal : vainqueur deux fois des Ducs en coupe de la ligue, l'Étoile Noire sait qu'elle n'a plus perdu contre eux depuis janvier 2008 et a besoin de ce match pour se relancer.

La cote : Dijon 70% / Strasbourg 30%. Coup d'envoi ce samedi à 18h00.

Villard-de-Lans (11e) - Gap (12e). Le premier succès face à Strasbourg a fait l'effet d'un grand bol d'air frais pour le promu gapençais, revenu en zone play-offs. Il est en train de trouver une assise défensive, comme l'ont montré la victoire 2-1 sur l'équipe de France U18 pendant la trêve, et même le quart d'heure sans but joué contre Grenoble avant la coupure de courant en coupe de la ligue. Un point seulement sépare Villardiens et Gapençais, et ce match est capital pour la qualification. Les Rapaces ont déjà battu deux fois les Ours en coupe de la ligue, et le public du Vercors s'attend à un match stressant.

La cote : Villard-de-Lans 55% / Gap 45%. Coup d'envoi ce samedi à 20h30.

Neuilly-sur-Marne (8e) - Rouen (4e). Les Dragons ne sont jamais très à leur aise sur la patinoire nocéenne, et la confrontation de l'an passé en championnat (2-3) avait confirmé cet état de fait. Les Bisons savent cependant que des échéances plus importantes les attendent dans la suite du calendrier face à des adversaires directs (Chamonix, Gap, Strasbourg et Villard-de-Lans). Le départ de Karl Fournier (9 buts en 7 matches, un total supérieur à ceux de tous les buteurs rouennais) les a affaiblis, mais ils ont révélé ce matin son remplaçant : Casey Bartzen est un centre canadien physique qui sait se faire une place dans les coins et autour de la cage. Il était l'an passé le capitaine de Geleen aux Pays-Bas.

La cote : Neuilly-sur-Marne 15% / Rouen 85%. Coup d'envoi ce samedi à 18h00.

(Rappelons qu'Épinal - Grenoble a été reporté en raison de l'indisponibilité de la patinoire spinalienne et que Mont-Blanc - Morzine a été avancé hier soir).