8e journée Magnus : Laprise du Coliséum

Même avec trois défenseurs seniors valides, rien n'arrête Angers qui caracole en tête de la Ligue Magnus. Le piège du Coliseum amiénois ne s'est pas refermé sur les Ducs. Kiprusoff s'est hissé à la hauteur de l'évènement. En attaque, après deux buts de la deuxième ligne angevine, Pierre-Luc Laprise a été le héros du soir avec un triplé.

La soirée est d'autant plus douce pour les Angevins qu'un de ses poursuivants, Dijon, a perdu et est relégué à quatre points. Les Bourguignons ont pourtant mené 2-0 contre Strasbourg, mais c'est sans compter sur un international junior de talent : Julien Burgert, 18 ans, avait été reconverti en défense en début de saison, mais il est revenu en attaque avec bonheur puisqu'il a marqué trois buts pour porter le score à 3-6. Burgert est le plus jeune joueur à réussir cet exploit depuis la création de la Ligue Magnus sous sa forme actuelle !

Cette défaite éjecte Dijon du podium au profit de Rouen, tranquille vainqueur 7-0 à Neuilly-sur-Marne. Briançon est aussi passé devant, mais a souffert contre Chamonix (3-2) avec deux buts de Marc-André Bernier. De quoi donner un petit espoir aux Chamois avant le match retour de coupe de la ligue mardi dans cette même patinoire.

Dans le match important du bas du tableau, Villard-de-Lans s'est imposé sans coup férir contre Gap, 5-2 après avoir mené 5-0. Le gardien gapençais Jakub Macek s'est fait remplacer à la mi-match par le jeune Ronan Quemener après le quatrième but.

Les victoires de Villard et de Strasbourg isolent un peu plus le trio Gap / Épinal / Mont-Blanc en bas de tableau. Le vainqueur du Chamonix-Neuilly de la semaine prochaine s'éloignera un peu plus de ctte queue de peloton.