Ligue Magnus : Briançon s'est fait peur

Comme prévu, Briançon a remporté le derby des Hautes-Alpes. Comme prévu, les Diables Rouges ont souffert à Gap. Les Rapaces n'ont besoin que de 21 secondes pour ouvrir le score, via Julien Correia. Après l'égalisation de François-Pierre Guenette, les locaux repassent devant à la fin du deuxième tiers, par Jiri Jelen. Gap tient bon. Mais les joueurs de Luciano Basile arrachent une prolongation, grâce à un but en supériorité numérique de Stéphane Gervais marqué à 1'20 de la sirène (2-2). La prolongation, justement, a failli tourner à l'avantage des Rapaces. Mais Jiri Rambousek a manqué un tir de pénalité. Le derby s'est terminé en fusillade, Briançon s'imposant sur une tentative réussie de Joni Lindlöf.

En marquant cinq buts au Haras, dont trois en power-play, Epinal a réussi sa meilleure performance offensive de la saison. Le souci, pour les Spinaliens, c’est qu’en face, Angers a compté à neuf reprises. Les Ducs remportent ainsi leur neuvième victoire de rang (9-5). Les Dauphins, déjà privés de Benoît Quessandier, Jan Hagelberg, Jan Simko et Tomi Karlsson, ont en plus perdu Tarik Chipaux et Fabien Leroy, expulsés en cours de match.

Pas de cinquième défaite de rang pour Amiens. À Morzine, les Gothiques ont attendu la seconde moitié de la rencontre pour faire la différence. Grâce à un hat-trick du Canadien Yanick Riendeau, dont un but en cage vide, les Picards s’imposent 5-2 en Haute-Savoie. Chez les Pingouins, le capitaine Mickaël Brodin a écopé d’une pénalité de match.

Bien calé dans le haut de tableau depuis le début de saison, Dijon vient d’être bouté hors du top 5. Les Ducs ont été largement dominés par Grenoble à Pôle Sud (7-2). Ils sont désormais sixièmes. Les Brûleurs de Loups peuvent féliciter la ligne Dufour – Tartari – Fleury, présente sur 5 buts.

Chamonix s’éloigne de la zone rouge. Menés 2-1 à la fin du premier tiers par Neuilly-sur-Marne, les Chamois ont changé de rythme en deuxième période. Six buts haut-savoyards plus tard, Jérôme Pourtanel remplaçait Marco Emond par Roman Svaty en espérant inverser la tendance. Las, Chamonix s’impose 9-3.

Enfin, Christian Pouget n’a pas fait de cadeaux à ses anciens partenaires du Mont-Blanc. Le coach normand peut être satisfait de ses Dragons, vainqueurs de l’Avalanche 12-2, avec 9 buteurs différents (Petri Virolainen, Jonathan Zwikel x 2, Luc Tardif, Carl Mallette x 2, Julien Desrosiers x 2, Loïc Lampérier, Ilpo Salmivirta, Magnus Eriksson et le jeune Kévin Beziau).