Chambéry - Cherbourg (Division 2, 7e journée)

Invaincus au cours des deux dernières rencontres, les hockeyeurs de la cité des Ducs recevaient les Vikings de Cherbourg samedi soir. Accompagnés d’un supporter en tribunes, les Cherbourgeois venaient en Savoie chercher les deux points de la victoire.

A l’entame de la première période, les spectateurs venus en nombre attendaient une première victoire des Éléphants à domicile. Leurs attentes étaient récompensées au premier temps par la subtilisation du palet durant les premières minutes, au cours desquelles par trois fois le puck passa devant la cage normande sans créditer les Chambériens d'un point au compteur. Mais leur ténacité finit par payer. Gay ouvrait le score sur service de Satonay (9’26"). Encouragé par les tribunes et une première réussite, Chambéry continuait à imposer et son rythme et son jeu. Service payant par le doublement de la marque attribué au duo Repellin et Bazin et but du dernier nommé.

Match à sens unique, et le métier de Satonay faisait bénéficier Chambéry d’une pénalité. Supériorité efficace avec une passe transversale de Kevin Enselme pour Bigot qui enlevait une toile d’araignée en lucarne et inscrivait le 3 à 0 (16’48). A la reprise, Chambéry se faisait déjouer et en "un contre un", Burnet détournait le palet de Levallois qui ricochait contre sa crosse pour terminer dans ses cages : cruel (17’22"). La période allait se terminer sur cette marque : 3 à 1.

Les Éléphants débutaient la deuxième période avec la même motivation, mais l’adversaire se faisait plus tenace et tenait la distance. Chambéry parvenait cependant à aggraver le score : Burnet lançait le génie Bouvier en contre, qui fonçait seul droit au but, dribbles et jeu de crosse devant le gardien avant de le tromper du revers (27’38") imparable. A la mi-match, grosse bataille suite à une charge sur le gardien chambérien. A avoir voulu défendre leur cerbère, les Savoyards étaient sanctionnés. Les Vikings frappaient à la porte d’une réduction du score, mais Burnet leur offrait ses parades. A égalité de joueurs, Chambéry imposait une forte présence et, quand les Éléphants étaient réduits d’une unité, ils tuaient, sereins, les minutes à un joueur de moins. A deux minutes de la fin de la période, jeu savoyard installé, forte frappe de Sarzier somptueusement détournée par Gay pour une cinquième réussite (37’33").

Dernière période et Chambéry continuait son travail. En subtilisant le palet en zone adverse, Enselme, puis Gay servaient Bigot, qui ajustait le gardien (42’28"). A 5 à 1, les Savoyards baissaient le rythme et Cherbourg profitait par deux fois de l’aubaine : Chelossi (48’54") puis Lebiez (50’42") réduisaient l’écart. Les Éléphants relevaient alors la tête et reprenaient un peu de marge par Bigot, intenable (52’34"). La suite de la rencontre était le fruit d’un arbitrage mollasson dont les joueurs énervés se voulaient seuls justicier.

Première victoire à domicile pour les Éléphants. La rencontre fut haché par des mauvais gestes croissant au fur et à mesure du déroulement de la partie. Avec les deux points du résultat, Chambéry double Cherbourg au classement et renforce son moral en vue de son déplacement la semaine prochaine à Viry. La remontée continue.

 

Chambéry - Cherbourg 7-3 (3-1, 2-0, 2-2).
Samedi 21 novembre 2009 à 20h30 à Buisson-Rond. 658 spectateurs.
Arbitrage de Patrick Peythieu et Kamel Kattouche.
Pénalités : Chambéry 60' (6', 10'+10', 14'+2x10'), Cherbourg 48' (6', 4', 8'+3x10').
Évolution du score :
1-0 à 09'26" : Gay assisté de Satonay
2-0 à 11'58" : Bazin assisté de Repellin (inf. num.)
3-0 à 16’48" : Bigot assisté d'Enselme (sup. num.)
3-1 à 17‘22" : Levallois assisté de Mikula et Lebuhotel
4-1 à 27'38" : Bouvier assisté de Burnet
5-1 à 37‘33" : Gay assisté de Sarzier
6-1 à 42'28" : Bigot assisté de Gay et Enselme
6-2 à 48'54" : Chelossi assisté de Lebiez (sup. num.)
6-3 à 50'42" : Levallois assisté de Lavrov (double sup. num.)
7-3 à 52'34" : Bigot assisté de Satonay et Gay (inf. num.)