Coupe de France : les favoris sans trembler

La soirée des huitièmes de finale de Coupe de France a été sans surprise. Même le "choc des divisions" a accouché d'une souris. L'épouvantail de la division 1 Brest n'a pas pu faire trembler le leader de la Ligue Magnus, Angers, dans son fief du Haras. Aidés par le retour de blessure de Kevin Igier qui leur permet d'aligner quatre défenseurs titulaires, les Ducs se sont imposés facilement 7-2 avec un triplé d'Eric Fortier.

Le seul match serré du soir s'est déroulé en Haute-Savoie. Les Morzinois l'ont emporté 6-3 à Chamonix avec six buteurs différents (Hjalmarssson, Suderman, Halava, Virtanen, Koponen et D'Aoust), les deux derniers ayant marqué en cage vide lorsque l'entraîneur local Stéphane Gros a tenté le tout pour le tout en fin de match contre son ancien club. Dans l'autre rencontre entre équipes de Magnus, Villard-de-Lans n'a rien pu faire contre Briançon (3-6) dont le buteur Joni Lindlöf est vraiment revenu en pleine forme, avec un triplé.

Mal en point en championnat, Annecy ne se consolera pas, mais ne se distraira pas non plus, par la Coupe de France, battu par Mulhouse (1-4), même si Cédric Boldron avait entretenu l'illusion du très maigre public (70 spectateurs) en ouvrant le score après une minute de jeu. Avignon a aussi fait respecter la hiérarchie du classement de division 1 en gagnant 5-2 à Valence dans un derby beaucoup plus suivi (423 spectateurs). Bonne affluence aussi à Courbevoie, mais pas de miracle face à Rouen (1-11).