Une dernière chance pour la Ligue des Champions

La réunion qui s'est tenue aujourd'hui à Stockholm entre l'IIHF, les sept grandes fédérations européennes et les représentants de Hockey Europe a été constructive. On pouvait craindre le pire tant certaines ligues s'étaient déjà résignées à l'idée que les clubs qui devaient participer en 2009/10 seraient au moins compensés financièrement. Il reste finalement un espoir pour la Ligue des Champions.

Après le retrait la semaine dernière de l'oligarque ukrainien - qui devait apporter 30 millions d'euros sur trois ans - et surtout celui de l'agence Ovation, si décriée auprès notamment des Russes, l'IIHF a confié la mission de relancer la CHL à Infront, une autre agence marketing suisse bien connue puisqu'elle est déjà le partenaire des championnats du monde. Le délai pour trouver une solution, jusqu'ici fixé à la fin de l'année, a finalement été repoussé au 12 février, date de début des Jeux Olympiques.

Dix semaines pour sauver la Ligue des Champions : telle est la mission d'Infront.