12e journée D1 : Rien ne va plus à Brest, Caen prend le large

Le choc de cette douzième journée se jouait d’entrée vendredi soir entre Caen et Brest. Alors que Sébastien Oprandi terminait hier son intérim sur le banc brestois (arrivé mercredi, André Péloffy était derrière le banc comme simple observateur), les Albatros ont concédé leur quatrième défaite consécutive. Trois buts des frères Avenel et une victoire facile finalement pour les Drakkars (7-2). Autre match avancé pour libérer des internationaux juniors, Courbevoie-Reims. Les Champenois laissent leurs adversaires du soir dans le fond du classement (3-5) et se donnent un peu d’air au classement.

Mulhouse conserve son statut de meilleure équipe à l’extérieur en disposant d’Amnéville chez les Galaxians (3-6). Les Mosellans ont mené deux fois au score mais Romain Pierrel était intenable ce soir, inscrivant deux buts et aidant deux autres. Toujours dans la lutte pour le podium, Montpellier est venu difficilement à bout de la lanterne rouge Annecy. Les Vipers ont eu besoin de la prolongation et Matus Hanes a délivré le public de Végapolis à quatre vingt-trois secondes du terme (4-3).

Le derby du Val d’Oise entre Cergy et Deuil-Garges s’est terminé aux tirs de barrage. L’entente menait pourtant quatre à un à la mi-match mais ils ont été punis par l’inévitable Sébastien Gauthier qui inscrit le tir au but vainqueur (5-4). Même dénouement à Valence où les Niçois menaient quatre à zéro à mi-parcours, mais c’était sans compter sur la révolte valentinoise, conclue au bout de la soirée par Milan Dirnbach lors des tirs au but (7-6).

Bordeaux enfin dispose d'Avignon (match décalé à dimanche) pour le retour de Maxime Couturier contre ses anciens coéquipiers de pré-saison. Lui et Carl Lauzon n'auront pas pesé bien lourd face au collectif girondin (5-2). Xabi Lasalle a marqué deux fois dans la victoire.