Tours - Val Vanoise (Division 2, 9e journée)

La plaine reçoit la montagne avec comme ambition le maintien de l'invincibilité à domicile cette saison. Val Vanoise est décimé par les absences et se présente avec un effectif réduit.

Le début de rencontre est prudent, avec un échec avant assez haut des deux côtés. Les Diables cherchent les décalages et trouvent encore le gardien sur un tir de Devon Smith. Puis, c'est Peter Lietava qui tire de l'aile gauche après un bel échange dans la neutre. Dans la continuité, Thomas Sychterz sort son premier arrêt (4'47"). Le deuxième, sur un lancer lointain, est encore plus difficile, après une série de mauvaises relances de sa défense. Mickaël Lamothe s'ouvre à son tour le chemin du but mais échoue de près, suite à une passe de Mathieu Pasquier. Les jeunes ont du temps de jeu et en font bon usage en ce début de match. Tours finit par ouvrir le score : superbe jeu dans la neutre pour décaler Lietava, qui efface le gardien mais trouve le poteau opposé. Le retour revient sur François Gleize, qui, du cercle gauche, fait mouche à travers la foule (1-0, 07'40").

Peu après, Radek Stepan est puni pour une charge dans le dos. Un avantage de courte durée puisque Svante Branström est sanctionné pour une faute en zone offensive. Cela ne donne rien, et les deux équipes reviennent à 5 contre 5. Le match est vivant, sans un rythme très élevé mais très propre. Les Diables jouent la conservation du palet : un art dans lequel les jeunes excellent, obtenant une pénalité après une longue présence offensive. Le jeu de puissance met du temps à s'installer puis manque de vitesse pour s'offrir des positions de tir. Les Savoyards s'en sortent donc. En fin de tiers, François Gleize se montre coupable d'un cinglage sur une rare offensive des visiteurs. Sychterz doit s'imposer de la botte avec un beau réflexe. Malheureusement pour Val Vanoise, un surnombre très net vient une nouvelle fois couper leur élan. Tours est également sanctionné (méconduite de Brendon Smith). Court avantage de 1-0 après un tiers-temps plutôt bien maîtrisé par Tours, face à une formation défensivement bien regroupée.

2009-12-05-Tours-VanoiseLe rythme s'accélère un peu au deuxième tiers-temps sous l'impulsion de la ligne des jeunes, très active : Lamothe ne parvient pas à cadrer au deuxième poteau après une belle action de Pasquier, alors que de l'autre côté Sychterz se déplace rapidement pour sortir une bonne action savoyarde. À ce petit jeu, les visiteurs sont finalement recompensés avec un joli tir en hauteur suite à un débordement sur la droite (1-1, 24'29").

Les Diables souffrent petit à petit, subissant le jeu des blancs. Mais sur un joli contre, Devon Smith trouve deux coéquipiers devant le but. Dans la confusion, François Gleize trouve le fond des filets du revers (2-1, 28'30"). Un but qui fait mal puisque, sur la présence suivante, c'est le jeune Judicaël Xavier qui marque en tour de cage, sur une belle passe de Mathieu Pasquier (3-1, 29'12").

Malheureusement pour le public, une charge maladroite dans le coin de Lukas Krejci coûte une supériorité numérique et encore 10 minutes. L'infériorité ne fait pas peur aux Diables : profitant d'un mauvais changement de ligne, Roman Novotny lance Peter Lietava en échappée. Tout en technique, l'attaquant efface le gardien (4-1, 31'07"). De retour à cinq, les Tourangeaux appuient là où ça fait mal en ajoutant un quatrième but en quatre minutes. Encore une fois, une passe dans le dos de la défense et Philippe Ringuette feinte le gardien (5-1, 32'29").

Dans la foulée, c'est un 4 contre 4 qui se dessine : Niclas Lundberg et Brendon Smith sont punis pour dureté. La défense explose : duel gagné dans le coin, retour à la bleue et missile de Stepan au fond des filets (6-1, 33'14"). Val Vanoise fait entrer Jérémy Prevost dans les buts à la place de Ricard Olsson. Pas mieux : débordement, retour au centre et lancer plein axe de Novotny (7-1, 33'33"). Val Vanoise s'est désintégré en vol, alors qu'ils étaient plutôt en temps fort. Et ce n'est pas fini : Mathieu Pasquier s'arrache en entrée de zone pour servir, à genoux, Judicaël Xavier au deuxième poteau (8-1, 36'33"). La frustration et une mauvaise charge : des gants tombent et les esprits s'échauffent. Pierre Sorin prend 2'+2' et Devon Smith une méconduite de match. On joue à 4 contre 4, mais Stepan sort à son tour pour obstruction. Sychterz sort alors un énorme arrêt sur Lundberg, et sur le rebond laissé à Kravcik. Chris Cools est sanctionné dans la foulée derrière la cage : 3 contre 3 ! Et Sychterz, encore, pour une mitaine solide devant Björnberg, qui filait au but après avoir intercepté une mauvaise relance. La période s'achève : les Savoyards ont explosé en 8 minutes avec pas moins de 7 buts encaissés.

Il y a de la place sur la glace au début du troisième tiers. Les deux équipes ne forcent guère, le temps que les punis reviennent. Et c'est presque sans forcer que Peter Lietava slalome dans la défense, après un décalage de Brendon Smith, tout juste sorti de prison. Lietava efface trois défenseurs, feinte le gardien et termine le travail (9-1, 41'55"). Mathieu Pasquier frôle la dizaine sur une échappée. Les jeunes font très, très mal ce soir : Colombel de loin, Lamothe au charbon et Xavier au tir, la défense savoyarde souffre le martyr. Une rare incursion dans le camp tourangeau et c'est le contre immédiat : passe intelligente dans la neutre, démarrage en échappée et Roman Novotny nettoie la lucarne (10-1, 45'50"). Et encore une fois, les jeunes accélèrent : pénalité contre Lundberg, finalement tuée après une longue présence offensive.

Les Diables, en roue libre, concèdent quelques occasions, avec un bon Mathieu Cyr notamment. Thomas Sychterz reste serein et très solide. Et, comme en deuxième période, Val Vanoise est puni pendant son temps fort : Radek Stepan finit le travail sur le premier point d'Antoine Picot (11-1, 54'45"). Sur la présence suivante, c'est le triplé de Roman Novotny (12-1, 55'21"). Le petit relâchement derrière, ne change rien avec un but des visiteurs signé Mathieu Cyr (12-2, 55'34"Lundberg). Ce sera le dernier but de ce match riche en tirs et en occasions, dans lequel Tours aura été bien plus précis.

 

Commentaires d'après-match :

Robert Millette (entraineur de Tours) : "L'équipe est bien rodée à mi-saison. Il y a un esprit incroyable dans le groupe et c'est un plaisir de travailler avec des jeunes comme ça. Physiquement, tout le monde fait les sacrifices à l'entraînement et on a une équipe complète. Les jeunes sont lucides, ils progressent en vitesse, comme Judicaël que j'ai commencé à former au centre aujourd'hui. On voit les choses qu'on travaille ensemble, le cycling. Il y a beaucoup de discipline : on est avant-derniers au classement des pénalités. Il y a Smith ce soir, mais ça arrive. Les gars ont faim, ils ont envie. J'ai mis les jeunes d'entrée, même contre le meilleur trio adverse et en power play, et ils sont restés cool. Le jeune Picot a même une assist ce soir. La formation à Tours est bonne, ça c'est vu ce soir. Ils ont pris confiance, c'est leur équipe et ils se sentent enfin chez eux. On les éduque, on leur donne des valeurs. Ce sont des bonnes têtes qui font les efforts. Il n'y a pas de jalousie ici. C'est un beau challenge, monter une équipe en deux semaines et développer ces jeunes-là."

 

Tours - Val Vanoise 12-2 (1-0, 7-1, 4-1)
Samedi 5 décembre 2009 à 20h00 à la patinoire municipale de Tours "Elyséum".
Arbitrage de Guillaume Papillon et Pascal Telliez.
Pénalités : Tours 57' (4'+10', 8'+10'+25', 0'), Vanoise 20' (8', 8', 4').
Tirs : Tours 43 (12, 17, 14) , Val Vanoise 34 (7, 15, 12).
Évolution du score
1-0 à 07'40" : Gleize assisté de Lievata
1-1 à 24'29" : Lundberg assisté de Björnberg
2-1 à 28'30" : Gleize assisté de Ringuette et D. Smith
3-1 à 29'12" : Xavier assisté de Pasquier
4-1 à 31'07" : Lievata assisté de Novotny et Stepan à 4 contre 5
5-1 à 32'29" : Ringuette assisté de Smith
6-1 à 33'14" : Stepan assisté de Ringuette
7-1 à 33'33" : Novotny assisté de Sabol
8-1 à 36'33  : Xavier assisté de Pasquier et Lamothe
9-1 à 41'55" : Lievata assisté de B. Smith
10-1 à 45'50" : Novotny assisté de Lievata
11-1 à 54'45" : Stepan assisté de Picot
12-1 à 55'21" : Novotny
12-2 à 55'34" : Cyr assisté de Björnberg et Lundberg


Tours

Gardien : Thomas Sychterz.

Défenseurs : Radek Stepan - Vladimir Sabol ; Sebastian Wachowski - Jason D'Ascanio ; Christophe Colombel - Antoine Picot.

Attaquants : Roman Novotny - Philippe Ringuette - Brendon Smith ; Devon Smith - Lukas Krejci - Peter Lietava ; Mickaël Lamothe - François Gleize - Judicaël Xavier ; Mathieu Pasquier.

Remplaçant : Guillaume Papillon (G).

Val Vanoise

Gardien : Ricard Olson puis Jérémy Prevost à 33'15".

Défenseurs : Pierre Sorin, Hugo Jannin, Tomas Björnberg, Niclas Lundberg.

Attaquants : Thanguy Chardon, Jérémy Gacon, Anthony Baetz, Michal Kravcik, Chris Cools, Mathieu Cyr, Jonathan Pastor, Svante Braström, Thomas Trebucq.