Villard-de-Lans - Briançon (Ligue Magnus, 12e journée)

Les Diables Rouges montent sur la glace de la patinoire André-Ravix, handicapés par les absences de Reverdin, Sjösten et de François-Pierre Guénette. Avec cet effectif réduit, Luciano Basile lance sur la piste des lignes inédites. La première ligne à l'engagement est composée de Lindlöf, Seikkula et du capitaine Terglav.

Très rapidement, les Ours de villard bénéficient d'une supériorité numérique à la suite d'un retard de jeu provoqué par Ramon Sopko (00'37"). Sébastien Rohat pour Briançon et Sedlak pour Villard ont la possibilité d'ouvrir le score mais il n'en est rien. Tomi Sykkö, situé au second poteau de Ramon Sopko, reçoit un palet d'Alexandre Lefebvre. L'attaquant des Ours pousse le palet ou fond des filets (1-0, 07'28"). Quelques secondes plus tard, Mathieu Leblond déborde le long des prisons de la patinoire et décoche un tir de la bleue qui fait mouche (2-0, 09'02"). En moins de trois minutes, la défense briançonnaise a toutes les difficultés pour empêcher les Ours de pénétrer en zone offensive : Villard s'est procuré deux buts et une action dangereuse sur des montées sur la gauche de Ramon Sopko.

Les quatre dernières minutes du premier tiers sont briançonnaises, les passes se font plus précises et les actions sur le but de Favarin sont plus virulentes. En fin de tiers, Groleau lance Terglav situé au point d'engagement. Un contrôle de la palette et le capitaine Terglav est en face à face avec Favarin. Terglav ajuste le gardien et le palet fait vibrer le filet du but (2-1, 19'10").

Villard-de-Lans aura profité du remodelage des lignes briançonnaises : les pertes de palet et imprécisions des rouges en sortie de zone défensive auront permis aux Villardiens d'utiliser des contres redoutables pour faire la différence à l'affichage. Marc-André Bernier et Mickaël Perez, orphelins par l'absence de Guénette, n'ont pas trouvé leurs marques avec Damien Raux. La ligne Bourgaut-Rohat-Chauvel aura montré une belle présence et de jolis mouvements sur la glace.

Au deuxième tiers-temps, Luciano Basile fait de petits changements sur la troisième ligne. Bourgaut est remplacé par Quentin Pepy. Malgré quelques fautes sanctionnées de part et d'autre dans les dix premières minutes du tiers, les deux équipes se neutralisent. À mi-match, sur la pénalité pour surnombre à l'encontre du banc briançonnais, Sedlak et Droppa demandent à Sopko de s'employer sur de nombreuses frappes de la ligne bleue.

Lindlöf égalise pour Briançon sur une nouvelle passe décisive de François Groleau pendant une pénalité de Cédric Guillot-Diat (2-2, 33'45"). En quelques secondes, Tomi Sykkö se fait pénaliser à la suite d'un trébucher (34'44"), les Briançonnais s'installent en zone offensive, et Tristan Lemoine récupère le palet et longe les deux bancs sans que le moindre joueur briançonnais ne puisse le stopper. L'attaquant des Ours décoche un lancer de la bleue et fusille Sopko (3-2, 34'51"). À 37'20", Maks Selan tombe dans l'enclave à proximité de Ramon Sopko qui avait neutralisé le palet sous son corps. Le head prononce un tir de pénalité pour Villard. Clément Masson exécute le tir de pénalité et Sopko arrête le palet de la jambière droite.

Alors que Briançon avait fait le plus difficile en revenant au score, il aura fallu à peine plus d'une minute pour Villard pour reprendre l'avantage au score sur une phase de power-play briançonnaise. Manque de concentration ou fatigue à la suite du long et pénible déplacement à Rouen, les Diables Rouges ont concédé des actions menaçantes voire meurtrières à Villard de Lans.

Les premières minutes de la troisième période sont briançonnaises. Joni Lindlöf est accroché par Pierre-Antoine Simonneau. Un tir de pénalité est proposé à Briançon. Lindlöf se fait justice lui-même en transformant l'essai en but (3-3, 43'29"). À 44'15", Nicolas Lafontaine lance un palet sur Ramon Sopko. Le portier briançonnais dévie le puck de la jambière. Clément Masson récupère le palet contre la bande et shoote dans la foulée (4-3, 44'22"). Briançon ne réussit pas à renverser le match.

Villard s'impose à domicile sur une équipe de Briançon fébrile autant défensivement que offensivement. L'absence de Guénette était préjudiciable à la ligne Perez-Bernier qui n'a pas eu son rendement habituel. Joni Lindlöf et Edo Terglav ont montré que les Diables Rouges avaient des ressources pour faire la différence et scorer malgré l'inefficacité de la première ligne. Le match de mardi prochain contre Rouen (demi-finale retour de coupe de la ligue) était probablement dans les esprits. Avec la défaite à Villard de Lans, les Rouges cèdent la deuxième place à Rouen au classement général de Ligue Magnus.

Compte-rendu du site officiel de Briançon

Au revoir Ivan Droppa

Contrat rempli, Ivan Droppa a quitté les Ours de Villard samedi, un grand merci à Ivan pour nous avoir aidés lors de cette période ou de nombreux blessés affectaient les Ours.

Rapidement intégré au groupe, Ivan a apporté de la confiance, de l'envie sur la glace et dans le vestiaire, sa gentillesse et son professionnalisme a été apprécié par ses coéquipiers et par tout le staff.

Après cette belle victoire sur Briançon, bon vent à Ivan pour la suite de sa carrière.

Communiqué de Villard-de-Lans

 

Villard-de-Lans - Briançon 4-3 (2-1, 1-1, 1-1)
Vendredi 4 décembre 2009 à 20h30 à la patinoire André-Ravix. 225 spectateurs.
Arbitrage de Nicolas Barbez assisté de Guillaume Gielly et Adrian Popa.
Pénalités : Villard 22' (4', 6', 2'+10'), Briançon 8' (2', 4', 2').
Évolution du score :
1-0 à 07'28" : Sykkö assisté de Lefebvre
2-0 à 09'02" : Le Blond assisté de Saksinen et Lemoine
2-1 à 19'10" : Terglav assisté de Groleau (sup. num.)
2-2 à 33'45" : Lindlöf assisté de Groleau et Raux (sup. num.)
3-2 à 34'51" : Lemoine assisté de Le Blond (inf. num.)
3-3 à 43'29" : Lindlöf (tir de pénalité)
4-3 à 44'22" : Masson assisté de Lafontaine

 

Villard-de-Lans

Gardien : Pascal Favarin.

Défenseurs : Pierre-Antoine Simonneau - Daniel Sedlak ; Thomas Puech - Nicolas Favarin (C) - Ivan Droppa ; Esa Saksinen - Victor Vitton Mea.

Attaquants : Thibaut Sage-Vallier - Clément Masson - Nicolas Lafontaine ; Tomi Sykkö - Alexandre Lefebvre - Cyril Papa (A) ; Cédric Guillot-Diat (A) - Mathieu Leblond - Tristan Lemoine.

Remplaçants : Romain Farruggia (G), Nicolas Antonoff, Martin Millerioux, Francky Sadani, Yann Diaferia, Kévin Richard. Absents : Stéphane Guillot-Diat (fracture du péroné, entorse du genou et traumatisme crânien).

Briançon

Gardien : Ramon Sopko [sorti de sa cage de 59'10" à 59'42"].

Défenseurs : Viktor Szelig - Stéphane Gervais (A) ; Gary Lévèque (A) - François Groleau ; Maks Selan - Michal Korenko.

Attaquants : Joni Lindlöf - Timo Seikkula - Edo Terglav (C) ; Marc-André Bernier - Damien Raux - Mickaël Perez ; Peter Bourgaut puis Quentin Pépy à 20'00" - Sébastien Rohat - Brice Chauvel.

Remplaçant : Aurélien Bertrand (G). Absents : François-Pierre Guénette (suspendu), Sebastian Sjösten (gastro-entérite), Mathieu Reverdin (commotion).