Pays-Bas - Belgique (test-match 2)

Revoilà Jens van Poucke ! Après avoir vécu une expérience en Nouvelle-Zélande cet été, comme joueur et entraîneur-adjoint des Dunedin Thunder, il a signé à Anvers en début de semaine et a même été tout de suite invité à porter le maillot de l'équipe de Belgique. L'ancien gardien de Gap et de Béthune n'est donc plus sur liste noire dans son pays.

Il devra essayer de faire mieux que son collègue Stamatiou hier, où les Belges ont balayés 6-0 par une équipe qui n'avait même pas joué à fond. Ce second match commence mieux pour les visiteurs, puisqu'Ivy van de Heuvel prend la première pénalité après seulement trente secondes et que Niki De Herdt ouvre alors le score.

Petit coup de froid dans la patinoire de Heerenveen, où la sélection des Pays-Bas n'avait plus joué depuis douze ans. Si elle ne vient pas souvent en Frise, c'est que cette région du nord du pays a sa propre langue et cultive son identité propre. Pour autant, grâce à des billets distribués aux entreprises, les dirigeants de Heerenveen ont réussi à correctement garnir leurs tribunes. L'équipe nationale n'avait pas plus fait recette à Nimègue hier.

Sur la glace, les Néerlandais ne mettent que six minutes à égaliser. Lorsqu'ils prennent deux buts d'avance grâce à un but chanceux du junior Levi Houkes juste avant la pause, leur victoire ne semble déjà plus faire de doute. Pourtant, à la mi-match, une belle contre-attaque en infériorité numérique est conclue par une lucarne de Don Geerts (3-2). Les cinq supporters belges exultent avec entrain.

Les Belges jouent mieux qu'hier et la partie est plus serrée que prévu... mais les Pays-Bas marquent trois fois en l'espace de six minutes, dont le premier but international pour Sander Rijkstra, qui a remplacé Demelline dans l'effectif ce soir. Le suspense est clos (6-2) et certains spectateurs rentrent même déjà chez eux.

Ils ne verront pas les deux derniers buts, dont un de Jamie Visser. Le "local" (il joue à Heerenveen) signe ainsi un doublé, après ses quatre points d'hier. Le Canadien naturalisé aura réussi son retour en équipe nationale après trois ans d'absence.

L'entraîneur néerlandais Tommie Hartogs peut être satisfait de la prestation de ses hommes, jamais inquiétés. Compte tenu de l'écart très net de niveau qui les sépare de la Belgique, deuxième en division II, il est clair qu'ils pourront viser mieux que l'avant-dernière place lors de leur prochain Mondial de division I à domicile.

Tommie Hartogs, en poste depuis trois ans, espère y récolter les fruits de son travail, et pourtant il a failli ne jamais avoir cette chance. Le mois dernier, la fédération néerlandaise avait annoncé qu'il ne resterait pas sélectionneur "en raison d'exigences financières excessives". Mais deux semaines plus tard, un accord était trouvé et Hartogs a re-signé pour trois années supplémentaires !
 
 

Commentaires d'après-match (dans De Gederlander)

Tommie Hartogs (entraîneur des Pays-Bas) : "Nous avons terminé cinquièmes sur six en division I ces trois dernières années. En ce moment nous sommes en phase de rajeunissement. Cinq ou six joueurs dans cette sélection n'ont pas encore 20 ans. L'époque des nombreux Canadiens en orange est enfin terminée."

 

Pays-Bas - Belgique 8-2 (3-1,3-1,2-0)
Mercredi 7 novembre 2009 à 19h30 au Thialf de Heerenveen. 800 spectateurs.
Arbitrage de Martin de Wilde assisté de Gert-Jan Zigterman et John Korte.
Pénalités : Pays-Bas 12' (2', 6', 4'), Belgique 14' (6', 2', 6').
Évolution du score :
0-1 à 01'05" : De Herdt assisté de Raekelboom (sup. num.)
1-1 à 06'49" : Van de Heuvel assisté de Bruinsma et Kars
2-1 à 15'35" : Hagenmeijer assisté de Bruijsten et Teunissen
3-1 à 19'34" : Houkes assisté de Van Sloun
3-2 à 29'57" : Geerts assisté de Distate et Van Poucke (inf. num.)
4-2 à 31'36" : Van de Heuvel assisté de Van Biezen
5-2 à 35'26" : Rijkstra assisté de Kars et Wurm
6-2 à 37'22" : Visser assisté de Verbruggen et Wurm
7-2 à 53'08" : Visser assisté de Kars et Bruinsma
8-2 à 56'41" : Teunissen assisté de Hagenmeijer

 

Pays-Bas (2' pour surnombre)

Gardien : Ian Meierdres puis Martin Machielse à 40'00".

Défenseurs : Glenn Bakx - Jordi van Oorschot (A) ; Mark Tanner - Nick Verbruggen (2') ; Bjorn Willemse - Marcel Bruinsma.

Attaquants : Kevin Bruijsten - Bob Teunissen (C) - Diederick Hagenmeijer (2') ; Ivy van den Heuvel (2') - Marcel Kars (2')  - Jamie Visser ; Sander Rijkstra - Ronald Wurm - Peter van Biezen (A) ; Lars van Sloun - Jurryt Smid (2') - Levi Houkes.

Belgique (2' pour surnombre)

Gardien : Jens Van Poucke.

Défenseurs : Niki De Herdt (A, 2') - Michael Distate (2') ; Jens Engelen (A) - Vadim Gyesbreghs ; Jordan Paulus - Tim Vos (C) ; Niels Vroemans.

Attaquants : Don Geerts - Bryan Kolodziejczyk - Jesse Raekelboom (2') ; Sven Van Buren (2') - Lorenz Sneyers (2') - Ben Van Den Bogaert ; Pierre Camelbeek - Ben Vercammen - Kjell Cazaerck (2').

Remplaçant : Christophe Stamatiou (G).