10e journée D2 : un sexagénaire à l'honneur

Si le match aller à Champigny avait été marqué par la présence sur la glace et le point marqué par Bob Millette, l'ASG Tours a fait encore plus fort au match retour : pour fêter dignement les 60 ans de Pascal del Monaco, défenseur-vedette des grandes années tourangelles (voir finale de la Coupe de France 1978), il a été invité à se mettre en tenue, est monté sur la glace, a touché un palet... et a été crédité d'une assistance. Un symbole pour le record de type "Gordie Howe", du nom de la légende de la NHL qui avait fait un retour médiatique pour un match à 69 ans (et avait surtout pris sa vraie retraite à 52 ans). Après avoir encaissé un but en huit secondes, Tours a gagné le match 9-1.

Deux des poursuivants tourangeaux s'affrontaient. Lyon reste le mieux placé, à trois points, grâce à une victoire difficile à Dunkerque (4-3), avec un but gagnant de Baptiste Prioux grâce à un temps mort judicieusement pris par Pascal Margerit pour donner ses consignes avant cette supériorité numérique décisive. Asnières en profite pour monter sur le podium avec un 15-3 contre Clermont-Ferrand et dix points (!) pour le défenseur Andrew Bonello.

La réserve de Rouen, a eu raison de Nantes (6-5) et a ainsi doublé Vanoise qui a encaissé un 13-8 à Toulouse (5 buts de Maurice Rozenthal) et qui glisse à la neuvième place... qui suffit normalement pour le maintien tant que Tours est privé des play-offs.

En poule B, derrière l'intouchable Cholet (9-1 à Wasquehal), les Français Volants ont récupéré leur deuxième place en gagnant 4-3 à Viry, car La Roche-sur-Yon, qui leur avait pris la place dans une confrontation directe, a été laminé à domicile (4-9) par Évry, qui se replace en même temps qu'Anglet, vainqueur 5-3 à Cherbourg.

Dans l'important duel de bas de classement, Meudon a gagné 5-2 à Chambéry et laisse les Savoyards à la limite de la zone rouge, occupée par Wasquehal uniquement à la différence de buts générale (-18 contre -16 pour Chambéry).