Angers - Morzine-Avoriaz (Ligue Magnus, 12e journée)

photo Olivier MarchaisLes Ducs reprennent confiance  

Après la désillusion de mardi dernier en coupe de la ligue à Grenoble, les Ducs d'Angers retrouvent leur public afin de rencontrer Morzine pour le compte du championnat.

Les Angevins sont privés pour cette rencontre (et sans doute pour la fin de saison) de Matias Metsäranta, victime d'une crosse haute de Damien Fleury mardi dernier. Résultat : double fracture de la mâchoire et 5 dents en moins. Les Pingouins doivent se passer de Mathieu Jestin, blessé.

Le match démarre tranquillement et se sont plutôt les visiteurs qui imposent leur rythme. Mais Peter Aubry tient les Angevins dans le match. Pire pour Morzine et leur gardien Guillaume Richard, les Ducs vont marquer un superbe but. Sur une passe flippée de Hermani Vidman qui passe devant le but morzinois, Tomas Baluch pousse la rondelle dans un angle plus que fermé (1-0, 9'24").

Mais l'indiscipline coûte cher à Angers. Tour à tour, Per Braxenholm et Éric Fortier se retrouvent au cachot... À 5 contre 3, les Pingouins marquent par l'intermédiaire du Finlandais Niko Toivonen qui reprend à bout portant une superbe passe d'Alexander Hogstad (1-1, 14'32"). Erik Hjalmarsson est à deux doigts de tromper le portier local en break (17'). Mais, une nouvelle fois, les champions de France reprennent les devants. Passe dans l'axe de Tomas Baluch pour le lutin Thiery Poudrier qui dribble Guillaume Richard avec une aisance technique déconcertante avant de pousser le palet dans les filets (2-1, 18'45"). Le tiers se finit sur une faute stupide de Juho Jokinen qui laisse ses camarades en infériorité pour les deux premières minutes du deuxième tiers.

Les Pingouins poussent à la reprise mais Peter Aubry arrête tout et laisse peu de rebonds exploitables. Pour tout dire, il ne se passe pas grand chose durant ce deuxième tiers si ce n'est le "show" Hauchart. L'arbitre s'en prend aux Angevins dans les cinq dernières minutes et prend pour cible Aubry qui se fait doublement sanctionner en moins de deux minutes. Même si l'on sait que le portier angevin n'est pas un enfant de choeur, lui mettre deux minutes pour "coup de poing" semble exagéré. Un retard de jeu sifflé à la dernière minute fera monter sur la glace un Heikki Leime très en colère.

AngersLes hommes de l'entraîneur-joueur Santeri Immonen repartent donc en double supériorité au début du troisième acte... sans réussite. Les Angevins quadrillent bien le terrain, laissent peu d'espaces et de possibilités de shooter. Les Morzinois ont laissé passer leur chance et le public angevin va être gâté : quatre buts en cinq minutes. Tout d'abord, Tomas Baluch reprend de la main une passe du défenseur junior Charlie Doyle avant d'expédier le palet dans la lucarne droite de Guillaume Richard (3-1, 43'04").

Morzine réagit : une percée rageuse de Nicolas d'Aoust dans la défense angevine fait mouche (3-2, 46'57"). Vingt secondes plus tard, une superbe déviation de Tomas Baluch consécutive à un tir de Thiery Poudrier finit encore une fois dans la lucarne droite (4-2, 47'17"). Enfin, Hermanni Vidman, d'une déviation chanceuse, donne trois buts d'avance à des Angevins pas malheureux (5-2, 48'03"). Une pénalité stupide de Mickaël Brodin, le capitaine morzinois, a permis aux Ducs de marquer le cinquième but libérateur. Les années passent et le "sulfureux" capitaine des jaunes et rouges ne semble pas s'assagir, loin de là... Plus rien ne sera marqué dans cette rencontre et les angevins gèrent leur avance tranquillement.

Un bon match des Ducs d'Angers, sérieux et appliqués. Attention tout de même à ces Morzinois que les Angevins retrouveront le 23 décembre pour la coupe de France. Le score de 5-2 est flatteur et il sera difficile d'aller gagner dans les Alpes après la trêve internationale.

Thiery Poudrier, sans conteste l'homme de cette rencontre, a été repositionné sur la deuxième ligne angevine (en l'absence de Matias Metsäranta). Cette deuxième ligne qui est auteur de tous les buts des Ducs...

Étoiles du match : *** Thiery Poudrier (Angers), ** Tomas Baluch (Angers), * Matthew Suderman (Morzine-Avoriaz).

(photos d'Olivier Marchais)

 

Angers - Morzine-Avoriaz 5-2 (2-1, 0-0, 3-1)
Samedi 12 décembre 2009 à 18h30 au Haras. 1400 spectateurs.
Arbitrage d'Alexandre Hauchart assisté de Yann Furet et Matthieu Loos.
Pénalités : Angers 18' (8', 10', 0'), Morzine-Avoriaz 14' (4', 4', 6').
Évolution du score :
1-0 à 09'24" : Baluch assisté de Vidman et Poudrier
1-1 à 14'32" : Toivonen assisté de Hogstad et D'Aoust
2-1 à 18'45" : Poudrier assisté de Baluch et Mihalik
3-1 à 43'04" : Baluch assisté de Doyle et Vidman
3-2 à 46'57" : D'Aoust assisté de Toivonen et Halava
4-2 à 47'17" : Baluch assisté de Poudrier et Lahesalu
5-2 à 48'03" : Vidman assisté de Poudrier et Lahesalu (sup. num.)