La Roche - Wasquehal (Division 2, 11e journée)

À la peine depuis plusieurs semaines et le départ de Maxime Richard, le Hogly voit non seulement Cholet s'envoler irrémédiablement mais se doit de réagir face à la meute des poursuivants. Une correction aux mains des Dogs, c'est justement ce que les Lions de Wasquehal viennent de subir à domicile. À eux de profiter, comme le rival chambérien plus tôt dans la saison, des difficultés yonnaises à domicile.

bardetmickael4Privés d'Axel Canaguier, appelé à effectuer son baptême du feu en sélection nationale U18 face à la Slovénie, les Nordistes s'en remettent à un autre fer de lance d'une attaque retrouvée cette saison, à savoir Lionel Wiotte. Le grand numéro 20 ouvre ainsi rapidement la marque (0-1 à 03'28").

La suite est moins limpide pour les visiteurs, privés pour dix minutes de leur autre Amiénois, plus tard à l'origine d'un tir de pénalité yonnais. Entre temps, le grand artisan de la victoire remportée à l'aller, Peter Himler, s'était chargé de rétablir l'équilibre en repiquant de la droite pour tranquillement ajuster Chardon, livré à lui-même pour l'occasion, notamment par un Nicolas Hamoudi bousculé sur l'action (1-1 à 04'35"). Avant que Budos ne donne pour la première fois l'avantage aux locaux  en prenant de vitesse toute la défense sur l'engagement de la deuxième période (2-1 à 20’06").

Accrocheurs comme souvent à l'extérieur ces derniers temps, les équipiers de Frédéric Nilly n'abdiquent pas et reviennent à hauteur grâce à Edmond Chan, parfaitement mis sur orbite par Thomas Fauchart et suffisamment lucide dans le dernier geste pour ajuster Peter Stanga, sous les yeux d'Olivier Richard (2-2 à 26’37").

Fabien Chardon a certes sauvé les meubles devant Selin et Pacull, trop rapides, il est contraint de se retourner face à Peter Himler, suite au pressing de Jean-Philippe Pacull en infériorité (3-2 à 45‘13"). Wasquehal se retrouve à nouveau dos au mur et en passe de voir ses efforts réduits à néant. Avec moins de sept minutes à jouer, la situation se précarise car Leclere, définitivement, et le capitaine Moreau, pour faire trébucher, laissent leurs partenaires évoluer à trois.

La Roche laisse toutefois laisser passer l'occasion de se détacher irrémédiablement. La cage, plus tard abandonnée par Fabien Chardon (57'06"), se dérobe aux attaquants vendéens. Plus inquiétant, Benoît Barreteau rejoint Erik Marinov en geôle, inversant totalement la situation. Mais, cette fois, Peter Himler n'y pourra rien...barreteau_benoit

La double infériorité numérique est mise à profit par Mickaël Bardet, jusque là malheureux en un contre un face à Stanga après une méconduite au premier tiers. Le numéro 10 wasquehalien fait preuve d'une abnégation longtemps éprouvée sur les glaces de Ligue Magnus pour faire sentir sa présence physique dans la dernière ligne droite. De la droite, Frédéric Nilly allume la mèche vers la cage de Peter Stanga, jusqu'ici bien en place mais masqué notamment par la présence de Bardet et Hantak (3-3 à 58’07"). Ce point, un temps devenu inespéré, est pour les Nordistes capital pour passer les fêtes au chaud, en attendant la réception de Meudon.

 

La Roche - Wasquehal 3-3 (1-1, 1-1, 1-1).
Samedi 19 décembre 2009 à 18h30 à Arago.
Arbitrage de Ronan Tomou et Laurent Garbay.
Pénalités : La Roche 20' (8', 4', 8'), Wasquehal 32' (4'+10', 2', 6'+10').
Évolution du score :
0-1 à 03'28" : Wiotte assisté de Moreau et Hamoudi
1-1 à 04'35" : Himler assisté de Payen et Richard
2-1 à 20’06" : Budos
2-2 à 26’37" : Chan assisté de Fauchart et Thiery
3-2 à 45‘13" : Himler (inf. num.)
3-3 à 58’07" : Hantak assisté de Bardet et Nilly (double sup. num.)