Ligue Magnus : un derby pour ouvrir 2010

Villard-de-Lans (10) - Grenoble (6). Impressionnant à l'automne, le champion de France grenoblois a un peu de mal à digérer les fêtes de fin d'année. Battus à Chamonix juste avant Noël (3-1), les Brûleurs de Loups ont perdu la Coupe de la Ligue mardi contre Rouen (6-4). Pas franchement une préparation idéale pour le derby de l'Isère. Les joueurs de Mats Lusth sont à la relance avant d'accueillir Briançon samedi prochain à Pôle Sud. En face, les Ours risquent de manquer de rythme. Cette semaine, les Villardiens sont montés à Épinal. Ils ont vite repris le bus, l'état de la glace provisoire de Poissompré ne permettant pas la bonne tenue du match. Et hop, douze heures de trajet pour rien... En championnat, la dernière victoire des Ours face à l'imposant voisin remonte au 20 septembre 2005 (3-2). Depuis, les hommes de Stéphane Barin ont rarement fait le poids en déplacement (3-0 en 2006, 8-2 en 2007, 6-2 en 2008 et 4-0 à l'aller en octobre). Mais ils sont souvent passés tout près à André-Ravix (4-5 après prolongation en 2007, 3-3 et défaite aux tirs au but en 2008, 2-3 en janvier ).

La cote : Villard-de-Lans 20 % / Grenoble 80 %. Coup d'envoi ce samedi à 20 h 30.

Match aller : à Grenoble, Grenoble bat Villard-de-Lans 4-0.

Briançon (2) - Épinal (11). Les Diables Rouges rêvent d’une bonne bouffée d’air frais. Pas facile quand on sent le souffle chaud du dragon normand dans son dos. Avec Rouen bien calé en embuscade à tout juste deux points, Briançon n’a pas le choix. C’est la victoire, ou rien. Après un succès sans briller contre Neuilly-sur-Marne (5-2) et une défaite en prolongation à Amiens (5-4), les Haut-Alpins frôlent le faux-pas.  Ils accueillent Épinal avec méfiance. Surtout que les Spinaliens ont réussi à bousculer, sans gagner, Angers et Rouen chez eux.  Mais voilà, les Dauphins n’ont pas pu jouer mardi soir. Vont-ils tenir le rythme ?

La cote : Briançon 70 % / Épinal 30 %. Coup d'envoi ce samedi à 20 h 30.

Match aller : à Épinal, Briançon bat Épinal 3-1.

Strasbourg (9) - Angers (1). Le leader angevin a déroulé mardi soir contre Gap (7-1). Cela risque d’être un tout petit peu plus difficile contre Strasbourg. Les Alsaciens ont (enfin) sorti un match plein cette saison. C’était contre Amiens (victoire 3-1), le lendemain de Noël. L’Etoile Noire a-t-elle les moyens de faire tomber les Ducs ? Pas sûr. Les joueurs de Daniel Bourdages n’ont jamais inquiété les « très gros » cette saison (défaites 11-2 contre Rouen, 7-2 au match aller à Angers…), et ont acquis leurs succès contre des adversaires à leur portée.

La cote : Strasbourg 10 % / Angers 90 %. Coup d'envoi ce samedi à 17 h 30.

Match aller : à Angers, Angers bat Strasbourg 7-2.

Neuilly-sur-Marne (12) - Amiens (4). Les Bisons s’interrogent. Qui vont-ils affronter ? Les Gothiques vainqueurs de Rouen, de Briançon et à l’offensive redoutable ? Ou les Gothiques transparents sur la glace, incapables de réagir à Strasbourg et dominés à domicile par Gap ? Difficile à prévoir. Surtout que les Picards changent parfois de style en cours de match… Pour Neuilly-sur-Marne, mieux vaut jouer la version « crise » du groupe amiénois. Car les Nocéens, en attente de victoire depuis le 28 novembre (3-2 contre Gap), ont besoin de points. Bien calés dans le ventre mou du classement à l’automne, les voilà mis à mal par la renaissance d’Épinal et le retour du Mont-Blanc. Un peu comme Amiens, en somme. Les Gothiques sont mis sous pression par Morzine et Grenoble.

La cote : Neuilly-sur-Marne 30 % / Amiens 70 %. Coup d'envoi ce samedi à 18 h 30.

Match aller : à Amiens, Amiens bat Neuilly-sur-Marne 11-3.

Chamonix (8) - Rouen (3). Les Dragons sont sur un petit nuage. Une semaine après leur victoire contre Angers, quatre jours après avoir ramené la Coupe de la Ligue sur les bords de Seine, Rouen se déplace au pied du Mont-Blanc en pleine forme. Mais gare à l’excès de confiance. Surtout qu’en face, Chamonix n’a lâché à Morzine qu’en prolongation. Et ce, trois jours après avoir triomphé de Grenoble, l’autre finaliste de mardi dernier. Les Chamois s’offriraient bien un petit rappel…

La cote : Chamonix 30 % / Rouen 70 %. Coup d'envoi ce samedi à 20 h 30.

Match aller : à Rouen, Rouen bat Chamonix 7-3.

Gap (13) - Morzine (5). Les Rapaces n’arrivent pas à s’envoler.  Certes, les Gapençais ne sont jamais vraiment dépassés par leurs adversaires. Mais ils ne gagnent pas. La venue de Morzine à Brown-Ferrand ne va pas forcément arranger les affaires du promu. Les Pingouins ont connu un automne délicat (défaites contre Amiens, Epinal, Rouen et Angers). Mais ils viennent de se relancer en battant Dijon puis Chamonix.

La cote : Gap 20 % / Morzine 80 %. Coup d'envoi ce samedi à 20 h 30, en direct dès 20h10 sur le site de Gap.

Match aller : à Morzine, Morzine bat Gap 5-3.

Mont-Blanc (14) - Dijon (7). L’Avalanche est en pleine bourre. Le groupe coaché par Christopher Lepers reste sur trois victoires de rang. Strasbourg, Villard-de-Lans et Neuilly-sur-Marne sont tombés face aux Haut-Savoyards. Forcément, le Mont-Blanc vise la passe de quatre. Sauf que cette fois-ci, pour l’adversité, on change de calibre. Dijon joue dans une cour un peu plus grande que les récentes victimes de l’Avalanche. Mais les Ducs sont dans une mauvaise passe. Les Bourguignons sortent d’un calendrier difficile. Ils viennent d’affronter Angers, Briançon et Morzine. Trois matches, trois défaites. Et la suite du programme fait encore dans le copieux : Chamonix à l’extérieur, puis Rouen et Amiens à Trimolet. Dijon a besoin de points pour conforter sa place dans le top 8. Les occasions sont rares en ce moment. Autant se rassurer dès maintenant.

La cote : Mont-Blanc 30 % / Dijon 70 %. Coup d'envoi ce samedi à 20 h 30.

Match aller : à Dijon, Dijon bat le Mont-Blanc 2-1.