Mont-Blanc - Dijon (Ligue Magnus, 15e journée)

Strasbourg, Villard-de-Lans et Neuilly-sur-Marne sont tombés face au HC Mont-Blanc qui vise la passe de quatre. Sauf que cette fois-ci, pour l'adversité, on change de calibre. Dijon joue dans une cour un peu plus grande que les récentes victimes de l'Avalanche.

GuttigAnthonyLa rencontre n'a débuté que depuis 21 secondes et Sébastien Subit se retrouve au banc des pénalités pour un "accrocher". Le match est lancé, chaque équipe tente d'imposer son rythme. À ce petit jeu, le HC Mont-Blanc se crée les meilleures occasions notamment par Subit, Saliji et Orset. Les Dijonnais procèdent par contres et il faut toute la vigilance de Buysse pour garder sa cage inviolée. La fin de la première période est houleuse et les deux équipes regagnent les vestiaires sur un score vierge.

Dès la reprise, l'Entente continue à imprimer son empreinte sur le match. Mais après une obstruction de Thierry Nicoud et un retard de jeu d'Adamovics, les Bourguignons ne manquent pas d'ouvrir la marque en double supériorité numérique par Luc Mazerolle (26'43). Un avantage de courte durée puisque dans la minute suivante, alors que le HC Mont-Blanc a encore un joueur au banc des pénalités, Sébastien Subit adresse une belle ouverture pour Ales Cerny dont le tir passe entre les jambières du portier visiteur (1-1, 27'40").

Séguy se met à la faute pour une obstruction, et sur la supériorité numérique, Francis Ballet dans un angle fermé donne l'avantage aux rouges et verts (2-1). La domination locale ne faiblit pas. Après une longue séquence dans la zone offensive, Subit, très en vue ce soir, trouve une nouvelle fois l'ouverture (3-1). Le coach bourguignon Daniel Maric demande un temps mort afin de tenter de remettre son équipe sur le droit chemin. Interruption payante puisque sur un nouvel avantage numérique concédé par Rajcak, Mazerolle réduit le score (3-2, 35'43").

De retour des vestiaires, les "Ducs de Bourgogne" sont les premiers en action. La défense de l'Entente, bien regroupée, fait bonne garde. À neuf minutes de la fin, sur un contre rapidement mené, Romain Orset délivre une passe au cordeau pour Garip Saliji qui ne manque pas l'occasiouysse, en vain. Guttig se fait expulser à deux minutes de la fin pour une charge dans le dos, et Maric fait alors sortir son gardien pour jouer malgré tout à cinq contre cinq. Le dernier but de la partie est l'œuvre de Saliji qui inscrit un nouveau doublé dans la cage vide.

Ce nouveau succès, le quatrième de suite, permet aux joueurs de Christopher Lepers de revenir à deux points de la douzième place qualificative pour les play-offs.

 

Saint-Gervais/Megève - Dijon 5-2 (0-0, 3-2, 2-0)
Samedi 2 janvier 2010 à la patinoire municipale de Saint-Gervais. 853 spectateurs.
Arbitrage de Savice Fabre assisté de Laurent Roueche et David Courgeon.
Pénalités : Mont-Blanc 20' (10', 6', 4'), Dijon 49' (10'+10', 4', 5'+20').
Évolution du score :
0-1 à 26'43" : Mazerolle assisté de Reynolds et Nurminen (double sup. num.)
1-1 à 27'40" : Cerny assisté de Subit et Gagnon (inf. num.)
2-1 à 30'32" : Ballet assisté de Subit et Adamovics (sup. num.)
3-1 à 34'35" : Subit assisté de Croz
3-2 à 35'43" : Mazerolle assisté de Reynolds et S. Dugas (sup. num.)
4-2 à 51'19" : Saliji assisté d'Orset
5-2 à 59'54" : Saliji assisté de Croz (sup. num., cage vide)

 

Saint-Gervais/Megève

Gardien : Henri-Corentin Buysse.

Défenseurs : Arthur Cocar - Francis Ballet (A) ; Ales Cerný - Alexandre Gagnon ; Edgars Adamovics - Antoine Vigier.

Attaquants : Sylvain Nicoud - Étienne Croz - Sébastien Subit (A) ; Romain Orset - Andrej Rajcák - Garip Saliji ; Josselin Besson - Thierry Nicoud (C) - Robin Gaborit.

Remplaçants : Luc Saccomano (G), Arthur Coulon, Sébastien Borini, Julien Payraud, Patxi Biscard.

Dijon

Gardien : Florian Hardy [sorti à 57'53"].

Défenseurs : Matthieu Mille - Aki Nurminen ; Jesse Lustberg - Aymeric Gillet ; Pavol Resetka - Peter Strapaty.

Attaquants : Stephen Dugas (C) - Luc Mazerolle - Matthew Reynolds ; Anton Lezo - Anthony Guttig (A) - Arnaud Hascoët ; Thomas Decock - Erwan Pain - Mathieu Séguy ; Miroslav Kristin (A).

Remplaçants : Andy Foliot (G), Nicolas Ritz, Thomas Lecoanet.