Ligue Magnus (17e journée) : Angers dans le dur

Les Ducs voyagent mal. Battu à Grenoble et Rouen, Angers s'est cette fois-ci incliné à Briançon. Le leader avait pourtant plutôt bien débuté sa soirée en ouvrant la marque après 46 secondes de jeu, via Thiery Poudrier. Mais les Diables Rouges ont fait la différence juste après la mi-match en scorant avec Mickaël Perez et Peter Bourgault. Les Haut-Alpins ont enfoncé le clou dans le dernier tiers. Ils s'imposent 5-2. Au classement, les Angevins restent en tête. Mais ils ne comptent plus qu'un point d'avance sur Rouen et Briançon.

À Villard-de-Lans, Chamonix et Dijon, les 60 minutes réglementaires n'ont pas suffi. Et à chaque fois, les équipes qui recevaient ont perdu. Dans le Vercors d'abord, Morzine n'a attendu que 35 secondes pour marquer, par Matthew Puntureri. Villard-de-Lans a égalisé cinq minutes plus tard. La marque à 3-3 au terme du troisième tiers, les deux formations ont pris un peu de rab. Sans Daniel Sedlak, expulsé à la 57' pour une mauvaise charge. Morzine s'impose après 53 secondes de mort subite après une réalisation de Johan Älgekrans à cinq contre quatre. Quatrième défaite en prolongation des Ours cette saison à domicile...

À Chamonix, ensuite, les Chamois ont frôlé le zéro pointé. Menés par Gap, les Haut-Savoyards sont revenus à 3-3 à 48 secondes de la sirène, Thibault Geffroy se chargeant de l'égalisation en supériorité numérique. Le point du nul est sauf. Et rien d'autre, puisque les Rapaces ont mis fin à la petite sauterie en 40 secondes. Grâce à un but du défenseur Milan Tekel, Gap remporte sa cinquième victoire de la saison, la deuxième à l'extérieur (3-2).

A Dijon, enfin, les Ducs n'ont jamais réussi à prendre l'avantage sur Amiens. Les Gothiques, eux, ont été incapables de creuser l'écart. David Cayer ouvre le score ? Matthew Reynolds égalise. Miroslav Pazak replace les Picards devant ? Luc Mazerolle ramène les siens à 2-2. Pazak y va de son doublé ? Erwan Pain offre une prolongation au public de Trimolet (3-3). Au final, Amiens empoche les deux points de la victoire en fusillade.

L'espace de deux minutes, Strasbourg a cru à la victoire contre Rouen. Deux minutes pendant lesquelles l'Étoile Noire était devant au score (2-1), à la mi-match, après des buts de Miroslav Stolc et Michael Gilchrist. Puis les Dragons ont fait le métier. Une égalisation de Marc-André Thinel en fin de deuxième tiers, des réalisations de Julien Desrosiers et Daniel Babka un peu plus tard, et Rouen garde le rythme en s'imposant 4-2.

L'embellie du Mont-Blanc est bien terminée. Après la déroute amiénoise, l'Avalanche est restée en rade à domicile contre Épinal. Pourtant, les Haut-Savoyards ont marqué les premiers (Ales Cerny à 5 contre 3 après 10 minutes de jeu). Mais les Vosgiens ont pris le large en répliquant à trois reprises en deuxième période, dont deux fois en supériorité numérique. Au final, les Dauphins s'imposent 4-2 avec un doublé de Jan Simko.