Villard-de-Lans - Morzine-Avoriaz (Ligue Magnus, 17e journée)

La patinoire André-Ravix est copieusement garnie malgré une compétition automobile à quelques kilomètres de l'enceinte des Ours. Les fidèles supporters sont bien là !

L'entame de match refroidit les 680 sièges occupés, seulement 35 secondes de jeu pour voir Pascal Favarin battu... dès le premier slap de Matthew Puntureri. Les hommes de Stéphane Barin ne désarment pas, avec quelques belles offensives d'Alexandre Lefebvre et de Tomi Sykkö pour revenir de suite au score. À 5 contre 4, les Ours égalisent par Thibaut Sage-Vallier. Le match des "Montagnards" est lancé. Villard-de-Lans est encore en supériorité numérique après une charge contre la bande de D'Aoust, et Tomi Sykkö ouvre le chemin du filet pour Cyril Papa qui trompe Guillaume Richard. La première période est équilibrée avec un avantage des locaux 2-1.

2010-01-16-Villard-MorzineMorzine-Avoriaz ne traîne pas dès le début du deuxième round et égalise par Antti Koponen. L'attaquant canadien Nicolas Lafontaine redonne une unité d'avance pour les locaux, mais Koponen - encore lui - permet à ses partenaires de contenir les Ours (3-3, 23'49"). Les deux formations regagnent les vestiaires sur un score équilibré.

La troisième période est "amorphe". Les deux équipes ne se livrent pas, en dépit de quelques contres de Clément Masson pour les Ours ou de Mickaël Brodin pour les Pingouins, ce dernier discutant souvent avec le trio arbitral...

Le tournant du match

Daniel Sedlak se frotte avec Nicolas Desforges D'Aoust (57'42"). La charge de Sedlak est "appuyée", l'arbitre envoie le défenseur des locaux aux vestiaires. D'Aoust écope "seulement" de deux minutes pour accrocher ! Erreur "incontestable" du trio arbitral, le numéro 22 des visiteurs n'étant pas innocent sur la faute de Daniel Sedlak...

Les deux formations se retrouvent en prolongation. À 3 contre 4, les Ours de Stéphane Barin ne tiendront que 53 secondes pour voir échapper les deux points de la victoire ! Johan Älgekrans crucifie Pascal Favarin.

Villard-de-Lans prend un point ce soir et se retrouve douzième à cinq points du huitième Chamonix. Un bon point pris face au cinquième du championnat de France mais un goût d'inachevé...

Commentaires d'après-match (sur le site officiel du HCMA)

Mathieu Jestin (défenseur de Morzine-Avoriaz) : "Nous avons fait un match sérieux. Une première période plutôt à l'avantage des Villardiens qui ont patiné fort et nous ont beaucoup pressé en début de match. Puis, on a réussi à inverser la vapeur grâce entre autres à la ligne Toivonen-Koponen-Halava qui a fait un gros match. Villard n'est, à mon avis, pas à sa place en 12e position du classement. On est contents d'avoir pris ces deux points qui nous permettent de rester au contact d'Amiens et de garder les Grenoblois à distance (en sachant qu'ils ont deux matches de retard)."

Jérôme Baud (manager de Morzine-Avoriaz) : "Belle équipe de Villard, qui va en gêner plus d'un. Pour preuve, leurs deux récentes performances contre Briançon et Grenoble. Pour nous, ce fut dur à cause de l'absence d'Erik (Hjalmarsson) au dernier moment (pharyngite carabinée). Nous avons pris un coup au moral et dû changer toutes les lignes recomposées pourtant récemment. Résultat, un jeu brouillon, aucun automatisme, mais les gars ont fait le boulot et quelques gestes individuels superbes ont permis d'accrocher le nul à l'issue du temps réglementaire. J'ai retrouvé encore une fois la solidité constatée contre Strasbourg, malgré une main-mise de Villard sur le match pendant une bonne partie de la rencontre. Ceci dit, on en a assez de ne jamais pouvoir aligner une vraie équipe complète et avec des gars à 100 %."

 

Villard-de-Lans - Morzine-Avoriaz 3-4 après prolongation (2-1, 1-2, 0-0, 0-1)
Samedi 16 janvier 2010 à 20h30 à la patinoire André-Ravix. 680 spectateurs.
Arbitrage de Savice Fabre assisté de Gwilherm Margry et Alexis Grabit.
Pénalités : Villard 35' (4', 4', 2'+5'+20', 0'), Morzine-Avoriaz 16' (6', 4', 6', 0').
Évolution du score :
0-1 à 00'35" : Puntureri assisté de D'Aoust et Älgekrans
1-1 à 05'47" : Sage-Vallier assisté de Lafontaine (sup. num.)
2-1 à 16'44" : Papa assisté de Lefebvre et Sykkö (sup. num.)
2-2 à 21'33" : Koponen assisté de Halava et Virtanen
3-2 à 23'12" : Lafontaine assisté de Masson
3-3 à 23'49" : Koponen assisté de Toivonen et Halava
3-4 à 60'53" : Älgekrans assisté de D'Aoust et Virtanen (sup. num.)