Mont-Blanc - Épinal (Ligue Magnus, 17e journée)

Avant le début de la rencontre, l'assemblée a rendu un double hommage à Arnaud Vaillant, ancien hockeyeur de Reims décédé subitement à l'âge de 36 ans, et aux nombreuses victimes du tremblement de terre en Haïti.

Les premières banderilles sont à mettre au crédit du HC Mont-Blanc qui souhaite reprendre sa marche en avant. Les Spinaliens se mettent à la faute et sur une double supériorité numérique l'Entente prend l'avantage sur un tir d'Ales CERNY trompe la vigilance de Tojkander (10'05). Les Vosgiens procèdent par des contres rapides, il faut toute la prestance de Buysse pour contenir les assauts visiteurs. Les deux équipes regagnent les vestiaires sur ce score de 1 à 0.

De retour pour le deuxième tiers-temps, les visiteurs montrent un tout autre visage. Après seulement 52 secondes, Jan Simko égalise. Ce même Simko réalise un doublé à mi-match sur un avantage numérique et permet à son équipe de prendre l'avantage (1-2). Les visiteurs continuent d'imposer un rythme soutenu et sur une nouvelle supériorité concédée par Orset, ils font le break par l'intermédiaire de Tarik Chipaux (1-3, 36'05").

Avec deux buts de retard à l'entame de la dernière période, les coéquipiers de Thierry Nicoud font le forcing pour revenir dans la partie. Sur un contre rapidement mené, Jan Plch, le maître à jouer d'Épinal trompe Buysse et donne trois longueurs d'avance aux siens (1-4, 49'13"). Les minutes défilent sans que rien ne bouge au tableau d'affichage. C'est sur un tir masqué de la ligne bleue qu'Adamovics réduit le score à 2-4 (56'21). Ce but reste cependant insuffisant puisqu'Épinal repart du Mont-Blanc avec les deux points de la victoire.

(communiqué du HC Mont-Blanc)

 

Mont-Blanc - Épinal 2-4 (1-0, 0-3, 1-1)
Samedi 16 janvier 2010 à 20h30 au Haras.
Arbitrage de Frédéric Bachelet assisté d'Anne-Sophie Boniface et Gildas Fontaine.
Pénalités : Mont-Blanc 14' (2', 6', 6'), Épinal 16' (10', 0', 6').
Évolution du score :
1-0 à 10'05" : Cerny assisté de T. Nicoud et Saliji (double sup. num.)
1-1 à 20'52" : Simko
1-2 à 29'44" : Simko assisté de Petrak (sup. num.)
1-3 à 36'05" : Chipaux assisté de Quessandier et Agostini (sup. num.)
1-4 à 49'13" : Plch assisté de Karlsson
2-4 à 56'21" : Adamovics assisté de Saliji et Rajcak

 

Saint-Gervais/Megève

Gardien : Henri-Corentin Buysse [sorti de 57'44" à 58'21" et de 59'10" à 60'00"].

Défenseurs : Arthur Cocar - Francis Ballet (A) ; Ales Cerný - Alexandre Gagnon ; Edgars Adamovics.

Attaquants : Sylvain Nicoud - Étienne Croz - Sébastien Subit ; Romain Orset - Andrej Rajcák - Garip Saliji ; Josselin Besson - Thierry Nicoud (C) - Robin Gaborit (A).

Remplaçants : Luc Saccomano (G), Sébastien Borini, Julien Payraud, Jordan Revel, Antoine Vigier.

Épinal

Gardien : Henrik Tojkander.

Défenseurs : Jan Hagelberg - Benoît Quessandier (A) ; Peter Slovak - Fabien Leroy ; Lionel Simon - Niko Mäntylä.

Attaquants : Jan Simko - Michal Petrak - Jussi Haapasaari ; Guillaume Papelier - Tomi Karlsson - Jan Plch (C) ; Tarik Chipaux - Nathan Ganz - Erwan Agostini.

Remplaçants : Stanislav Petrik (G), Kévin Benchabane. Absent : Guillaume Chassard (luxation de l'épaule).