Anglet - Cholet (Division 2, 13e journée)

Anglet-Cholet-20100116-10620Les Orques sans complexes !

Lors du match aller à Cholet, l’Hormadi avait résisté pendant longtemps (3-3 à 27’) avant de sombrer en perdant le match (10-3 pour Cholet). Cette fois-ci et malgré un arrêt d’un mois dû au report du match contre Chambéry (mauvaises conditions climatiques) ils ont soigneusement préparé ce match !

Il vaut mieux car ils rencontrent ni plus ni moins que Cholet, leader invaincu de la poule B du championnat de France de D2, meilleure attaque et deuxième défense de D2 avec en plus le meilleur compteur du championnat (Pierre-Yves Albert).

Les Orques savent aborder ce genre de rencontre contre des équipes mieux armées. On se souvient bien sur des rencontres contre les Dragons de Rouen en Ligue Magnus mais aussi de Continental Cup contre les Sheffield Steelers notamment avec qualification à la clé !

Match important donc, pour le moral et pour prouver qu’à La Barre tout est possible !

Les Dogs assommés d’entrée !

Le début de la rencontre est à l’avantage de Cholet qui bénéficie de plusieurs avantages numériques mais ne peut conclure car les Angloys contrôlent très bien toutes les offensives adverses. Cela va vite, les passes sont précises mais au final ils butent sur Drouot excellent ce soir.

Anglet-Cholet-20100116-10763Dès leur premier powerplay les Orques ne laissent pas passer l’occasion, ils combinent très bien, le palet circule à gauche, à droite, passage derrière les buts pour enfin conclure après une minute de préparation par Frasier qui reprend seul face au gardien. C’est l’ouverture du score (1-0 à 11'07").

Dans la foulée, sur le changement de ligne Pierre-Hervé Coulombeix depuis l’aile gauche envoie un missile d’un tir croisé qui rentre et ressort (au baby-foot c’est une gamelle) (2-0 à 11'37").

Les Choletais essayent de recoller, mais peine perdue, Drouot est intraitable dans les buts et le palet circule bien du côté d’Anglet à qui tout réussit ! Un contre d'école, un 2 contre 1, Frasier pour Maréchal qui ne laisse aucune chance à Saez (3-0 à 17'14").

L’équilibre

La fébrilité et le doute s’installe côté choletais, on est moins sûr, on commet des erreurs. Maxime Badets profite d’une énorme erreur de Drozdz qui oublie le palet à la bleue. Badets va seul vers Saez qu’il trompe astucieusement (4-0 à 24'43"). Cholet est-il capable de réagir ? Premier remède, Thibaut Saez est remplacé prématurément dans les buts par Yann Chamel !

Et Chamel a tout de suite l’occasion de se mettre en valeur sur un nouveau face-à-face avec un attaquant, mais cette fois-ci le gardien a le dessus ! Ouf ! Un grand moment de flottement de la défense choletaise.

Les Dogs sont sanctionnés, souvent pour des fautes idiotes comme un "surnombre". 4-0 cela fait lourd quand même d’autant plus que les Orques sont en double powerplay. Curieusement, alors que l’on s’attend à un nouveau but angloy, c’est un Choletais qui à 3 contre 5 contre en zone défensive. Il est retenu dans son élan et les arbitres accordent un tir de pénalité en faveur de Cholet !

Anglet-Cholet-20100116-10695C’est plutôt généreux de la part des arbitres car il lui restait encore toute la glace à traverser avant de se retrouver seul devant le gardien. À Cholet on patine vite mais à Anglet aussi... Ce tir de pénalité, sans conséquence sur l’issue du match, est transformé par Julien Pihant qui ouvre le compteur pour Cholet (4-1 à 39'40").

Même pas peur !

La fébrilité n’a apparemment pas quitté les Dogs qui écopent dès le début du dernier tiers d'une pénalité pour "retard de jeu", et c’est la sanction immédiate. Énorme slap de Cantos, déviation de Larroque et le palet qui passe sous le bras de Chamel termine au fond du filet (5-1 à 41'10"). La patinoire explose ! La feuille de match accorde une assistance à Coulombeix mais je pense à tort ! Il faut dire que la feuille de match ne signale pas non plus le changement de gardien : curieux.

Anglet va maintenant s’attacher à gérer la fin du match. Ils le font bien, avec quelques fautes au passage qui permettent à Cholet de réduire par deux fois l’écart en supériorité ! Tout d’abord par le Finlandais Parviainen, assisté de son compatriote Inkinen (5-2 à 50'46"), un but qui récompense les efforts fournis depuis le début.

Du côté des Dogs, un seul joueur semble encore y croire, Julien Pihant, et à l’occasion d’une nouvelle supériorité suite à une charge avec la crosse de Rousselin il réduit l’écart (5-3 à 58'47").

Il reste trop peu de temps pour revenir. Pénalité contre Anglet, Cholet sort son gardien mais se tire une balle dans le pied en concédant un dégagement interdit ! C’est fini et les Orques ont marqué leur territoire ! Ils vont savourer et leurs supporters aussi !

Guillaume_DROUOT-Anglet_Hormadi-20100116-10668

La conclusion

Pour Anglet :

On a retrouvé cette équipe qui ne lâche rien, qui se bat sur tous les palets et qui contre les gros calibres est capable du meilleur !

Il y avait sur la glace cette âme et cet état d'esprit combattant propre à certaines équipes et particulièrement à l'Hormadi. Ils ont joué un vrai match de coupe, avec un grand gardien, un brin de réussite et de réalisme et un coeur "énooorme" !

Les trois lignes ont marqué, ça c’est nouveau cette saison, et en plus contre le premier !

La solidarité des joueurs fait plaisir à voir, ils ont tous répondu présent avec une mention spéciale à Guillaume Drouot !

L’organisation était au top avec la distribution des "ttuns ttuns" (c’est du basque et ce sont des ballons que l’on frappe l’un contre l’autre) et puis saluons le retour de la sono qui a parfaitement animé ce match.

Pour Cholet :

C’est une équipe solide, mais qui aujourd’hui a trouvé un adversaire à la hauteur. Ils iront loin dans ce championnat à condition que le doute ne s’installe pas lorsque l’adversaire est devant !

Julien Pihant ressort particulièrement du reste de l’effectif ce soir ! Il a été de tous les bons coups et on l’a retrouvé tel qu’on le connaissait, combatif, motivé et généreux ! Par contre, Pierre-Yves Albert a été complètement transparent ce soir.

Mention spéciale aux supporters des Dogs qui avaient fait le déplacement : ils n’ont pas arrêté d’encourager leur équipe durant tout le match. Bravo !

Arbitrage :

Bon dans l’ensemble à part quelques erreurs ou oublis sans conséquences sur le résultat final. Arbitrer à deux, ce n’est pas vraiment évident alors bravo à eux aussi !

 

Anglet - Cholet 5-3 (3-0, 1-1, 1-2)
Samedi 16 janvier 2010 à 20h30 à la Patinoire de La Barre. 650 spectateurs.
Arbitrage de Marie-Tjana Picavet et Frédéric Barre.
Pénalités : Anglet 24' (10', 8', 6'), Cholet 18' (4', 10', 4').
Évolution du score
1-0 à 11'07" : Frasier assisté de Daramy et Bellier (sup. num.)
2-0 à 11'37" : Coulombeix
3-0 à 17'14" : Maréchal assisté de Frasier
4-0 à 24'43" : Badets
4-1 à 39'40" : Pihan (tir de pénalité)
5-1 à 41'10" : Larroque assisté Coulombeix (sup. num.)
5-2 à 50'46" : Pariainen assisté de Inkinen (sup. num.)
5-3 à 58'47" : Pihan assisté de Pariainen (sup. num.)

 

Anglet

Gardien : Guillaume Drouot.

Défenseurs : Patrice Bellier – Julien Hitze ; Sébastien Rousselin - Christophe Cantos ; Thomas Molia – Jimmy Ferrez.

Attaquants : Aurélien Frasier – Xavier Daramy (c) – Géraud Maréchal ; Jean-Michel Larroque – Mathieu Saint-Marc - Pierre-Hervé Coulombeix ; Cyril Mendy - Maxime Badets – Tristan Larbaigt.

Remplaçants : Xavier Chatelin (G), Naomi Glorieux, Antoine Courant. Absents : Martin Trecu, Laurent Cazenave, Mathieu Grazina, Romain Grazina, Tom Grat-Guiraute.

Cholet

Gardien : Thibault Saez puis Yann Chamel à 24'43".

Défenseurs : Blaise Gréau – Guillaume Jacob ; Guillaume Drozdz  – Gaetan Magne ; Benjamin Tijou – Gabriel-Pierre Cadoret.

Attaquants : Romain Germond (c) – Quentin Guineberteau – Rodolphe Bretault ; Tomi-Viljami Inkinen – Pierre-Yves Albert – Julien Pihant ; Arnaud Tharreau – Benjamin Mocquard – Joonas-Petteri Parviainen.