De jeunes gardiens pour l'équipe de France

La sélection française a été dévoilée pour le tournoi d'Asiago (Italie) pendant la pause olympique. La principale nouveauté est la rétrogradation d'Eddy Ferhi, concurrencé de façon inattendue dans son club de Grenoble par le junior Raibon, sur la liste des remplaçants. Florian Hardy, qui avait déjà été titulaire lors des deux rencontres face à la Norvège en décembre, est cette fois accompagné de Buysse, qui a retrouvé la forme en même temps que le HC Mont-Blanc depuis un mois. En attendant le retour de Lhenry, tout juste remis de blessure, l'équipe de France teste sa relève longtemps attendue.

La défense est composée des habituels titulaires. Thomas Roussel, tout juste rentré à Amiens, est à ranger dans cette catégorie et reprend donc sa place après son expérience nord-américaine malheureuse en CHL (où un autre Français, Benjamin Dieude-Fauvel, a cependant réussi à s'implanter).

En attaque, la quatrième ligne appelée après des forfaits en décembre (Lampérier-Pain-Henderson) est cette fois convoquée d'entrée. Il faut dire qu'il y a quelques absents comme Hecquefeuille (la DEL ne s'arrête pas au début de la trêve olympique mais quelques jours plus tard !), Fleury, l'aîné des Treille ou le benjamin des Da Costa.

Quelques innovations sont à noter sur la liste des remplaçants avec les apparitions de Numa Besson, élu dans l'équipe-type du mois dernier, Julien Baylacq, qui fait du bon travail sur la troisième ligne grenobloise, ou encore Antoine Roussel, qui est en train de terminer son parcours en Ligue Junior Majeur du Québec avec une bonne dernière saison, ponctuée déjà de 18 buts.

Gardiens : Florian Hardy (Dijon, 3 sélections), Henri-Corentin Buysse (G, Mont-Blanc, 0 sélection).

Défenseurs : Baptiste Amar (Grenoble, 183 sélections, 15 buts), Vincent Bachet (Amiens, 191 sélections, 19 buts), Benoît Quessandier (Épinal, 59 sélections, 2 buts), Nicolas Besch (Grenoble, 97 sélections, 4 buts), Antonin Manavian (Grenoble, 29 sélections, 1 but), Kévin Igier (Angers, 12 sélections, 0 but), Thomas Roussel (Amiens, 26 sélections, 3 buts).

Attaquants : Laurent Meunier (Timrå, SUE, 157 sélections, 37 buts), Julien Desrosiers (Rouen, 74 sélections, 33 buts), Laurent Gras (Chamonix, 214 sélections, 31 buts), Pierre-Édouard Bellemare (Skellefteå, SUE, 84 sélections, 19 buts), Jérémie Romand (Rouen, 12 sélections, 3 buts), Luc Tardif (Rouen, 82 sélections, 14 buts), Teddy Da Costa (Sosnowiec, POL, 9 sélections, 1 but), Sacha Treille (Malmö, SUE-2, 43 sélections, 4 buts), Anthoine Lussier (Lausanne, SUI-2, 64 sélections, 9 buts), Damien Raux (Briançon, 33 sélections, 2 buts), Brian Henderson (Amiens, 6 sélections, 1 but), Loïc Lampérier (Rouen, 8 sélections), Erwan Pain (Dijon, 18 sélections).

Remplaçants : Eddy Ferhi (G, Grenoble, 30 sélections), Guillaume Richard (G, Morzine, 0 sélection), Hugues Cruchandeau (D, Strasbourg, 0 sélection), Gary Levêque (D, Briançon, 6 sélections), Johann Morant (D, La Chaux-de-Fonds, SUI-2, 0 sélection), Numa Besson (D, 0 séletion), Mathieu Mille (D, Dijon, 78 sélections), Anthony Guttig (A, Dijon, 5 sélections, 1 but), Christophe Tartari (A, Grenoble, 7 sélections), Julien Baylacq (A, Grenoble, 0 sélection), Antoine Roussel (A, Chicoutimi, LHJMQ, 0 sélection), Lionel Tarantino (A, Rouen, 2 sélections).