Ligue Magnus (20e journée) : Briançon n'a pas tremblé

Briançon garde le cap. Le leader confirme sa belle série en blanchissant les Chamois sur leur glace. Trois buts en début de match, trois autres en fin de partie, et les Diables Rouges s'imposent 6-0 à Chamonix.

Comme prévu, Fabrice Lhenry a gardé les cages rouennaises contre Neuilly-sur-Marne. L'international a laissé le palet rentrer dans ses filets à cinq reprises. Rien de grave, puisque les Dragons ont marqué deux fois plus. Les Normands ont vite trouvé la faille dans la défense des Bisons : en moins de deux minutes, via Loïc Lampérier, puis trois autres fois dans le premier tiers. Neuilly-sur-Marne s'est offert un bon baroud d'honneur en deuxième période en revenant à 4-2 puis 6-3. Las, Rouen en a remis un coup en fin de match. Score final : 10-3.

Les Canadiens d'Angers ont tous marqué contre Amiens : Pierre-Luc Laprise dans le premier tiers, Eric Fortier et Thiery Poudrier dans le deuxième, puis Jonathan Bellemare dans le troisième. Les Gothiques, privés de Grégory Béron et Sylvain Rodier, n'ont pu que réduire la marque, via Simon Petit et Yannick Offret. Avec ce succès 4-2, les Ducs restent sur la troisième marche du podium. Les Amiénois n'ont eux plus que deux points d'avance sur Morzine. Les Pingouins ont remporté le derby du jour : 5-2 face au Mont-Blanc avec des doublés d'Antti Koponen et Mickaël Brodin.

Grenoble s'est fait peur à Pôle Sud. Les Brûleurs de Loups n'ont jamais réussi à faire le break contre Epinal. Jean-François Dufour ouvre le score ? Jan Hagelberg égalise à 1-1. Dufour y va de son doublé ? Michal Petrak ramène les Dauphins à 2-2. Damien Fleury marque en double supériorité numérique ? Hagelberg envoie tout le monde en prolongation (3-3). Les champions de France s'en sortent après trois minutes de rab, grâce au défenseur suédois Viktor Wallin (4-3).

Malgré ce bon point pris en déplacement, Epinal ne gagne aucune place. La faute à Gap, vainqueur 5-2 de Villard-de-Lans, dont un dernier but en cage vide de Jiri Rambousek et les deux premières réalisations en France du défenseur canadien Patrice Bilodeau.

Enfin, Strasbourg a manqué son opération "7e place". L'Etoile Noire a lâché prise dans le deuxième tiers face à Dijon, alors que les deux équipes étaient à égalité 2-2. Les Ducs ont pris le large en moins de trois minutes, avec des buts d'Erwan Pain et Anton Lezo. Ils s'imposent au final 6-3 à l'Iceberg. Après Epinal vendredi soir, les Bourguignons remportent leur seconde victoire à l'extérieur en quatre jours.