Courbevoie - Caen (Division 1, 19e journée)

2010-01-30-Courbevoie-Caen1Les Drakkars presque à la maison

Malgré quelques bons résultats, Courbevoie est à la lutte avec Annecy et Amnéville pour éviter la dernière place du championnat. Ayant joué un match en moins, ils ont un avantage potentiel sur leurs concurrents. Toutefois, cetre rencontre face au leader, Caen, ne les place pas favoris. De plus, les supporters normands ont fait le déplacement en nombre et la patinoire Thierry-Monier est à peu près autant remplie de Caennais que de supporters locaux. D'autre part, c'est la portion la plus bruyante qui a fait le déplacement, presque plus bruyante qu'à domicile...

Comme au match aller, Courbevoie va bousculer les Bas-Normands avec un certain succès. Mais cette fois-ci, ils ne parviendront pas à revenir au score face à Clément Fouquerel, magistral devant les buts.

Dès le premier tiers-temps, les Coqs affirment leur présence dans leur patinoire. Cela s'exprime par des contres rapides, prenant la défense de court et permettant au portier caennais de montrer l'étendue de son talent. Il faut moins de deux minutes de jeu pour qu'il se retrouve seul face à Guyot et fasse la différence. Puis, William Place tente sa chance. Placé derrière le but, il centre pour Dubuc devant la cage sans plus de succès. À la suite viennent un slap insidieux de Petiot dévié de justesse, les contres de Paillet ou Sevcik repoussés ou une situation à trois contre le gardien qui se termine en cafouillage.

2010-01-30-Courbevoie-Caen2Le score reste donc vierge pour les Courbevoisiens, mais l'attaque caennaise n'est pas en reste. Un contre mené par Lebey est d'abord bloqué, mais l'instinct de buteur de Jonathan Boutin met fin au débat. Bien placé à la bleue, il réceptionne une passe de Tomas Oravec et file seul devant le gardien qu'il passe facilement (0-1 à 03'49"). Cinq minutes plus rard, Pierre Bennett est au pressing pour perturber le jeu de puissance adverse. Il chipe le palet en zone défensive et part en contre. Boutin est encore au bon endroit et bénéficie de la passe de Bennett pour aggraver la marque (0-2 à 10'26"). Puis, de retour à cinq, les Drakkars font circuler le palet derrnière la cage jusqu'à Olivier Vandecandelaere qui prend un shoot opportuniste du côté droit (0-3 à 11'49"). Le jeu s'équilibre alors jusqu'à la sirène de fin de tiers. Le score est lourd pour les Coqs qui ont bénéficié de nombreuses opportunités.

Au retour des vestiaires, Fourcade a décidé de prendre les choses en main. Sa défense est bien repliée devant lui et met moins de pression sur l'adversaire. Oravec, parti seul en contre, se fait rattraper par la défense et mettre en échec. Boutin récupère la rondelle et transmet à Dostal qui tente un lancer. Fourcade stoppe le palet mais ne le contrôle pas, permettant à Oravec de porter l'avantage à quatre buts (0-4 à 21'09"). À partir de cet instant, on ne les reprend pas.

2010-01-30-Courbevoie-Caen3Les canons offensifs caennais sont mis au silence. À force de patience, les Coqs commencent à lire le jeu adverse et réussissent à intercepter une passe de Janil et à le mettre en échec. C'est Petiot qui se trouve seul face au but à la conclusion heureuse de cette belle phase de 3 contre 1 (1-4 à 30’42"). Courbevoie bénéficie ensuite d'une double supériorité numérique mise à bien en quelques secondes. Et le tir lent de Sevcik permet à Paillet de reprendre le palet de volée dans la lucarne droite (2-4 à 35’52").

Le troisième tiers est également moins explosif. Les deux équipes parviennent à se museler, même si Caen parvient à mettre la pression en phase d'infériorité. Une dernière fois les Coqs parviennent à tromper Fouquerel. Le tir de Guyot rebondit sur la jambière du jeune Caennais mais Boissière est le plus rapide et s'offre la cage grande ouverte (3-5 à 52'43"). Toutefois les Normands ont pris le large avec Oravec une nouvelle fois seul en attaque. Il choisit de temporiser pour remettre sur Dostal revenu plein axe. À pleine vitesse, il prend l'ascendant sur la défense et améliore son compteur (2-5 à 45'59"). Ses coéquipiers manquent même d'ajouter un pion au tableau de marque. Sur un rebond laissé par le gardien, les crosses caennaises trouvent le trou de souris pour s'emparer du palet et le mettre dans les filets, mais l'arbitre a sifflé une passe à la main et le but est refusé.

En conclusion, si le résultat est logique compte tenu des performances des deux équipes, les scores au tiers-temps ne reflètent pas le jeu. Caen emporte le premier malgré les nombreuses occasions des locaux. À l'inverse, Courbevoie, peu inquiétant au deuxième tiers, reprennent un but sur l'avantage. Les Drakkars ont cependant fait l'essentiel : ramener deux points sûrement acquis à la maison.

(photos de Caroline Landré)

 

2010-01-30-Courbevoie-Caen4

 

Courbevoie - Caen 3-5 (0-3, 2-1, 1-1)
Samedi 30 janvier 2010 à 20h00 à la patinoire Thierry-Monier. 150 spectateurs environ
Arbitrage de Gilles Durand assisté de Yann Vandaele et Maxime Durand.
Pénalités : Courbevoie 12' (2', 4', 6'), Caen 12' (4', 4', 4').
Evolution du score :
0-1 à 03'49" : Boutin assisté d'Oravec et Janil
0-2 à 10'26" : Boutin assisté de Bennett (inf. num.)
0-3 à 11'49" : Vandecandelaere assisté de J. Avenel
0-4 à 21'09" : Oravec assisté de Dostal et Boutin
1-4 à 30'42" : Petiot assisté de Caillaux et Capet
2-4 à 35'52" : Paillet assisté de Sevcik et Dubuc (sup. num.)
2-5 à 45'59" : Dostal assisté d'Oravec
3-5 à 52'43" : Boissière assisté de Guyot et Bougaran

 

Courbevoie

Gardien : Nicolas Fourcade.

Défenseurs : Yoan Petiot - Maxime Dubuc (A) ; William Place (C) - Gregory Boissière ; Juraj Varga - Nicolas Therrien.

Attaquants : Maxime Levot - Benoît Paillet - Daniel Sevcik ; Alexandre Capet - Thierry Caillaux - Guillaume Pons ; Yann Guyot - Arnaud Bougaran - Sébastien Trabach.

Remplaçant : Julien Figved (G).

Caen

Gardien : Clément Fouquerel.

Défenseurs : Alexis Gomane (A) - Udo Marie ; Tommy Lafontaine - Jonathan Janil ; Slavomir Vorobel - Olivier Vandecandelaere (C).

Attaquants : Julien Lebey - Pierre Bennett - Charles Geslain ; Jonathan Boutin - David Dostal - Tomas Oravec ; Jonathan Avenel (A) - Mans Papaux puis Raphaël Mazie à 30' - Graham Avenel.

Remplaçant : Arnaud Goëtz (G). Absent : Kevin Da Costa (élongation à la cuisse).