Ligue Magnus (21e journée) : Amiens sur la défensive

Amiens (4) - Morzine (5). Depuis leurs débuts en Ligue Magnus, les Pingouins n'ont gagné qu'une seule fois au Coliséum (5-3 en octobre 2006). S'il remet ça ce soir, le groupe de Santeri Immonen rejoindrait les Gothiques en 4e position. Voilà qui devrait suffire à motiver les Morzinois. Battu à Angers mardi soir, Amiens doit vite se relancer. Mais la deuxième meilleure attaque du championnat est toujours privée de Grégory Béron et Sylvain Rodier, deux pièces-maîtresses de son système offensif. Côté haut-savoyard, Nicolas D'Aoust purge son dernier match de suspension et Loïc Gaydon, blessé, n'est pas du voyage.

La cote : Amiens 60 % / Morzine 40 %. Coup d'envoi à 20 heures.

Match aller : à Morzine, Amiens bat Morzine 5-2.

Mont-Blanc (13) - Rouen (2). Sur le papier, les Dragons n'ont pas grand-chose à craindre du Mont-Blanc. Un peu comme Angers, donné largement gagnant samedi dernier. Sauf que les Ducs ont perdu leur leadership en Haute-Savoie (défaite 5-3). Du coup, Rouen descend méfiant à Saint-Gervais. Au complet, mais méfiant. Côté Mont-Blanc, l'objectif est simple : refaire le coup d'Angers. Et avec l'Avalanche, tout est possible.

La cote : Mont-Blanc 20 % / Rouen 80 %. Coup d'envoi (Saint-Gervais) à 20 h 30.

Match aller : à Rouen, Rouen bat le Mont-Blanc 12-2.

Dijon (7) - Grenoble (6). Après trois déplacements, les Ducs reviennent à Trimolet. Les Bourguignons n'ont plus gagné à domicile depuis le 28 novembre (8-2 contre Villard-de-Lans). Derrière, le groupe coaché par Daniel Maric a flanché face à Briançon (7-3), Rouen (4-2) et Amiens (4-3). Forcément, les Dijonnais, confiants après leurs victoires à Epinal et Strasbourg, veulent inverser la tendance contre Grenoble, à la peine dans le jeu ces derniers temps. Mais les Brûleurs de Loups restent la meilleure équipe de la ligue en déplacement (5 victoires en 8 sorties). Le champion de France se déplace sans Martin Jansson, suspendu.

La cote : Dijon 40 % / Grenoble 60 %. Coup d'envoi à 20 h 30.

Match aller : à Grenoble, Grenoble bat Dijon 7-2.

Briançon (1) - Gap (10). Une semaine après leur victoire en Coupe de France, les Diables Rouges retrouvent la glace de René-Froger. Et pas pour n'importe quel match. Pour le derby des Hautes-Alpes, s'il-vous-plaît ! Côté forme, les Briançonnais sont au top. Un premier titre au compteur, six victoires de rang en championnat, dont des succès contre Rouen, Grenoble et Angers, un blanchissage mardi à Chamonix (6-0)... Le leader ne pourrait pas rêver mieux. Gap ne peut pas en dire autant. A l'aise à domicile, les Rapaces sont pour de bon sur la route des play-offs. Mais le promu peine à l'extérieur (deux victoires en dix déplacements). Et jouera ce soir sans Milan Tekel. Le défenseur, ancien capitaine de Briançon, est blessé.

La cote : Briançon 90 % / Gap 10 %. Coup d'envoi à 20 h 30.

Match aller : à Gap, Briançon bat Gap 3-2 a.p.

Villard-de-Lans (12) - Strasbourg (8). Les Ours n'ont plus de temps à perdre. La dernière victoire des joueurs du Vercors commence à franchement dater (4-3 contre Briançon le 4 décembre). Une neuvième défaite d'affilée ce soir, et l'avenir du club isérois serait en danger. Privé de son meilleur buteur Thibault Sage-Vallier, le groupe de Stéphane Barin a oublié la signification du mot confiance. Après des succès à Chamonix puis contre Gap, Strasbourg a subi un coup d'arrêt mardi. L'Etoile Noire a laissé les deux points de la victoire à Dijon. Objectif des Alsaciens : s'imposer pour rester devant Chamonix au classement.

La cote : Villard-de-Lans 30 % / Strasbourg 70 %. Coup d'envoi à 20 h 30.

Match aller : à Strasbourg, Strasbourg bat Villard-de-Lans 3-1.

Neuilly-sur-Marne (14) - Chamonix (9). Marco Emond reparti au Canada, Roman Svaty reprend du service. A 36 ans, le gardien slovaque s'était fait au rôle de doublure depuis la montée des Bisons en Ligue Magnus. Il sera titulaire ce soir pour la réception de Chamonix, comme jusqu'à la fin de saison. Dernier rempart de la pire défense du championnat (108 buts encaissés), il devra vite se mettre dans le bain. La lanterne rouge n'a plus rien gagné depuis le 28 novembre. Blanchi par Briançon mardi, Chamonix est à la relance. En cas de victoire, les Chamois peuvent espérer passer devant Strasbourg et intégrer le top 8.

La cote : Neuilly-sur-Marne 20 % / Chamonix 80 %. Coup d'envoi à 18 h 30.

Match aller : à Chamonix, Chamonix bat Neuilly-sur-Marne 9-3.

Epinal (12) - Angers (3). Mais comment vont faire les Dauphins ? Sans cinq joueurs clés (Lionel Simon et Niko Mantylä en défense, Guillaume Chassard, Jan Simko et Tarik Chipaux en attaque, tous blessés), Epinal s'attend à passer une longue soirée. Car en face, Angers a repris du poil de la bête. Secoués par leur défaite au Mont-Blanc, les Ducs viennent de dominer Amiens (4-2). Le groupe mené par Heikki Leime reste privé de Simon Lacroix. Mais il a, avec le temps, appris à évoluer sans le défenseur international.

La cote : Epinal 20 % / Angers 80 %. Coup d'envoi à 20 h 15.

Match aller : à Angers, Angers bat Epinal 9-5.