Briançon - Gap (Ligue Magnus, 21e journée)

Après avoir présenté la Coupe de France au public de René Froger, les Diables rouges sont confrontés aux Rapaces de Gap pour le derby des Hautes-Alpes. Terglav, capitaine des rouges, et Pépy sont absents pour cause de blessure alors que les Gapençais sont privés de Tekel, Bilodeau et Outin.

La première occasion est briançonnaise sur un slap de Rohat. Mathieu Reverdin, qui joue en alternance avec Peter Bourgaut sur la seconde ligne, bute par deux fois sur Quemener lors de sa première présence sur la glace. Un lancer du revers de Lindlöf passe au-dessus, puis le tir de Guénette sur un palet récupéré par Bernier est stoppé par le gardien. La premier lancer gapençais est signée Luciak. Quelques instants plus tard, Michal Korenko lance lui aussi de la bleue et son palet raz de la glace glisse derrière la ligne de but et lui offre son premier but en Ligue Magnus (1-0).

Les Diables rouges sont décidés à saisir toutes les opportunités de lancer face à une défense gapençaise regroupée. Seikkula reprend immédiatement un palet contré par un défenseur sur un tir de Gervais. Si Korenko continue à artiller de la bleue, c'est une nouvelle fois le troisième bloc qui fait fait la différence. Sébastien Rohat vient déjouer de près Quemener (2-0). Sopko, qui défend la cage des rouges, repousse un tir d'André. Lindlöf prend de vitesse la défense gapençaise et échoue au pied du poteau de Quemener qui couvrait bien son angle. Rambousek transperce la défense briançonnaise mais Sopko est vigilant. Les Rapaces possèdent une double supériorité numérique après que Szélig a rejoint Guénette en prison, mais ne réduisent pas l'écart avant la pause.

En début de deuxième période, Quemener est sollicité à deux reprises par Lindlöf, d'abord sur une échappée initiée par une passe de Guénette, puis sur un slap. Guénette touché à l'épaule, Reverdin passe définitivement en deuxième ligne avec Lindlöf et Seikkula alors que Bourgaut est aligné avec Chauvel et Rohat. Le premier trio est en action quand Bernier récupère un palet et passe à Pérez qui ne parvient pas à tromper Quemener. Bernier tire à son tour à la cage mais les Briançonnais n'exploitent pas un double avantage numérique. Les Gapençais essayent de réagir par Rambousek en contre-attaque. Finalement, la domination locale se concrétise. Groleau trouve Raux bien seul dans le slot, qui n'a plus qu'à démarquer Bernier (3-0). Raux est à l'affût de la mésentente entre la paire Suchanek – Cornaire pour augmenter l'avance des rouges (4-0).

Jakub Macek remplace Quemener pour le troisième tiers-temps. Les Rapaces se montrent incisifs par Correia puis en avantage numérique par Luciak. Macek repousse deux tirs de Seikkula dont un à la suite d'une relance de Suchanek contrée par le Finlandais. Une interception de Pérez permet à Raux de porter le danger sur la cage des visiteurs. Gap réduit la marque sur un lancer dévié de Suchanek à la ligne bleue (4-1). Briançon réagit par Bernier qui dribble son défenseur à la suite d'une montée en zone offensive de Raux (5-1). Puis, Chauvel s'en va seul à la cage et vient glisser le palet sous Macek (6-1). Bernier, le meilleur buteur de la ligue, voit son lancer repoussé par la transversale. Les diables rouges portent le danger jusqu'au bout du temps réglementaire comme sur le lancer de Seikkula, démarqué par Reverdin. Dans la dernière minute de jeu, Macek repousse un nouveau revers de Raux puis l'échappée de Chauvel. Les joueurs de la ville haute s'imposent 6-1. Au sommet du classement et libérés par leur premier trophée, ils peuvent profiter d'une trêve bien méritée avant la dernière ligne droite.



Briançon - Gap 6-1 (2-0, 2-0, 2-1)
Samedi 6 février 2010 à 20h30 à la Patinoire René Froger. 2185 spectateurs.
Arbitrage de Nicolas Barbez assisté de Gwilherm Margry et Alexis Grabit.
Pénalités : Briançon 12' (4', 2', 6') ; Gap 14' (6', 8', 0').
Évolution du score :
1-0 à 11'25" : Korenko assisté de Sjösten et Bernier
2-0 à 12'17" : Rohat assisté de Raux
3-0 à 33'21" : Bernier assisté de Raux et Groleau (sup. num.)
4-0 à 39'43" : Raux assisté de Szélig
4-1 à 50'24'' : Suchanek assisté de Read (sup. num.)
5-1 à 50'24" : Bernier assisté de Raux et Lévèque
6-1 à 51'21" : Chauvel assisté de Sjösten

Briançon

Gardien : Ramón Sopko.

Défenseurs : François Groleau (C) [puis Selan en fin de match] – Gary Lévèque (A) ; Stéphane Gervais (A) – Viktor Szélig ; Sebastian Sjösten – Michal Korenko  ; Maks Selan [de 38'00'' à 40'00''].

Attaquants : Mickaël Perez – François-Pierre Guénette [puis Raux] –  Marc-André Bernier ; Joni Lindlöf – Timo Seikkula – Peter Bourgaut ou Mathieu Reverdin ; Brice Chauvel – Damien Raux [puis Bourgaut] – Sébastien Rohat.

Remplaçant : Aurélien Bertrand (G). Absents : Edo Terglav (genou), Quentin Pépy (adducteurs).

Gap

Gardien : Ronan Quemener puis Jakub Macek à 40'00''.

Défenseurs : Trevor Read - Matus Luciak ; Jakub Suchanek - Alexandre Cornaire ; Romain Vitali, Jérémy Baridon.

Attaquants : Tomas Skvaridlo - Jean-Charles Charrette - Romain Moussier (C) ; Jiri Rambousek (A) - Jiri Jelen (A) - Julien Correia ;  Sébastien Vidal [puis Romain Gutierrez] - Erik Bochna - Mathieu André ; Marc Slupski.

Remplaçants : Jonathan Piras, Marius Cristofoli, Jérémy Vincent. Absents : Milan Tekel (poignet), Édouard Outin (clavicule), Patrice Leblanc Bilodeau.