Anglet - Wasquehal (Division 2, 16e journée)

Patrice_BELLIER_Anglet_Hormadi_-_9813

Les Orques confortent leur position

Ce soir à la patinoire de La Barre face à un adversaire inédit, il s’agit pour l’Anglet Hormadi de confirmer les belles promesses entrevues en 2010 face à des adversaires de bon niveau. On ne connaît que trop la propension d’Anglet à baisser pied contre des équipes de moindre envergure.

Mais attention car cette formation de Wasquehal possède la particularité de n’avoir jamais gagné à domicile (1 seul point pris contre… Anglet !),  mais par contre d’avoir pris 10 points loin de ses bases (4 victoires, 2 nuls) avec une seule défaite chez le leader Cholet.

L’ambiance est au rendez-vous avec quelque 600 spectateurs venus assister à la "mise à mort" programmée des Nordistes.

Avant la rencontre une minute de silence est observée à la mémoire d’André Vacheré, président du club à l’époque des Bob Ouellet, Michel Galarneau et Simon Genest entre autres.

Premier tiers en demi-teinte

Grosse intensité d’entrée de la part des locaux qui mettent une énorme pression sur l’équipe de Wasquehal qui se recroqueville en défense mais ne manque pas de jouer les contres à fond comme à son habitude. Cela dit le portier nordiste fait des miracles et gagne son premier face-à-face devant Mendy.

Alors que la pression angloye se fait plus intense, nous assistons à un remake de la semaine passée face aux Français Volants, ce sont les visiteurs qui ouvrent la marque sur un contre un peu contre le cours du jeu par Lionel Wiotte (0-1 à 05'17").

SAINT_MARC_Mathieu-Anglet_Hormadi-10823Les locaux ne sont nullement anesthésiés par ce coup de poignard et continuent à imprimer une grande intensité au match mais se heurtent invariablement au gardien adverse Fabien Chardon. Il faut deux power-plays consécutifs pour que l’Hormadi remette enfin les pendules à l’heure. Tout d’abord par Patrice Bellier, servi par Daramy pour l’égalisation (1-1 à 12'48"). Puis moins de deux minutes plus tard, les Orques passeront devant grâce de nouveau au duo Bellier – Daramy mais cette fois-ci c’est "Zaza" Daramy qui marque (2-1 à 14'24").

Cependant l’événement le plus important du tiers voire du match se produit avec la sortie sur blessure de Fabien Chardon, le gardien titulaire de Wasquehal qui faisait jusque-là un bon match. Victime d’une percussion involontaire d’un joueur angloy poussé par Roman Moreau qui écope de deux minutes, le gardien sortira quelques instants plus tard, juste après le second but local. Celui qui avait repoussé les nombreux assauts de l’Hormadi est remplacé devant la cage nordiste par François Durand et celui-ci sera rapidement mis lui aussi à contribution.

En résumé, un premier tiers alerte des deux côtés mais un peu décevant des Angloys qui ont eu du mal à concrétiser leur domination.

Anglet passe la surmultipliée 

Le deuxième tiers débute, comme d’habitude dirais-je, avec une pluie de pénalités contre les joueurs d’Anglet qui multiplient les fautes, et en supériorité à 5 contre 3, c’est fort logiquement que Thomas Fauchart égalise pour Wasquehal (2-2 à 22'23").

DARAMY_Xavier-Anglet_Hormadi-10728La série de pénalités terminée,  l’Hormadi se retrouve à nouveau au complet. Et les Orques vont remettre une fois de plus les pendules à l’heure et cela de façon spectaculaire en scorant 4 fois en moins de 4 minutes !

D’abord par Martin Trecu - encore cadet - qui signe son premier but avec les seniors (a l’aller il avait raté l’occasion de le faire, seul devant la cage) et qui verra à coup sûr son porte-monnaie mis à contribution par ses copains plus tard dans la soirée. (3-2 à 28'14").

Dans la foulée, un superbe quatrième but dans un mouvement à trois et une très belle remise de Daramy bien en jambes, pour Xavier Cazaubon - promu sur la première ligne ce soir en l’absence de Maréchal - qui conclut imparablement (4-2 à 30'00").

Les Orques exercent une formidable pression sur la rencontre et concrétisent à peine cinquante-deux plus tard par Jean-Michel Larroque, bien aidé de Coulombeix et Rousselin (5-2 à 30'52").

Les Nordistes sont à la dérive et demandent un temps mort pour essayer de couper l’élan de leurs adversaires. Mais peine perdue car Xavier Cazaubon plante le sixième (6-2 à 31'55"). Impressionnant !

Le tiers se termine sur un contre d’école mené à 100 à l’heure et conclu magistralement par l’inoxydable Jean Michel Larroque une fois de plus avec la complicité de Coulombeix et Rousselin (7-2 à 39'25"). 

Les Orques alternent le bon et le moins bon

On va retenir de ce troisième tiers que l’Hormadi alterne le médiocre et la désinvolture avec le bon, voire le très bon ! Lorsque les Orques jouent à cinq et accélèrent, ils deviennent irrésistibles, mais les visiteurs profitent justement d’une période de relâchement pour réduire le score par Lionel Wiotte à 4 contre 3 (7-3 à 40'27").

chanedmond4Xavier Cazaubon, qui a voulu se faire justice lui-même après une obstruction de Wiotte, est renvoyé prématurément se doucher par le duo arbitral, il écope de 5’ pour crosse haute et 20’ de méconduite ! Wiotte, quant à lui assez secoué, se retrouve étalé le long de la balustrade.

Cela n’empêche en rien l’Hormadi de continuer sa progression par un but très opportuniste de Christophe Cantos (8-3 à 44'12"). Il s’ensuit alors cinq minutes de relâchement d'Anglet qui souhaitent récupérer et gérer durant ce qu’il reste du match, mais c’est sans compter sur Wasquehal qui réussit une mini-série de 2 buts en 4 minutes, par Mickaël Bardet et Edmond Chan (8-5 à 54'16"). Sur ce but il faut noter la sortie étrange de Xavier Chatelin, qui se lance un peu à l’abordage et qui, comme dans un jeu de quilles, emporte tout sur son passage sauf… le palet !

Le capitaine basque Xavier Daramy sonne alors la révolte et les Orques vont terminer ce match avec engagement et panache afin de rester sur une meilleure note ! Servi par Saint-Marc, Zaza envoie un superbe slap qui mystifie le goalie de Wasquehal (9-5 à 55'12"). Puis Aurélien Frasier, qui est la seule recrue externe et qui marque à chaque match maintenant, conclut en finesse après avoir été superbement lancé par Hitze (10-5 à 57'49").

Pour terminer, une frappe au ras de la glace de Saint-Marc est repoussée par Durand qui pense avoir fait le principal, mais c’est Pierre-Hervé Coulombeix qui reprend le palet au rebond pour l’envoyer au fond des filets (11-5 à 58'45"). Sur ce but, le jeune Antoine Courant, rentré en défense, obtient son premier point !

Une fin de tiers en boulet de canon pour faire oublier quelques errements.

Conclusion

L'Hormadi s'impose logiquement au terme d'une partie mitigée, parfois très spectaculaire et d’autres fois décevante. Les Orques n’ont jamais été vraiment inquiétés par leurs adversaires du jour. De nombreux joueurs ont su se montrer à leur avantage. On notera toutefois le match performant du capitaine Xavier Daramy, la forme de Larroque et Coulombeix, et bien sûr le premier but de Martin Trecu !

L’équipe de Wasquehal a paru assez faible et il manque pas mal de choses pour pouvoir rivaliser avec Anglet. Pourtant il y a des joueurs de qualité et je pense notamment à Bardet, Wiotte et Nilly. Axel Canaguier par contre s’est montré plutôt discret, à l’inverse de l’aller.

 

Anglet - Wasquehal 11-5 (2-1, 5-1, 4-3)
Samedi 6 février 2010 à 20h30 à la patinoire de La Barre. 550 spectateurs.
Arbitrage d'Arnaud Bellotte et Jérôme Papillon.
Pénalités : Anglet 45' (4', 16', 5'+20'), Wasquehal 10' (4', 4', 2').
Évolution du score
0-1 à 05'17" : Wiotte assisté de Canaguier et Hantak
1-1 à 12'48" : Bellier assisté de Daramy (sup. num.)
2-1 à 14'24" : Daramy assisté de Bellier (sup. num.)
2-2 à 22'23" : Fauchart assisté de Wiotte (double sup. num.)
3-2 à 28'14" : Trecu assisté de Mendy
4-2 à 30'00" : Cazaubon assisté de Daramy et Frasier
5-2 à 30'52" : Larroque assisté de Coulombeix et Rousselin
6-2 à 31'35" : Cazaubon
7-2 à 39'25" : Larroque assisté de Rousselin et Coulombeix
7-3 à 40'27" : Wiotte assisté de Nilly et Bardet (sup. num.)
8-3 à 44'12" : Cantos assisté de Coulombeix
8-4 à 52'27" : Bardet assisté de Wagret et Nilly
8-5 à 54'16" : Chan assisté de Bardet et Moreau
9-5 à 55'12" : Daramy assisté de Saint Marc
10-5 à 57'49" : Frasier assisté de Hitze
11-5 à 58'45" : Coulombeix assisté de Saint-Marc et Courant

 

Anglet

Gardien : Xavier Chatelin.

Défenseurs : Patrice Bellier – Julien Hitze ; Sébastien Rousselin - Christophe Cantos ; Thomas Molia – Mathieu Grazina.

Attaquants : Aurélien Frasier – Xavier Daramy (c) – Xavier Cazaubon ; Jean-Michel Larroque – Mathieu Saint-Marc – Pierre-Hervé Coulombeix ; Cyril Mendy - Martin Trecu – Tristan Larbaigt.

Remplaçants : Guillaume Drouot (G), Naomi Glorieux, Tom Grat-Guiraute, Antoine Courant. Absents : Géraud Maréchal, Jimmy Ferrez, Laurent Cazenave, Maxime Badets, Romain Grazina.

Wasquehal

Gardien : Fabien Chardon puis à 14'24" puis François Durand.

Défenseurs : Nicolas Hamoudi - Maxence Wagret ; Hugo Picard - Frédéric Nilly.

Attaquants : Edmond Chan (A) - Lionel Wiotte - Mickaël Bardet (A) ; Axel Canaguier - Roman Moreau (C) - Miroslav Hantak.

Remplaçants : Thomas Fauchart, Valentin Vienne.