Italie - Autriche (Euro Challenge)

Un centre inédit vient à bout d'un gardien débutant

Auteur d'une très bonne saison à Graz, de loin la meilleure de sa carrière, Fabian Weinhandl se voit offrir ce soir son premier match en équipe d'Autriche.

RUSSO_Adam-20100508-2220En face, c'est Adam Russo qui est titularisé dans les cages italiennes, et il doit déjà effectuer son premier arrêt après neuf secondes (!) sur une échappée solitaire de Thomas Koch. L'Autriche est un peu supérieure dans le jeu mais ne fait pas grand chose pendant deux supériorités numériques consécutives. L'Italie est plus incisive pendant la sienne, et Weinhandl réussit un arrêt de toute beauté face à Michele Strazzabosco.

La domination autrichienne est plus nette en deuxième période, mais les occasions restent rares. Le niveau est plutôt faible pour un match international, et comme au premier tiers, l'Italie attend les dernières minutes pour être dangereuse avec un bon lancer de la bleue de Luca Ansoldi et un tir trop croisé de Christian Borgatello.

Le troisième tiers-temps voit l'Italie tuer trois pénalités : son jeu en infériorité numérique est la grande satisfaction du jour, même si elle a été invisible offensivement. C'est important car sa défense est privée de deux titulaires dans ce tournoi (Helfer grippé et Johnson pour raisons familiales). L'Autriche pousse un peu plus en fin de match mais la sirène retentit sur le triste score de 0-0.

Il n'y a même pas de prolongation : ayant repéré un trou dans la glace, les arbitres décident de faire jouer tout de suite les tirs au but. C'est plus pratique pour la retransmission télévisée de Rai Sport, mais elle sera coupée par l'annonce de la mort accidentelle du lugeur géorgien juste avant la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques.

Alexander Egger était en train de tirer avant la prise d'antenne, et les téléspectateurs ont donc raté son pénalty transformé. Défenseur reconverti au centre, Egger étonne à ce nouveau poste et est la bonne surprise de ce tournoi, aux côtés d'un Scandella qui a retrouvé la grande forme un mois seulement après son retour de blessure. Bonne prestation aussi pour Mike Souza qui a beaucoup patiné, alors qu'on lui reproche son indolence dans son club de Cortina avec qui il réalise une saison médiocre.

Côté autrichien, la séance de tirs au but a été totalement ratée avec deux faibles tentatives de Raffl et de Welser. Le blanchissage du nouveau gardien Weinhandl restera le point positif, mais l'attaque n'a pas trouvé la solution face à une défense italienne très regroupée : un peu gênant avant des Mondiaux de division I où il faudra faire le jeu en tant que favori.

Désignés joueurs du match : Adam Russo pour l'Italie et Rafael Rotter pour l'Autriche.

 

Italie - Autriche 0-0 (0-0, 0-0, 0-0) / 1-0 aux tirs au but
Vendredi 12 février 2010 à 19h00 à l'Odegar d'Asiago. 800 spectateurs.
Arbitrage de Claudio Pianezze (ITA) et Christian Potocan (AUT) assistés de Marco Stella et Massimiliano Rebeschin (ITA).
Pénalités : Italie 14' (6', 2', 6'), Autriche 4' (2', 2', 0').
Tirs : Italie 13 (7, 4, 2), Autriche 35 (9, 13, 13).
Tir au but vainqueur : Egger.

 
Italie

Gardien : Adam Russo.

Défenseurs : Michele Strazzabosco (C) - Christian Borgatello ; Nick Plastino (2') - Steven Gallace (2') ; Ingemar Gruber (2') - Armin Hofer ; Andreas Lutz (2').

Attaquants : Nicola Fontanive - Luca Ansoldi (2') - Luca Felicetti ; Pat Iannone - Alexander Egger - Giulio Scandella ; Mike Souza - Jonathan Pittis - Matteo Tessari (2') ; Thomas Pichler - Manuel De Toni (2') - Stefano Margoni ; Stefan Zisser.

Remplaçant : Daniel Bellissimo (G). En réserve : Matthew De Marchi, John Parco, Roland Ramoser.

Autriche

Gardien : Fabian Weinhandl.

Défenseurs : Jeremy Rebek - Johannes Reichel ; Gerhard Unterluggauer (C) - Mickey Elick ; Philippe Lakos - Sven Klimbacher ; Robert Lukas.

Attaquants : Michael Raffl (2') - Thomas Koch (2') - Daniel Welser ; Markus Schlacher - Roland Kaspitz - Thomas Raffl ; Daniel Nageler - Rafael Rotter - Kevin Kraxner ; Matthias Iberer - Martin Grabher-Meier - Stefan Herzog ; Christoph Harand.

Remplaçant : Jürgen Penker (G).