Ukraine - Autriche (Euro Challenge)

292 minutes de pénalité !

Le tournoi se termine par un match très haché et heurté. Après l'ouverture du score chanceuse de l'Ukraine - le but a été marqué par un Autrichien contre son camp - les pénalités commencent déjà à pleuvoir. Ce n'est pourtant qu'un avant-goût.

RAFFL_Michael-110430-013L'Ukraine part mieux en deuxième période et double la mise sur une contre-attaque conclue par Andriy Sryubko. La réduction du score de Daniel Welser sur un rebond est tout de suite rendue vaine par la réplique d'Artem Gnidenko. À 3-1, une grosse erreur de Yuri Navarenko précipite cependant la chute ukrainienne. Grabher-Meier réduit l'écart, et la rencontre part en vrille au niveau de l'indiscipline. C'est à 4 contre 3 que le canonnier Gerhard Unterluggauer égalise.

Au troisième tiers-temps, les frères Raffl construisent la victoire autrichienne avec deux buts, le second pendant une pénalité du vétéran Klimentiev. Après le sixième but - le premier en équipe nationale pour Mickey Elick - à 4 contre 4, les Ukrainiens n'ont plus le moindre espoir de gagner un match dans ce tournoi et se vengent avec les poings de quelques fautes non sifflées. Seules les juges de ligne empêchent Sryubko de frapper Reichel pour "ouvrir" les dix dernières minutes.

L'ultime minute est interminable avec des bagarres à répétition. Tolkunov bat le record de pénalités du tournoi après un duel avec Schlacher, et deux secondes plus tard, ce sont deux combats de boxe qui se déroulent en même temps entre Isaenko, Klimentiev, Herzog et Iberer. Le débutant Dmytro Isaenko s'avère un véritable boxeur, il est apparemment connu pour ça en Ukraine et il faut trois arbitres pour le maîtriser. À sept secondes de la sirène, Yuri Navarenko fait tomber un casque autrichien par une charge avec le coude, et il est vraiment temps que la compétition s'achève et que tout le monde rentre à la maison.

Commentaires d'après-match

Anatoli Stepanishchev (entraîneur de l'Ukraine) : "Le résultat n'est pas réjouissant, mais dans le jeu nous n'avons rien eu à envier à personne, ni techniquement ni tactiquement. Je pense que la principale raison dans les trois défaites réside dans de graves erreurs individuelles de joueurs qui ont pourtant de l'expérience en Russie et en KHL. Notre banc court nous a aussi handicapés. Contre l'Autriche, la troisième ligne (Nimenko - Yakovenko - Matvichuk) a effectué cinq présences et a encaissé deux buts sur ce laps de temps. Je ne pouvais pas envoyer seulement deux lignes, même si j'ai dû le faire dans les dix dernières minutes après la blessure à la jambe d'Oleg Timchenko."

 

Ukraine - Autriche 3-6 (1-0, 2-3, 0-3)
Samedi 13 février 2010 à 15h30 à l'Odegar d'Asiago. 800 spectateurs.
Arbitrage de Peter Bedő (HON) et Jimmy Bergamelli (FRA).
Pénalités : Ukraine 156' (8', 16', 22'+5'+20'+5'+20'+5'+20'+5'+20'+10'), Autriche 136' (10', 16', 10'+5'+20'+5'+20'+5'+20'+5'+20').
Tirs : Ukraine 25 (7, 13, 5), Autriche 33 (8, 13, 12).
Évolution du score :
1-0 à 05'12" : Materukhin assisté de Timchenko et Pobiedonostsev
2-0 à 24'19" : Sryubko assisté de Salnikov et Kasianchuk
2-1 à 29'44" : Welser assisté de M. Raffl et Reichel
3-1 à 30'52" : Hnidenko assisté de Materukhin et Tolkunov
3-2 à 31'39" : Grabher-Meier assisté de Herzog
3-3 à 36'41" : Unterluggauer assisté de Kaspitz et T. Raffl (sup. num.)
3-4 à 41'34" : T. Raffl assisté de Schalcher et Rebek
3-5 à 43'35" : M. Raffl assisté d'Unterluggauer et Welser (sup. num.)
3-6 à 48'20" : Elick assisté de Kaspitz et Unterluggauer


Ukraine

Gardien : Igor Karpenko.

Défenseurs : Dmytro Tolkunov (10'+5'+20') - Oleksandr Pobiedonotsev (6') ; Andryi Sryubko (5'+20') - Yuri Navarenko (6'+10') ; Serhyi Klimentiev (6'+5'+20') - Artyom Ostroushko (6') ; Volodimir Aleksyuk - Denys Isaenko.

Attaquants : Oleh Timchenko - Artyom Hnidenko (4') - Oleksandr Materukhin ; Kostyantin Kasianchuk (2') - Artyom Bondariev (2') - Roman Salnikov ; Oleksandr Matvychuk (2') - Oleksandr Iakovenko (2') - Dmytro Nimenko ; Dmytro Isaienko (5'+20') - Valentin Oletsky - Igor Slyusar.

Remplaçant : Kostiantyn Simchuk (G).

Autriche

Gardien : Jürgen Penker.

Défenseurs : Jeremy Rebek (2') - Johannes Reichel (2'+5'+20') ; Gerhard Unterluggauer (C, 2') - Mickey Elick (2') ; Philippe Lakos - Sven Klimbacher (2') ; Robert Lukas.

Attaquants : Michael Raffl (2') - Thomas Koch - Daniel Welser ; Markus Schlacher (5'+20') - Roland Kaspitz (6') - Thomas Raffl (2') ; Daniel Nageler (4') - Rafael Rotter (4') - Kevin Kraxner ; Matthias Iberer (4'+5'+20') - Martin Grabher-Meier - Stefan Herzog (2'+5'+20') ; Christoph Harand (2').

Remplaçant : Fabian Weinhandl (G).