Chamonix - Mont-Blanc (Ligue Magnus, 22e journée)

Le Chamonix Hockey Club célèbre ses 100 ans d'existence. Pour cet événement, le club des sports et l'ensemble des dirigeants ont préparé de multiples festivités pour honorer les anciennes gloires du club et retracer 100 ans de passion.

À 18h30, la cérémonie des 100 ans est ouverte par les discours d'Éric Fournier (Maire de Chamonix) et de Martial Saddier (Député). Elle se poursuit par une rétrospective en images, ravivant les souvenirs des anciennes gloires du club, qu'ils font partager au public, aux côtés de Tristan Alric (journaliste sportif et représentant officiel de la FFHG).

À 20h30, l'équipe actuelle prend possession de la glace pour un match de choix : le derby contre le voisin de l'Entente Saint-Gervais/Megève. Elle est privée de son défenseur suédois Daniel Ström qui s'est blessé mardi soir à l'entraînement. Touché aux adducteurs depuis quelques semaines, le gardien Hurajt a en revanche repris les entraînements et est présent. Le HC Mont-Blanc sera privé d'Adamovics, suspendu, mais enregistre le retour de Croz, rétabli de sa blessure au genou.

Le derby démarre en trombe dans l'antre chamoniarde pleine comme un oeuf à l'occasion du centenaire du club. Les Chamois sont les premiers en action, ils impactent la défense du HC Mont-Blanc. Ils sont logiquement récompensés de leurs efforts par Laurent Gras qui ouvre la marque. Les joueurs de Lepers laissent passer l'orage, et sur leur première supériorité numérique, Romain Orset égalise (10'17). Il faut ensuite attendre la 17e minute pour voir Richard Aimonetto passer en revue toute la défense et servir Jonas Höög qui ne manque pas l'occasion d'expédier le palet en lucarne (2-1, 16'23).

La deuxième période est plus équilibrée mais émaillée de nombreuses pénalités, cinq en tout pour l'Entente. Le match basculer en fin de tiers en faveur des chamoniards avec deux buts inscrits coup sur coup par Kara dans un cafouillage puis Arnaud en tour de cage (4-1, 38'07).

De retour des vestiaires pour l'ultime période, les coéquipiers de Thierry Nicoud font le forcing pour revenir au score. Ils trouvent de nouveau la faille sur un nouvelle pénalité de Veydarier exploitée par Croz sur rebond (42'43). Ce but attise les ardeurs de l'Entente qui multiplie les tentatives mais elles échouent sur Hurajt qui fait bonne garde sur sa ligne. Les minutes défilent sans aucun but ne soit inscrit. Le match est définitivement scellé à l'avant-dernière minute. Marek Priechodsky, profitant d'un double avantage numérique (pénalités de Ballet et Croz), ajuste Buysse d'un "slap" imparable dans la lucarne (5-2).

Le HC Mont-Blanc est maintenant relégué à cinq points de la douzième place. Si mathématiquement tout est encore possible, il faudrait un quasi-miracle pour une qualification dans les play-offs. Une victoire est impérative dès mardi avec la réception de Gap.

Commentaires d'après-match

Stéphane Gros (entraîneur de Chamonix) : "Je tiens avant tout à féliciter mes joueurs qui ont su remporter ce match dans un contexte particulier. Ils ont très bien géré la pression de l'évènement. Après une bonne entrée en matière, nous avons pris l'avantage et fait la course en tête. En attaque, les joueurs ont souvent porté le danger sur le gardien en multipliant les tirs. Je suis satisfait du résultat et de la manière. Ce succès nous permet de recoller au classement avec Dijon et Strasbourg. Un peu éludé par le Centenaire du club, l’objectif reste la huitième place afin de bénéficier de l'avantage de la glace pour les playoffs."

(communiqués des clubs de Chamonix et Mont-Blanc)

 

Chamonix - Saint-Gervais/Megève 5-2 (2-1, 2-0, 1-1)
Vendredi 19 février 2010 à 20h30 à la patinoire Richard-Bozon. 2220 spectateurs.
Arbitrage de Bruno Colleoni assisté de Gildas Fontaine et Alexis Grabit.
Pénalités : Chamonix 10' (2', 4', 4') ; Mont-Blanc 32' (6', 10', 6'+10').
Évolution du score :
1-0 à 04'04" : Gras assisté de Höög
1-1 à 10'17" : Orset assisté de Gagnon et Saliji (sup. num.)
2-1 à 16'23" : Höög assisté d'Aimonetto
3-1 à 36'57" : Kara assisté de Gras et Torfou
4-1 à 38'07" : Arnaud
4-2 à 42'43" : Croz (sup. num.)
5-2 à 58'40" : Priechodsky assisté de Kevorkian et Aimonetto (double sup. num.)


Chamonix

Gardien : Tom Charton.

Défenseurs : Marek Priechodsky - Damien Torfou ; Numa Besson - Anders Torgersson ; Fabien Veydarier.

Attaquants : Jonas Höög - Laurent Gras (A) - Vincent Kara ; Alexandre Audibert - Richard Aimonetto (C) - Aram Kevorkian (A) ; Mathias Terrier - Thibault Geffroy - Mathias Arnaud.

Remplaçants : Radovan Hurajt (G), Maxime Claret-Tournier, Valérian Croz, Dorian Duchosal. Absents : Emil Tobiasson Harris (genou), Daniel Ström (entorse au genou).

Saint-Gervais/Megève

Gardien : Henri-Corentin Buysse.

Défenseurs : Francis Ballet (A) - Arthur Cocar ; Ales Cerny - Alexandre Gagnon ; Sébastien Borini.

Attaquants : Sylvain Nicoud - Étienne Croz - Sébastien Subit (A) ; Andrej Rajcak - Romain Orset - Garip Saliji ; Jordan Revel - Thierry Nicoud (C) - Josselin Besson ; Robin Gaborit.

Remplaçants : Luc Saccomano (G), Antoine Vigier, Quentin Jacquier, Patxi Biscard. Absents : Edgars Adamovics (suspendu), Julien Payraud (adducteurs).