Brest - Annecy (Division 1, 22e journée)

Les Albatros s’imposent en mode « croisière »

Méfiance du côté de Brest où les Albatros tentent d’oublier le score du match aller (11-2) afin d’aborder cette rencontre le plus sérieusement possible. En effet on trouve en face des Chevaliers du Lac revigorés depuis plusieurs matchs par 6 victoires et 3 courtes défaites. Petite déception du côté des gradins, plusieurs supporters espéraient voir évoluer l’ancien joueur brestois Tadeusz Pulawski. Le défenseur polonais a participé aux deux saisons de Super 16 (2002 à 2004) avec Brest mais malheureusement il est blessé depuis un moment et n’est pas rétabli pour la rencontre de ce soir.

Domination locale outrageuse

Bussat-BossierAlors que les premières minutes défilent,on se dit que les Haut-Savoyards vont passer une longue soirée tant le portier Cyril Bossier est bombardé de toute part. Les Anneciens sont acculés en zone défensive et dépassent rarement le milieu de la patinoire pour tenter d’aller inquiéter un Mojmir Bozik qui doit bien s’ennuyer. Brest a déjà touché la barre transversale adverse par Ignatovics (2'35") et forcé Bossier a sortir des arrêts miraculeux sur Brunelle (5'37") et Krayzel (6'50") lorsque Volkov ouvre la marque sur un beau service de Ludek Krayzel en supériorité numérique (1-0).

Il faut attendre la mi-tiers pour voir Annecy effectuer son premier tir (complètement anodin par ailleurs) par Damien Laplace (9'35"). Pesce obtient une occasion sur un contre dans la minute suivante (10'23") mais ce réveil est éphémère. Les Chevaliers du Lacs continuent de subir et de défendre comme ils peuvent à l’image d’un magnifique geste défensif de Benjamin Arnaud (pourtant attaquant) qui plonge et réussit à enlever la rondelle de la palette de Holik qui fonçait comme une fusée sur la cage de Bossier (13'35"). Mais à force de défendre constamment, les rouges et blancs sont fréquemment pénalisés et c’est en situation de supériorité numérique que Brunelle double la mise à la suite d’un cafouillage devant Bossier (2-0). Encore un but pour le meilleur compteur brestois ! Le tiers se termine sur ce score de 2-0 et les visiteurs peuvent dire merci à leur portier sans qui l’addition aurait été beaucoup plus lourde.

Les Albatros s’envolent

Après une sympathique démonstration d’un match moustique pendant la pause, les seniors retournent sur la glace et le scénario ne change guère. Prosvic sur l’aile gauche trouve d’un centre fulgurant Fournier devant le but. Le Canadien contourne tranquillement Bossier et marque à bout portant (3-0). Le show canadien continue quatre minutes plus tard avec Brunelle qui dribble magistralement un Jean-François Bonnard qui n’a rien vu venir et s’en va signer un doublé (4-0). La domination locale est telle qu’on assiste parfois à l’installation d’une sorte de jeu de puissance brestois alors que les deux clubs évoluent à 5 contre 5 !

On décèle tout juste un petit sursaut adverse avec Gabriel Périllat qui effectue une belle percée mais sans succès (27'30"). À mi-match, Ocelka en zone neutre lance sur l’aile gauche Ludek Krayzel. Le Tchèque prend de vitesse son vis-à-vis annecien et remporte son duel face au gardien d’un tir du poignet imparable (5-0). Le jeu se durcit un peu par la suite avec quelques charges bien appuyées, et à ce jeu-là c’est au tour de Brest de se faire sanctionner. Annecy se procure donc quelques occasions et c’est finalement Benjamin Arnaud qui ouvre enfin le score pour les siens (5-1). Mojmir Bozik est un peu énervé car au vu de la soirée tranquille qui se déroulait jusque là il se voyait peut-être déjà récolter un blanchissage.

Mode "croisière" activé

C’est un peu comme cela que l’on pourrait résumer ce dernier tiers. D’un côté, les Albatros gèrent leur confortable avance et se procurent plusieurs occasions sans réellement forcer mais avec un manque de finition flagrant. De l’autre, les visiteurs résignés donnent l’impression d’attendre que le chrono défile et sonne la fin du match. L’impuissance des Chevaliers s’illustre par des tirs sans réel danger de Cédric Boldron par exemple ou par leur difficulté à dépasser la ligne bleue de la zone d’attaque. À noter une petite frayeur en début de tiers avec la blessure au coude gauche de l’arbitre en chef Stéphane Peronnin (41'03"). Heureusement, après un temps de récupération, il est en mesure de continuer.

Le jeu reprend, le chrono défile et l’effectif breton tourne avec la quatrième ligne brestoise qui bénéficie de temps de glace. Annecy retrouve brièvement du poil de la bête sur une erreur de Maxime L’Arvor qui perd le palet dans sa zone défensive. Catelin plein axe récupère le palet et frappe le montant de Bozik (52'06"). Par la suite Brest évolue en infériorité numérique (Volkov est sanctionné pour un cinglage à 56'19") et Bozik sort quelques arrêts sur des tirs pas réellement dangereux. En toute fin de match c’est Fournier qui chipe un palet à Yann Lecompère et s’en va feinter Bossier en marquant du revers (6-1).

On en restera là et la rencontre se termine sur ce score de 6-1. Un match un peu frustrant tant les deux équipes, une fois l’écart fait, n’ont pas eu l’air de se donner à fond. Difficile de juger la prestation des deux protagonistes donc, le dernier tiers fut même plutôt ennuyeux. Le week-end prochain s’annonce périlleux pour des Albatros qui partent en expédition dans le sud avec à la clé deux matchs en deux jours (Avignon samedi et Nice dimanche).


Brest - Annecy 6-1 (2-0, 3-1, 1-0)
Samedi 20 février 2010 à 18h40 au Rïnkla Stadium. 1087 spectateurs.
Arbitrage de Stéphane Peronnin assisté de Jérémie Douchy et Nicolas Piedigrossi.
Pénalités : Brest 24' (2', 2’+10’, 10'), Annecy 14' (10', 2', 2’).
Évolution du score :
1-0 à 07'09" : Volkov assisté de Krayzel et Ocelka (sup. num)
2-0 à 14'29" : Brunelle assisté de Borzik et Fournier (sup. num)
3-0 à 21'22" : Fournier assisté de Prosvic
4-0 à 25'20" : Brunelle assisté de Prosvic
5-0 à 30'43" : Krayzel assisté d’Ocelka et Holik
5-1 à 33'31" : Arnaud
6-1 à 58'00" : Fournier (inf. num)


Brest


Gardien : Mojmir Bozik.

Défenseurs : Vladimir Holik – Aleksei Volkov ; Ivan Borzik – Lilian Prunet ; Juraj Sadlon – Peter Macek ; Maxime L’Arvor – Clément Gonzales.

Attaquants : Juraj Ocelka - Ludek Krayzel - Tomas Kaspar ; Mathieu Brunelle - Jaroslav Prosvic - Guillaume Fournier ; Andrej Ignatovics – Nicolas Motreff – Matej Kiska ; Jérémy Cormier – Serge Toukmatchev – William L’Arvor.

Remplaçant : Pierre Pochon (G). Absent : Julien Legall?

Annecy

Gardien : Cyril Bossier.

Défenseurs : Yann Lecompère – Jean-François Bonnard ; Gabriel Périllat – Christophe Vito.

Attaquants : Romain Laplace – Maxime Catelin – Damien Laplace ; Benjamin Arnaud – Cédric Boldron – Fabrice Leglaive ; Florian Pesce – Marc Billiéras – Joris Barcelo.

Remplaçant : Joffrey Pingrit (G). Absents : Tadeusz Pulawski, Davy Rachex, Thomas Bussat (mâchoire fracturée), Yoann Crettenand.