18e journée D2 : Tours termine invaincu

Tableau des playoffs (si Tours est qualifié) : Tours – Meudon ; Lyon – Wasquehal ; Asnières – Viry ; Dunkerque – Français Volants ; Évry – Toulouse ; Anglet – Rouen ; La Roche/Yon – Val Vanoise ; Cholet – Clermont.

Tableau des playoffs (sans Tours) : Lyon – Meudon ; Asnières – Wasquehal ; Dunkerque – Viry ; Toulouse – Français Volants ; Évry – Rouen ; Anglet – Val Vanoise ; La Roche/Yon – Clermont ; Cholet – Nantes.

Dans la poule A ce soir, Tours a assuré son invincibilité en phase de poule. Eux qui sauront normalement s’ils prendront part au playoffs lundi, ont disposé facilement de Val Vanoise ce soir avec un nouveau blanchissage pour Thomas Sychterz (0-4). Derrière, Lyon continue sur sa lancée en battant largement Clermont, en Auvergne. Cet adversaire leur a toujours posé des soucis ces deux dernières saisons mais Alexander Olsson a marqué la moitié des buts de son équipe, facilitant la tache des Lions (3-8). A la troisième place, c’est Asnières qui sort du bois. Malgré un coup de mou durant l’hiver, les Castors finissent en beauté à domicile contre Toulouse-Blagnac. Rolands Vigners, le buteur providentiel des Castors, a récolté trois points dont deux buts (6-2).

Dans le match des Corsaires, les visiteurs l’ont emporté. Dans le Petit Port nantais, les Dunkerquois doivent leur salut une nouvelle fois à François Rozenthal qui a marqué à la sirène finale, en infériorité numérique (4-5). Les Nordistes finissent donc à la quatrième place, juste devant Toulouse, tandis qu’une nouvelle fois Nantes ira en tour de relégation si Tours est exaucé. Enfin, la réserve rouennaise a disposé de Champigny (3-8).

Dans la poule B, Cholet termine comme la saison avait débuté, par une victoire contre Chambéry. L’addition est lourde et les Éléphants repartent dans les Alpes avec les valises bien pleines. Il est difficile de leur trouver un bourreau d’un soir tant le danger vient de toutes les lignes dans les Mauges (15-1). Un duel intéressant opposait Anglet à La Roche/Yon pour la deuxième place. Les premiers cités recevaient et se devaient juste de ne pas perdre. Mais ils ont craqué dans les dix dernières minutes lorsque Marinov, Nimer et enfin Beaulieu ont marqué pour donner la victoire aux Aigles (2-4).

Évry recevait Wasquehal et on a vu ce soir encore plus de buts qu’au match aller (douze ce soir là !).  Dos à dos dans chaque période, les Peaux Rouges et les Lions n’ont pas su se départager, offrant vingt buts au public essonnien (10-10). Meudon recevait Viry, Nicolas Francois a marqué deux buts qui n’ont pas suffit, les Jets en ayant marqué sept pour finir la saison régulière sur une bonne note (4-7). Enfin, les Vikings de Cherbourg n’ont pas démérité pour leur dernier match de la saison, eux que l’on ne verra ni en tour de relégation ni en championnat avant quelques temps compte-tenu de leur privation de patinoire. Ils tenaient en échec les Français Volants avant le dernier tiers, qui a vu les joueurs de la capitale marquer cinq fois sans réponse (9-4).