23e journée D1 : sixième défaite de suite pour Valence

Avec trois victoires des trois leaders, le podium se dessine un peu plus. Caen se déplaçait en région parisienne. Face à une Entente Deuil-Garges incroyablement disciplinée dans le premier tiers, les Drakkars ont fait la différence en menant déjà quatre à zéro avant même la première sirène. Le reste n’était qu’une formalité (4-8). Brest aussi se déplaçait pour affronter les Castors à Avignon. Ces derniers ont fait illusions pendant dix minutes avant que ne débute le show Brunelle, qui a inscrit quatre buts et aidé deux autres (2-9).

Mulhouse recevait les Jokers de Cergy. Comme souvent, les Scorpions ont couru après le score. Les équipes étaient dos-à-dos avant la dernière période qui a vu un véritable feu d’artifice de la part des Alsaciens emmenés par un Kevin Gadoury des grands soirs (un but et quatre passes), qui a permis à Jure Stopar d’inscrire son deuxième triplé de la saison (7-2).

Bordeaux, qui s’apprête à être partiellement privé de glace pour quelques semaines, se déplaçait à Annecy. Le soufflé semble être bien retombé chez les Chevaliers du Lac qui concèdent une nouvelle défaite, et sont à nouveau relégables. Des doublés de Majercak et Carignan ont aidé Bordeaux dans la victoire, sans oublier une inhabituelle efficacité en supériorité numérique ce soir (3-7). Comme lors du match aller, Reims et Montpellier n’ont pu se départager dans le temps réglementaire dans ce choc pour l’avantage de la glace en playoffs. Malgré un doublé de Romain Masson, Montpellier s’incline aux tirs aux buts (3-2).

Pour la neuvième fois de la saison, Nice jouait une prolongation. Ils ont cependant pris la mauvaise habitude de perdre en temps supplémentaire ce qui s’est vérifié ce soir lors de la réception d’Amnéville. Comme d’habitude, la solution est venue de la paire Chang-Fiser côté lorrain, avec un triplé du dernier cité (3-4).

Valence a limogé le coach Éric Sarliève dans la semaine, et c’est Éric Medeiros qui assume le rôle d’entraîneur-joueur. Mais pour le retour au jeu de Nicolas Therrien, c’est bien Courbevoie qui a remporté les deux points ! Valence enchaîne donc une sixième défaite de rang (6-5).