24e journée Magnus : Amiens retrouve le top 4

Une semaine après son retour dans les quatre premières places du championnat, Grenoble est retombé en cinquième position. Le champion de France s'est incliné hier soir à Rouen. Dragons et Brûleurs de Loups ont joué au jeu du chat et de la souris pendant presque 50 minutes. Menés au score à trois reprises par le leader, les Isérois ont à chaque fois réussi à égaliser. Rouen a définitivement pris l'avantage à dix minutes de la sirène avec un but d'Éric Doucet en supériorité numérique. Derrière, Jonathan Zwikel a gonflé la note dans les dernières secondes. Les Dragons s'imposent à domicile 5-3.

Du coup, Amiens en profite pour retrouver le top 4. Battus à l'aller par Gap au Coliséum 4-1, les Gothiques ont battu les Rapaces à Brown-Ferrand sur le même score. Les buts picards ont été marqués par Yannick Offret, Anthony Mortas, Valentin Claireaux et David Cayer. Gap a sauvé l'honneur dans le dernier tiers par Jakob Suchanek à cinq contre quatre.

Les Gapençais restent dixièmes. Mais ils n'ont plus qu'un point d'avance sur Villard-de-Lans. Les Ours ont réalisé le carton du jour en explosant Neuilly-sur-Marne. Pourtant, les Bisons ont marqué les premiers, via Seth Leonard après six minutes de jeu. Les joueurs de Stéphane Barin sont revenus au score 27 secondes plus tard, avant de rajouter deux autres buts dans le premier tiers, quatre dans le deuxième et trois dans le dernier. Score final : 10-2. Dix buts de Villard-de-Lans dans le même match, ce n'était plus arrivé depuis le 27 décembre 2006 et un 11-3 infligé à Dijon.

Strasbourg a signé l'autre gros score du jour. L'Étoile Noire a déroulé face au Mont-Blanc (10-4), avec un triplé de son capitaine Élie Marcos. Et n'a plus, du coup, la pire attaque du championnat (67 buts marqués contre 66 pour Gap). Les Alsaciens ont fait la différence d'entrée avec quatre réalisations en un quart d'heure. À 9-0 à l'entame de la dernière période, Strasbourg a lâché un peu de lest, laissant l'Avalanche scorer quatre fois en six minutes.

Dijon a failli créer la sensation de cette 24e journée de Ligue Magnus. Les Ducs ont été à deux doigts d'être les premiers à battre Briançon dans les Hautes-Alpes. Menés 3-0 après onze minutes de jeu, les Bourguignons sont revenus à 3-3. Les Diables Rouges ont ensuite repris l'avantage, via Marc-André Bernier. Las, Matthew Reynolds a arraché la prolongation en marquant le but du 4-4 à 57 secondes de la fin. Briançon s'en est sorti grâce à Damien Raux, après un peu plus de deux minutes de rab (5-4).

Morzine n'a rien pu faire contre Angers. Les Ducs ont trouvé la faille deux fois dans chacun des deux premiers tiers, avec, au passage, le premier but en Ligue Magnus de Charlie Doyle. Les Pingouins ont réduit la marque en fin de match, mais ils s'inclinent 4-2.

Enfin, Chamonix a dû patienter jusqu'à la troisième période pour se débarrasser d'Épinal. Ménes 0-1 par les Dauphins après la dernière pause, les Chamois de Stéphane Gros ont d'abord égalisé sur un tir de pénalité de Laurent Gras, avant de prendre le large en marquant quatre fois en cinq minutes (6-2).