Avignon - Brest (Division 1, 23e journée)

Pour le compte de la vingt-troisième journée de championnat, Avignon n’aura pas créé la surprise face à l’ogre brestois en s’inclinant logiquement sur un score assez lourd de 9 à 2. Revanchards de leur défaite à l’aller, les Brestois ont monopolisé le palet tout au long de la rencontre, imposant un rythme trop élevé pour les Avignonnais, notamment grâce à leur première ligne d’attaque mené par un Mathieu Brunelle (4 buts ; 2 assistances) en feu ainsi qu’un Mojmir Bozik impérial dans sa cage.

Dès le début de la rencontre, les Brestois mettent la pression sur la cage avignonnaise et ouvrent logiquement le score avec un but de Mathieu Brunelle. Mais, sur la première supériorité numérique d’Avignon, Carl Lauzon parvient tout de même à égaliser. Mais les illusions vont vite retomber du côté d’Avignon quand Mathieu Brunelle inscrit son doublé dans ce match, suivi une minute plus tard par un but de Juraj Ocelka pour mener 3 à 1. Peu avant la dernière minute de jeu de cette première période, Guillaume Fournier inscrit un quatrième but pour son équipe pour repartir au vestiaire avec une avance de trois buts.

Pour cette seconde période, Julien Rouiller remplace Johan Scanff dans la cage avignonnaise mais rien y fait, Mathieu Brunelle en infériorité numérique inscrit son triplé dès la première minute de ce tiers. Par la suite, Avignon relève la tête et parvient à contenir les assauts des Brestois et se procure même de belles occasions, mais Mojmir Bozik reste très vigilant dans sa cage. Peu avant la dernière minute de jeu de cette seconde période, les Avignonnais sont récompensés avec un but de Guillaume Ribourg, pour terminer cette période sur une égalité parfaite de un partout mais Brest mène toujours de trois buts dans ce match avec un score de 5 à 2.

La dernière période sera une simple formalité pour les Brestois, avec tout d’abord deux nouveaux buts inscrits suite à l’indiscipline avignonnaise avec un but de Jujaj Sadlon en double supériorité numérique, additionnée à une pénalité différée suivie dans la lignée d’un nouveau but de Guillaume Fournier, toujours en supériorité numérique. Puis Avignon craque en toute fin de match avec deux nouveaux buts encaissés dans les deux dernières minutes, le quatrième but de Mathieu Brunelle et un autre de Andrejs Ignatovics, pour s’incliner lourdement sur le score de 9 à 2.

Cette défaite n’a pas de grosse conséquence pour Avignon, qui conserve sa huitième place au classement général, synonyme de qualification pour les play-offs. Mais les matchs à venir seront déterminants pour confirmer cette qualification avec un maximum de points à engranger sur les quatre dernières rencontres, à commencer dès la semaine prochaine par un déplacement à Cergy, concurrent direct, avec la possibilité de lui passer devant au classement général en cas de victoire.


Avignon - Brest 2-9 (1-4, 1-1, 0-4).
Samedi 27 février 2010 à 18h00 au Palais de la Glace. 539 spectateurs.
Arbitrage de Marc Mendlowictz assisté de Yannick Moreau et Guillaume Barthe.
Pénalités : Avignon 12' (2', 4', 6'), Brest 16' (4', 6', 6').
Évolution du score :
0-1 à 04'24" : Brunelle assisté de Fournier
1-1 à 09’23" : Lauzon assisté de Hennebert et Couturier (sup. num.)
1-2 à 13‘59" : Brunelle assisté de Prosvic et Fournier
1-3 à 15’09" : Ocelka assisté de Kaspar et Macek
1-4 à 18‘48" : Fournier assisté de Brunelle et Borzik
1-5 à 20’58" : Brunelle assisté de Prosvic (inf. num.)
2-5 à 38‘51" : G. Ribourg assisté de Brakks et Favret
2-6 à 46’32" : Sadlon assisté de Kiska (double sup. num.)
2-7 à 48‘08" : Fournier assisté de Prosvic et Brunelle (sup. num.)
2-8 à 57’58" : Brunelle assisté de Sadlon et Macek
2-9 à 58‘17" : Ignatovics assisté de Motreff et Sadlon