Cortina exclu des play-offs

CortinaLe verdict final de la saison régulière du championnat italien est le suivant : 1 Renon 79 points, 2 Val Pusteria 75, 3 Asiago 75, 4 Bolzano 69, 5 Pontebba 62, 6 Fassa 57, 7 Alleghe 46, 8 Valpellice 41, 9 Cortina 36. Par conséquent, une des équipes les plus connues et les plus titrées, Cortina, a terminé prématurément sa saison 2009/10 ; les autres, à partir de samedi, commenceront les play offs au meilleur des sept matchs.

Comment est-il possible qu'une équipe qui a remporté 16 fois le championnat d'Italie (la dernière en 2006/07) ait fini aussi bas ? Dans un récent sondage proposé aux supporters, les dirigeants du club sont indiqués comme principaux responsables (48%), suivis par le gardien Billy Thompson (29%), mais, comme toujours, les mauvais résultats ont beaucoup de causes.

Le président Alessandro Moser a eu le tori de ne pas croire jusqu'au bout à ses choix : il était convaincu de ramener le spectacle à la patinoire olympique de Cortina en engageant l'entraîneur Larry Suarez, mais il l'a licencié à mi-ssaison ; il a critiqué le gardien dès le début et l'a privé de la sérénité nécéssaire ; et puis il a voulu le retour du coach Douglas McKay, le "sergent de fer" qui avait divisé le vestiaire par le passé et qui y est de nouveau parvenu. On peut également indiquer : la préparation physique approximative (trop de blessures dès les premiers mois), la difficulté d'acclimatation de certains joueurs, le rendement irrégulier des "étoiles" (Cullen, Keith, De Bettin)... En somme, un désastre.

C'est Valpellice qui en a profité. Le promu en série A est une équipe "folle" capable de battre 4 fois sur 5 les champions d'Italie de Bolzano et de donner du spectacle sur toutes les pistes, mais aussi de perdre des parties déjà gagnées. Match décisif à la dernière journée : la Valpe, en avantage de 2 points, a reçu Cortina en sachant qu'il suffirait d'arriver en prolongation pour passer (3 à 1 dans les confrontatons directes), et ce fut un triomphe (8-3) pour les hommes de Stefano Canale, coach de 25 ans qui a remplacé dans les dernières semaines l'indisponible Alain Vogin. C'est justement à Vogin, après le match, que le vice-président Paolo Vola a rendu hommage sur le site du H.C. Valpellice : "En ce moment de joie, un salut et une pensée affectueuse vont à Alain Vogin, vrai artisan de ce résultat ; sans lui, il n'y aurait jamais eu cette équipe, ce groupe, ce spectacle. Merci Napoléon !"

Le reste de la hiérarchie s'était stabilisé depuis quelques temps. L'unique surprise est la première place prise par Renon aux dépens de Val Pusteria, évènement survenu lui aussi dans une rencontre directe à l'ultime journée (4-1 pour l'équipe de Collalbo).

Le calendrier prévoit maintenant ces quarts de finale (6, 9, 11, 13, 16, 18, 20 mars) :
(1) Renon – (8) Valpellice
(4) Bolzano – (5) Pontebba
(3) Asiago – (6) Fassa
(2) Val Pusteria – (7) Alleghe

Les favoris obligés sont les équipes qui joueront le premier match (et l'éventuel match décisif) à domicile. Il y aura le temps pour commenter : au moment présent, Renon et Asiago semblent les plus en forme ; Val Pusteria, après un départ canon, a des problèmes de tenue de route ; Bolzano sort d'une saison presque désastreuse, mais a les hommes et les moyens de revenir dans le jeu ; ce serait une surprise si les autres réussissaient à renverser le pronostic.