Les principaux transferts de NHL

Comme chaque année, la limite des transferts annonce le démarrage de la course aux play-offs. Ainsi, certaines équipes cherchent à se renforcer en vue du sprint final et de la compétition pour la coupe Stanley alors que d’autres, ne pouvant plus prétendre à participer aux play-offs, se séparent de leurs joueurs en fin de contrat contre des tours de draft ou de jeunes joueurs prometteurs. Si des transferts peuvent être effectués à n’importe quel moment de la saison entre septembre et le début mars, on constate généralement qu’ils ont lieu le plus souvent dans les derniers jours (voire les dernières heures), à une période où la démarcation entre équipes pouvant prétendre au titre et celles ayant abandonné cette prétention devient assez claire.

Ces transferts ne sont pas forcément que des renforts de dernière minute pour la troisième ligne, il peut s’agir d’apports cruciaux pour la course au titre. Pour s’en convaincre, il suffit d’observer les transferts de Pittsburgh lors de la précédente limite des transferts. L’équipe avait obtenu Chris Kunitz (venu d’Anaheim) et Bill Guerin (venu des Islanders de New York) qui ont constitué, autour de Sidney Crosby, la première ligne des Penguins, victorieux de la coupe Stanley l’an passé.

Pourtant, cette année a été plutôt calme en matière de transferts de dernière minute, la faute à une coupure olympique qui a stoppé les échanges durant une quinzaine mais aussi à une certaine frilosité des managers généraux des équipes. Car, si la trêve interdisait d’entériner des transferts, rien n’empêchait les managers de négocier officieusement en vue des quelques jours qui séparait la fin des JO et le mercredi 3 mars, limite des transferts.

En effet, si les premiers transferts du début du mois de février concernaient des joueurs importants de la ligue (Phaneuf, Giguère, Kovalchuk, Olli Jokinen), les transferts du début mars n’ont pas impliqués beaucoup de joueurs-clés. Diverses rumeurs annonçaient de nombreux gardiens sur le départ (comme Huet, Vokoun, Halak ou Roloson), finalement aucun n’a changé de club. Ce sont plutôt les défenseurs qui ont été au centre des échanges, signe de transferts plus stratégiques (chaque prétendant au titre cherche à avoir 8 défenseurs de bon niveau en vue des play-offs, stratégie qui avait été payante pour Pittsburgh l’année dernière) que spectaculaires.

Voici les principaux transferts depuis le début du mois de février sauf celui impliquant Kovalchuk, déjà évoqué dans un article précédent :

 

Toronto acquiert : Dion Phaneuf (D), Frederik Sjöström (AG) et Keith Aulie (D)
Calgary acquiert : Matt Stajan (C), Niklas Hagman (AG), Ian White (D) et Jamal Mayers (AD)

Le joueur central de cet échange est Dion Phaneuf, un des défenseurs les plus physiques (150 charges en 62 matches) de la ligue et assistant capitaine des Flames au moment de l’échange. Outre sa présence physique, il apporte également son potentiel offensif (il a marqué 75 buts en ligue nationale depuis ses débuts en 2005 dont 10 cette année). Son rôle va être de renforcer la défense des Leafs, jusqu’ici plutôt poreuse (avant-dernière de la ligue avec 3,38 buts encaissés par match) en se positionnant comme le défenseur n°1 de la franchise. Le manager général du club, Brian Burke, a souhaité l’obtenir car il était déçu des performances de ses défenseurs physiques (Komisarek, n’ayant joué que 34 matchs à cause de blessures et affichant un +/- de -9 ou Beauchemin qui affiche un -15).

Les Flames recherchent, quant à eux, à renforcer leur attaque (26e de la ligue avec 2,47 buts par match) en s’attachant les services de deux joueurs des lignes offensives de Toronto : Stajan, qui jouait au centre de la première ligne des Leafs, et Hagman, qui reste sur un bon tournoi olympique. En 55 matchs, Stajan a obtenu une fiche de 16 buts et 41 points, et Hagman 20 buts et 33 points.

 

Toronto acquiert : Jean-Sébastien Giguère (G)
Anaheim acquiert : Jason Blake (AG) et Vesa Toskala (G)
 
Outre les défenseurs, l’autre cause de l’inefficacité défensive des Leafs provient des gardiens. En effet, sur les trois gardiens qui se sont succédés dans les buts de Toronto (Toskala, Mac Donald et Gustavsson), aucun n’a vraiment réussi à s’imposer comme titulaire incontestable. Ainsi, tous les trois affichent un pourcentage d’arrêts inférieur à 90%. Burke a donc échangé un de ses gardiens contre Giguère, expulsé de son poste de numéro 1 à Anaheim par Jonas Hiller. Giguère a été un des grands artisans des bons parcours des Ducks dans les play-offs ces dernières années, atteignant la finale de la coupe Stanley en 2003 (où il obtient le trophée Conn-Smythe, qui récompense le meilleur joueur de la finale) et remportant le titre en 2007.

Outre Toskala, Anaheim reçoit Blake, vétéran de 36 ans qui a atteint le plateau des 40 buts lors de la saison 2006-2007 mais dont les performances sont en baisse. Ainsi, s’il a obtenu une fiche de 25 buts et 63 points en 78 matches l’année dernière, sa fiche chez les Leafs cette année est de 10 buts et 26 points en 56 matchs.

 

Les New York Rangers acquièrent : Olli Jokinen (C) et Brandon Prust (AG)
Calgary acquiert : Chris Higgins (AG) et Ales Kotalik (AD)

Les Flames ayant obtenu Stajan lors de l’échange de Phaneuf, celui-ci est placé au centre de la première ligne de Calgary, avec Iginla, car les performances de Jokinen, qui occupait cette place jusqu’alors, ont été jugées insuffisantes. Jokinen, ancien joueur-clé des Panthers de Florida (89 points en 2006, 91 en 2007 et 71 en 2008) était arrivé l’année dernière à Calgary à la limite des transferts. Il avait réussi une bonne fin de saison, au centre d’une ligne Cammalleri-Jokinen-Iginla efficace. Le début de cette saison a été plus difficile pour lui avec 11 buts et 35 points.

En contrepartie de Jokinen, les Flames reçoivent Higgins et Kotalik, arrivés à New York cet été. Higgins jouait auparavant à Montréal et en 55 matchs avec les Rangers, il a accumulé 6 buts et 14 points. Kotalik, auparavant à Buffalo puis à Edmonton a eu une fiche à New York de 8 buts et 22 points en 45 matchs.

 

Ottawa acquiert : Matt Cullen (C)
Carolina acquiert : Alexandre Picard (D) et un choix de deuxième tour pour la draft 2010

Grâce à cet échange, Ottawa obtient un centre expérimenté (862 matchs de saison régulière depuis 1998, vainqueur de la coupe Stanley en 2006 avec les Hurricanes où il avait marqué 18 points en 25 matchs) pour se préparer aux play-offs. Les Senators n’y avaient pas participé l’année dernière, pour la première fois en 12 saisons consécutives, mais ils semblent cette saison bien partis dans la mesure où ils sont actuellement bien placés dans la bagarre pour la première place de la division nord-est de la ligue. Cullen devrait jouer en troisième ligne et lors des phases d’infériorité numérique. Il a accumulé cette saison avec Carolina 12 buts et 40 points en 60 matchs.

En échange, Carolina obtient Picard, 24 ans, qui n’a joué que deux tiers des matchs de son équipe (45 matchs sur 61) et marqué 4 buts et 15 points.

 

Pittsburgh acquiert : Alexeï Ponikarovsky (AG)
Toronto acquiert : Luca Caputi (AG) et Martin Skoula (D)

Le manageur général de Pittsburgh, Ray Shero, tente le même coup que l’année dernière en faisant venir un ailier à la dernière minute. Car si Pittsburgh est en bonne place au classement, les 3 meilleurs pointeurs de l’équipe sont les centres des 3 premières lignes (Crosby, Malkin et Jordan Staal). La première ligne Kunitz-Crosby-Guerin n’a pas connu le même succès cette année qu’en fin d’année dernière car Kunitz a été longtemps blessé (il n’a joué que 36 matchs) et la production de Guerin (39 ans) décline avec les saisons. Toutefois, comme Kunitz revient de blessure, on ne sait pas encore si Ponikarovsky jouera avec Crosby en première ligne ou avec Malkin sur la deuxième. De plus, comme c’est un joueur plutôt physique, le club pense sans doute l’aligner en supériorité numérique pour faire écran devant le gardien (les Penguins sont vingtièmes de la ligue pour la supériorité numérique). L'Ukrainien a accumulé 19 buts avec Toronto et il devrait logiquement améliorer cette saison son record personnel de buts qui est de 23.

En échange, Toronto reçoit un jeune joueur (21 ans) de l’équipe réserve AHL de Pittsburgh, Luca Caputi, qui a déjà joué 9 matchs avec l’équipe première durant les deux dernières saisons et était pressenti pour intégrer à terme la deuxième ligne du club. Toronto obtient aussi Skoula, un défenseur vétéran, mais il sera rapidement échangé avec les New Jersey Devils contre un choix de cinquième tour de la draft 2010.

 

Phoenix acquiert : Wojtek Wolski (AG)
Colorado acquiert : Peter Mueller (AD) et Kevin Porter (C)

Echange de jeunes talents (24 ans pour Wolski et 21 pour Mueller) entre deux équipes inattendues dans la course aux play-offs. Ces deux joueurs vont tenter de se relancer dans leur nouveau club. Wolski a connu un début de saison tonitruant avec 13 buts et 28 points en 29 matchs entre octobre et décembre mais a eu ensuite plus de difficulté en ce début 2010 avec 4 buts et 19 points en 39 matchs. Pour ce qui est de Mueller, il joue à 21 ans sa troisième saison en NHL mais il n’a jamais réussi à retrouver le rendement de son année de rookie ou il avait inscrit 22 buts et 54 points. Cette année, il a pour marqué avec les Coyotes 4 buts et 17 points en 54 matchs. Outre Mueller, Colorado reçoit Porter, un jeune espoir de 23 ans qui a joué 35 matchs avec les Coyotes entre cette année et la saison précédente.

 

Washington acquiert : Eric Belanger (C)
Minnesota acquiert : un choix de second tour de la draft 2010

Parmi les équipes qui se sont manifestées lors du dernier jour des transfert, on peut noter Washington, qui est actuellement la meilleure équipe de la ligue. Les Capitals ont choisi de se renforcer en vétérans avec l’arrivée de Milan Jurcina (venu des Columbus Blue Jackets mais qui était un Capital au début de la saison) et Joe Corvo (venu de Carolina) pour la défense, Scott Walker (venu de Nashville) et Belanger pour l’attaque. Belanger pourrait remplacer Morrison au centre de la troisième ligne car, bien qu’il ait eu un bon début de saison, il n’a inscrit que 9 points en 22 matchs tandis que Belanger a une fiche de 13 buts et 35 points en 61 matchs avec Minnesota, fiche qu’il devrait améliorer dans une équipe plus tournée vers l’attaque comme celle de Washington.