Briançon - Mont-Blanc (Ligue Magnus, 26e journée)

Pour la dernière journée de la saison régulière, Briançon accueille le Mont-Blanc. L'équipe évolue au complet et compte bien rester invaincue à René-Froger.

C'est pourtant l'Avalanche qui ouvre le score dès la vingt-neuvième seconde grâce à sa première ligne d'attaque Revel, Croz et Subit, ce dernier ayant repris un premier tir repoussé par Sopko (0-1). Les Diables rouges réagissent par Bernier mais font finalement la différence lors du premier avantage numérique du match par l'intermédiaire de leur capitaine Edo Terglav (1-1). Sébastien Rohat entre en zone offensive et son revers trompe Buysse perturbé par la présence de Brice Chauvel devant sa cage (2-1). L'Avalanche ne baisse pas les bras et Romain Orset trouve Garip Saliji en supériorité numérique (2-2). Briançon concède dans la foulée une nouvelle pénalité. Mais lors d'un dégagement sur la bande de la défense briançonnaise, le palet rebondit derrière les défenseurs, Rohat ayant bien anticipé file seul au but et conclut entre les jambières de Buysse (3-2).

Lors du deuxième tiers-temps, la principale occasion est déclenchée par Marc-André Bernier qui pique le palet au dernier défenseur Francis Ballet et part au but avec François-Pierre Guénette qui lance sur le cadre.

Les Briançonnais prennent définitivement le large dans les dix dernières minutes de jeu. Pérez concrétise tout d'abord une passe de Bernier (4-2). Les Haut-Alpins creusent ensuite l'écart lors de deux pénalités concédées par les visiteurs : d'abord par Groleau d'un slap à mi-hauteur sur un service de Rohat (5-2), puis par leur buteur régulier Bernier (6-2), Sopko s'étant entre temps interposé sur le lancer de Gaborit.

Briançon l'emporte 6-2 et termine deuxième de la saison régulière derrière Rouen. Dominé en termes de lancers, le Mont-Blanc a longtemps résisté après avoir su exploiter les erreurs de la défense briançonnaise. L'Avalanche se classe quatorzième et a perdu l'avantage de la glace pour le barrage de relégation contre Neuilly-sur-Marne.

 

Briançon – Mont-Blanc 6-2 (3-2, 0-0, 3-0)
Samedi 6 mars 2010 à 20h30 à la patinoire René-Froger. 1862 spectateurs.
Arbitrage de Bruno Colleoni assisté d'Anne-Sophie Boniface et Geoffrey Barcelo.
Pénalités : Briançon 8' (4', 2', 2') ; Mont-Blanc 10' (2', 2', 6').
Évolution du score :
0-1 à 00'29" : Subit assisté de Revel et Croz
1-1 à 03'33" : Terglav assisté de Guénette et Bernier (sup. num.)
2-1 à 08'00" : Rohat assisté de Chauvel et Raux
2-2 à 11'47" : Saliji assisté de Orset et Rajcak (sup. num.)
3-2 à 13'39" : Rohat assisté de Terglav et Sjösten (inf. num.)
4-2 à 48'59" : Pérez assisté de Bernier et Groleau
5-2 à 50'20" : Groleau assisté de Rohat et Gervais (sup. num.)
6-2 à 56'53" : Bernier assisté de Guénette et Lindlöf (sup. num.)


Briançon

Gardien : Ramón Sopko.

Défenseurs : Viktor Szélig - Maks Selan ; Sebastian Sjösten - Michal Korenko ; Gary Lévèque (A)  - Stéphane Gervais (A) ; François Groleau.

Attaquants : Joni Lindlöf - Edo Terglav (C) - Quentin Pepy ; Brice Chauvel - Damien Raux - Sébastien Rohat ; Marc-André Bernier - François-Pierre Guénette - Mickaël Pérez ; Peter Bourgaut - Timo Seikkula - Mathieu Reverdin.

Remplaçant : Aurélien Bertrand (G).

Mont-Blanc

Gardien : Henri-Corentin Buysse.

Défenseurs : Sébastien Borini - Edgars Adamovics ; Ales Cerny - Alexandre Gagnon ; Arthur Cocar - Francis Ballet (A).

Attaquants : Jordan Revel - Étienne Croz - Sébastien Subit (A) ; Robin Gaborit - Andrej Rajcak - Romain Orset ; Garip Saliji - Thierry Nicoud (C) - Josselin Besson ; Sylvain Nicoud.

Remplaçants : Luc Saccomano (G), Quentin Jacquier, Patxi Biscard.