Division 1 : Avignon en play-offs

Menace d'accident aérien sur la Côte d'Azur : des Aigles niçois en manoeuvre se sont retrouvés face-à-face avec des Lynx de Valence. Que faisaient ces félins dans leur ciel ? Pour les éviter, ils ont dû infléchir leur trajectoire pour passer en dessous d'eux (4-6). Les Valentinois, mathématiquement maintenus, ne sont pas éliminés des play-offs, même s'il leur faudrait gagner à Brest. Par contre, Nice, avec deux déplacements à venir à Bordeaux et à Montpellier, semble ne plus avoir assez de kérosène pour voler jusqu'aux play-offs.

Il n'y a plus qu'une place en séries à attribuer. Avignon a en effet pris la septième grâce à une remontée incroyable contre Bordeaux : de 1-4 (quatre buts de Raphaël Larrieu !) à 4-4 dans les huit dernières minutes, puis victoire en prolongation sur un but de l'international lituanien Donatas Kumeliauskas.

Autre match à rebondissements, le duel au sommet. Brest était mené 1-3 à la mi-match et a demandé son temps mort, avant de gagner 8-4. Le score de l'aller n'étant pas renversé, Caen est tout de même assurer de terminer premier, devant Brest et Mulhouse. Les Scorpions ont assuré le podium après quarante minutes stériles. C'est Julien Aubry qui a percé par deux fois la cuirasse du gardien amnévillois Landry Macrez au dernier tiers (3-1 avec un dernier but en cage vide de Yann Marez).

Pour les play-offs, le match-clé aura lieu la semaine prochaine à Garges-lès-Gonesse lors du derby reporté entre Deuil/Garges et Cergy : soit les Jokers s'imposent et sont les huitièmes qualifiés, soit l'Entente revient dans la course.

Pour le maintien, le Annecy-Amnéville de la dernière journée sera décisif. Annecy doit gagner pour faire descendre les Mosellans et sauver sa peau... ou celle de Courbevoie dans le cas où les Franciliens gagnent leurs deux dernières rencontres. Le COC n'est donc plus maître de son destin après sa défaite 9-2 ce soir à Reims.