Publicité

Un supporter blesse un gardien

C'est un très sérieux incident qui a eu lieu hier à Ekaterinbourg : à la dix-septième minute de jeu, alors que l'équipe locale menait 2-1, un supporter a escaladé le plexi et est entré sur le banc des visiteurs. La suite diverge selon les versions. D'après le Salavat Yulaev Ufa, le supporter s'est emparé d'une crosse et, en l'utilisant telle une batte de baseball, a frappé à la tête le second gardien Vitali Kolesnik. D'après l'Avtombilist Ekaterinbourg, c'est le kiné d'Ufa qui a pris une crosse en premier pour frapper l'intrus. Celui-ci aurait alors saisi la crosse pour répliquer, et le masseur l'ayant évité, c'est le gardien kazakhstanais qui s'est trouvé sur la trajectoire. À la police de démêler les versions puisqu'une enquête criminelle a été ouverte.

Fort heureusement, Kolesnik va bien. Il s'est fait recoudre et souffre d'une commotion. Son équipe a repris le jeu - avec un seul gardien - après vingt minutes d'interruption. Mais les joueurs étrangers en particulier se demandaient dans quel traquenard ils étaient tombés et n'étaient pas dans leur état normal. Ufa a perdu le match 4-3 et ne mène plus que deux manches à une. Bien anecdotique en regard de l'incident survenu, qui pose encore question sur la sécurité en KHL.

Quant aux internautes russes qui spéculent pour savoir si ce sont les entraîneurs d'Ufa et de l'équipe nationale, Bykov et Zakharkin, qui étaient visés en raison de l'échec olympique de Vancouver, mieux vaut les laisser à leur crétinerie...

Réaction de Vyacheslav Bykov : "C'est difficile de commenter ce match. Vous savez, aux JO à Vancouver, quand le lugeur géorgien est mort, j'étais sous le choc. Je suis dans le même état maintenant. On a échappé de peu à une tragédie."

Réaction d'Igor Zakharkin : "C'était le pire match de ma vie. On a presque tué un homme devant mes yeux ! Je pense qu'un miracle a sauvé Vitali. Si le coup avait touché la tempe, le pire aurait pu arriver [...] Nous pensons que le prochain match devra avoir lieu sans spectateurs et sur glace neutre."

Le club de l'Avtomobilist a répliqué dans un communiqué (assez lamentable compte tenu de la faute de sécurité qui lui incombe en premier), mettant en doute la gravité de la blessure de Kolesnik et concluant au sujet des commentaires ci-dessus et de la requête de jouer sur terrain neutre : "Une telle escalade verbale amène à se demander si les entraîneurs d'un club qui a un budget largement supérieur au nôtre sont sûrs d'eux-mêmes."