Ligue Magnus : soir de fête à Amiens

Amiens - Grenoble. Les Gothiques disputent ce soir leur millième match en élite, 29 ans après leur accession au plus haut-niveau en 1981. Pour l'occasion, les Amiénois joueront avec un maillot collector. Ils tenteront de profiter de l'euphorie ambiante pour dominer Grenoble. Amiens – Grenoble, un classique dans l'histoire du hockey français. Les deux équipes se sont déjà affrontées à six reprises en play-offs. Avec, jusqu'ici, trois victoires de chaque côté. La dernière fois, en 2006, les Gothiques avaient éliminé les Brûleurs de Loups avant de disputer leur dernière finale. Grenoble, champion de France en titre, est un habitué du dernier carré. Depuis la création de la Ligue Magnus, les Isérois ont toujours réussi à s'y hisser. Côté amiénois, seul Sylvain Rodier manque à l'appel. Blessé en saison régulière contre... Grenoble, le Canadien a déjà terminé sa saison. Côté grenoblois, les absents reviennent au compte-gouttes. Le jeune Loup Benoît est toujours forfait. Viktor Wallin pourrait lui réintégrer l'alignement défensif des BDL.

La cote : Amiens 40 % / Grenoble 60 %. Premier match ce soir à 20 heures.

Amiens : 4e en saison régulière avec 36 points (15 victoires, 3 victoires après prolongation, 8 défaites). 130 buts marqués, 91 buts encaissés.

Grenoble : 5e en saison régulière avec 35 points (18 victoires, 2 victoires après prolongation, 1 défaite après prolongation, 5 défaites, 6 points de pénalité). 112 buts marqués, 75 buts encaissés.

Saison régulière : à Grenoble (7e journée), Grenoble bat Amiens 6-5 ; à Amiens (19e journée), Amiens bat Grenoble 4-3 t.a.b.

Rouen - Chamonix. Objectif rempli pour les Chamois. Stéphane Gros visait en début de saison un quart de finale. Chamonix y est. Les Haut-Savoyards pourront-ils tâter du dernier carré ? En play-offs, tout est toujours possible. Mais en matière de machine à gagner, Rouen est parmi ce qui se fait de mieux. Depuis 2005, et leur montée en Ligue Magnus, les Chamois n'ont battu qu'une seule fois les Dragons (5-4 en septembre 2006). Et ils ont payé leur qualification dans la douleur : le défenseur Marek Priechodsky est blessé à l'épaule et indisponible.

La cote : Rouen 85 % / Chamonix 15 %. Premier match ce soir à 20 heures.

Rouen : 1er en saison régulière avec 44 points (19 victoires, 2 victoires après prolongation, 2 défaites après prolongation, 3 défaites). 138 buts marqués, 64 buts encaissés.

Chamonix : 9e en saison régulière avec 23 points (8 victoires, 2 victoires après prolongation, 3 défaites après prolongation, 13 défaites). 84 buts marqués, 103 buts encaissés.

Saison régulière : à Rouen (3e journée), Rouen bat Chamonix 7-3 ; à Chamonix (15e journée), Rouen bat Chamonix 4-3.

Briançon - Strasbourg. Avec sept victoires sur ses huit derniers matches, Strasbourg avance vers Briançon sans aucun complexe. Mais les Alsaciens savent que la tâche sera rude. Très rude. Car les Haut-Alpins, vice-champions de France et vainqueur de la Coupe de France, sont toujours invaincus cette saison à domicile. Les Diables Rouges, qui possèdent une meilleure attaque et une meilleure défense que l'Étoile Noire, partent largement favoris.

La cote : Briançon 80 % / Strasbourg 20 %. Premier match ce soir à 20 h 30.

Briançon : 2e en saison régulière avec 44 points (18 victoires, 3 victoires après prolongation, 2 défaites après prolongation, 3 défaites). 127 buts marqués, 66 buts encaissés.

Strasbourg : 7e en saison régulière avec 27 points (12 victoires, 1 victoire après prolongation, 1 défaite après prolongation, 12 victoires).75 buts marqués, 88 buts encaissés.

Saison régulière : à Briançon (10e journée), Briançon bat Strasbourg 7-3 ; à Strasbourg (22e journée), Strasbourg bat Briançon 4-3 t.a.b.

Angers - Morzine. Ducs et Pingouins ont déjà joué un quart de finale l'un contre l'autre cette saison. C'était en Coupe de France. Et Angers en était sorti vainqueur. Comme lors de leurs deux confrontations en championnat, d'ailleurs. Les Angevins partent du coup avec un net avantage psychologique. Mais ils ne sont pas à l'abri d'un coup dur. Les Ducs ont connu une fin de saison régulière poussive. Absent depuis quatre mois, Simon Lacroix retrouvera la glace du Haras. La défense angevine reste cependant amputée d'un homme. La rentrée du Franco-Canadien coïncide avec la sortie de Pavol Mihalik, blessé à l'épaule.

La cote : Angers 75 % / Morzine 25 %. Premier match ce soir à 20 h 30.

Angers : 3e en saison régulière avec 38 points (18 victoires, 1 victoire après prolongation, 7 défaites). 135 buts marqués, 72 buts encaissés.

Morzine : 6e en saison régulière avec 28 points (10 victoires, 4 victoires après prolongation, 12 défaites). 97 buts marqués, 107 buts encaissés.

Saison régulière : à Angers (12e journée), Angers bat Morzine 5-2 ; à Morzine (24e journée), Angers bat Morzine 4-2.