Ligue Magnus : Grenoble seul vainqueur à l'extérieur

Les Gothiques espéraient déboucher le champagne pour leur 1000e match en élite. C'est raté. Le Coliséum en est quitte pour une tournée de soupe à la grimace. Hier soir, Amiens a complètement manqué son début de partie. Résultat, les Picards se sont retrouvés avec trois longueurs de retard à la mi-match. Grenoble a ouvert le score par Damien Fleury après trois minutes de jeu. Alexandre Rouleau et Christophe Tartari ont corsé l'addition au deuxième tiers. Certes, Amiens s'est repris en fin de partie. Mais le premier point de la série revient aux Grenoblois, vainqueurs 4-2 avec un dernier but en cage vide.

Une soupe à la grimace pour Amiens, et un petit bouillon pour Chamonix. Les Chamois ont tenu le choc, à Rouen, l'espace de 20 minutes (1-1 à la fin du premier tiers). Puis les Dragons ont accéléré, marquant cinq buts en deuxième période (6-2 à la 36'). Un doublé de Jonas Höög a remis Chamonix dans la course. Mais Marc-André Thinel et Jonathan Zwikel ont redonné un peu d'air aux Normands. Rouen remporte la partie 8-4 avec un triplé de Carl Mallette. Daniel Carlsson n'a pas fini la rencontre. Le défenseur suédois a été expulsé après une mauvaise charge.

Les deux autres membres du top 4 ont, comme Rouen, fait respecter la logique en gagnant à domicile. Angers s'est retrouvé mené sur sa glace par Morzine à peine 10 secondes après le coup d'envoi. Les Ducs n'ont eu besoin que d'un tiers pour inverser la tendance (2-1 à la première pause). Ils s'imposent 6-2 avec cinq points pour Jonathan Bellemare (2 buts, 3 assistances). Briançon, enfin, n'a laissé aucun espoir à Strasbourg. Un premier but haut-alpin dans le premier tiers, marqué par François-Pierre Guenette, puis quatre autres en deuxième période, dont un doublé du défenseur Gary Levêque. Les Diables Rouges n'ont jamais vraiment tremblé. Ils remportent le match 5-1. L'unique réalisation alsacienne a été inscrite par Brennan Sarazin en fin de partie