L'équipe de France 18 ans est prête

L'équipe de France U18 pour le championnat du monde de division I au Danemark a été dévoilée. Dans les cages, les sélectionnés sont sans surprise Anthony Koren, élu meilleur gardien au dernier tournoi, et Dylan Célestin, le fils de l'entraîneur et ancien joueur dijonnais Michel Célestin. Même s'il est parti l'été dernier au centre de formation de Reims, Dylan est donc un des trois joueurs formés à Dijon dans l'effectif, avec Quentin Mahier et Nicolas Ritz.

On sait que c'est en défense que la formation française connaît des déficiences. C'est pourquoi il est appréciable que deux joueurs, Vincent Llorca et Aziz Baazzi, jouent déjà en Ligue Magnus. Le reste des lignes arrières fait confiance à Rouen, le club leader dans la catégorie U18 qui fournit quatre éléments (dont un, Florian Duval, joue attaquant en championnat). Et encore le cinquième, Xavier Boissel, n'est-il "que" remplaçant après avoir participé aux précédentes convocations.

L'attaque comptera six joueurs présents l'an passé : Rech, Gutierrez, Valier, Ritz, Berthon et Vinatier. La première ligne tricolore a été composée cette saison de Peter Valier, meilleur attaquant au dernier tournoi, Anthony Rech, le Chamoniard qui est le meilleur marqueur en U18 élite, et Joris Bedin.

Du côté des expatriés, on comptera sur Dimitri Thillet, qui dispute actuellement la demi-finale du championnat de Finlande U17 (première manche gagnée), et sur Timothé Bozon, qui dispute pour sa part la demi-finale du championnat de Suisse novices (cinquième manche samedi soir à Zurich). Avec le fils Bozon, c'est la première fois depuis trois ans, et le duo genevois Barbero et Vanwormhoudt, qu'un joueur de deux ans de moins est sélectionné à un championnat du monde U18.

Le calendrier au Danemark n'est guère favorable aux jeunes Français. Leur défi commencera par un enchaînement de deux rencontres face aux favoris danois et norvégiens, le lundi soir mais le mardi après-midi. Ce n'est qu'après avoir passé ce cap qu'ils connaîtront un double menu du même genre face aux Coréens puis aux Japonais. Et après la mésaventure des moins de 20 ans en décembre, relégués à cause de leur défaite contre le Japon, nul doute que les 18 ans seront vigilants face aux Asiatiques.

Gardiens : Anthony Koren (Grenoble), Dylan Célestin* (Reims).

Défenseurs : Aziz Baazzi (Strasbourg), Florian Chakiachvili (Rouen), Florian Duval* (Rouen), Raphaël Faure* (Rouen), Vincent Llorca (Grenoble), Quentin Mahier* (Dijon), Léo Paillie (Rouen).

Attaquants : Jérémy Ares (Mont-Blanc), Joris Bedin* (Grenoble), Eliot Berthon (Genève-Servette, SUI), Timothé Bozon** (Kloten, SUI), Romain Gutierrez (Gap), Maxime Joly (Mont-Blanc), Victor Pivron* (Genève-Servette, SUI), Anthony Rech (Rouen), Nicolas Ritz (Dijon), Marius Serer* (Amiens), Dimitri Thillet* (Ilves Tampere, FIN), Peter Valier (Reims), Hugo Vinatier (Viry-Châtillon).

Remplaçants : Alexis Neau* (G, Angers), Alexis Besson* (D, Amiens), Xavier Boissel* (Rouen), Pierre Bouge (D, Strasbourg), Clément Duprat (A, Reims), Rémi Houque (A, Reims), Loïc Mora* (A, Genève-Servette, SUI), Alexis Nicolay (A, Amiens).

* joueurs nés en 1993 et sélectionnables l'an prochain / ** joueur né en 1994