Mont-Blanc - Neuilly-sur-Marne (Ligue Magnus, barrage de maintien, match 3)

Mené 2 à 0 dans la série, le HC Mont-Blanc n'a d'autre alternative que de gagner ce soir en recevant Neuilly pour la troisième confrontation. Les deux défaites enregistrées le week-end dernier en région parisienne n'ont pas entamé le moral des troupes de Christopher Lepers, conscients que ces revers ont été principalement dus à un manque de réalisme offensif. L'entraîneur de l'Entente a bien entendu insisté sur ce point crucial tout au long des entraînements de la semaine.

La tension est palpable en ce début de rencontre et les deux équipes ont du mal à débrider le jeu. La première grosse occasion est à mettre au crédit de Subit qui manque de peu une cage ouverte. Il n'y a pas de grandes envolées durant le reste du tiers, les défenses prennent le pas sur les attaquants. Buysse a toutefois une alerte en toute fin de période, heureusement sans conséquence. Les deux équipes regagnent les vestiaires sur un score vierge.

Dès la reprise, les coéquipiers de Thierry Nicoud prennent l'ascendant, et Étienne Croz dévie un centre de Sylvain Nicoud dans le filet de Petrik (1-0). Une nouvelle énorme occasion à 3 contre 1 se présente pour les rouges et verts mais avorte au moment de la conclusion. Sur la contre-attaque c'est au contraire Neuilly qui égalise par l'intermédiaire de Pierre-Charles Hordelalay sur une passe en retrait de Kevin Dugas (25'40). Le score n'évoluera plus dans cette deuxième période.

Les vingt dernières minutes s'annoncent décisives. L'Entente prend l'avantage à 48'37 sur une supériorité numérique bien exploitée, Arthur Cocar trompe le portier adverse. Un avantage de courte durée puisque deux minutes plus tard Nicolas Pousset passe en revue la défense et adresse une passe en retrait à Gaël Guilhem qui ne laisse aucune chance à Buysse (2-2). Dès lors le match prend une tournure folle. Josselin Besston s'échappe et voit son tir repoussé par la transversale. Puis c'est au tour des Nocéens de faire passer des frissons dans le public lorsque Miochael Steiner voit son shoot toucher le poteau.

À quatre minutes de la fin du match, une altercation entre Adamovics et Borini éclate devant la cage de Neuilly, et les protagonistes sont renvoyés au vestiaire pour le premier et au banc des pénalités pour le second. À 4 contre 4 les espaces sont plus nombreux. La délivrance arrive à 57'36". Cocar, au prix d'un bel effort, délivre une passe à Orset qui, plein de sang froid déjoue Petrik et n'a plus qu'à glisser le palet dans la cage (3-2). Dès lors les visiteurs ôtent leur gardien au profit d'un joueur supplémentaire. Ils font le siège dans la zone du Mont-Blanc mais sont contrés par Garip Saliji qui expédie le palet dans le filet désert (59'44) et donne ainsi une victoire définitive aux siens (4-2).

L'essentiel est assuré, le HC Mont-Blanc revient à 2 à 1 dans la série et s'offre le droit de disputer un quatrième match qui aura lieu ce samedi 20 mars à 20H30 sur la patinoire du Palais des Sports de Megève.


Saint-Gervais/Megève - Neuilly-sur-Marne 4-2 (0-0, 1-1, 3-1)
Vendredi 19 mars 2010 à 20h30 à la patinoire municipale de Saint-Gervais.
Arbitrage de Marc Mendlowictz assisté de Laurent Roueche et Anne-Sophie Boniface.
Pénalités : Mont-Blanc 33' (2', 6', 5'+20') ; Neuilly 36' (2', 2', 6'+10'+10').
Évolution du score :
1-0 à 22'23" : Croz assisté de S. Nicoud et Adamovics
1-1 à 25'46" : Hordelalay assisté de K. Dugas
2-1 à 48'37" : Cocar assisté d'Orset et Rajcak (sup. num.)
2-2 à 50'38" : Guilhem assisté de Pousset et Bartzen
3-2 à 57'36" : Orset assisté de Cocar et Cerny
4-2 à 59'43" : Saliji (cage vide)


Saint-Gervais/Megève

Gardien : Henri-Corentin Buysse.

Défenseurs : Sébastien Borini - Edgars Adamovics ; Ales Cerny - Arthur Cocar ; Alexandre Gagnon - Francis Ballet (A).

Attaquants : Sylvain Nicoud - Étienne Croz - Sébastien Subit (A) ; Jordan Revel - Romain Orset - Andrej Rajcak ; Garip Saliji - Thierry Nicoud (C) - Josselin Besson.

Remplaçants : Luc Saccomano (G), Arthur Coulon, Antoine Vigier, Quentin Jacquier, Patxi Biscard. Absents : Julien Payraud (adducteurs), Robin Gaborit (genou).

Neuilly-sur-Marne

Gardien : Stanislav Petrik [sorti de 58'36" à 59'44"].

Défenseurs : Nicolas Pousset - Jérôme Wagner (A) ; Alexis Birolini - Michael Steiner ; Sébastien Dermigny (A) - Mathieu Wathier.

Attaquants : Seth Leonard - Shawn Snider (C) - Romain Gentilleau ; Kévin Dugas - Pierre-Charles Hordelalay - Jérôme Veret ou Luc Tanesie ; Gaël Guilhem - Miroslav Kecka - Casey Bartzen.

Remplaçant : Eddy Persico (G). Absents : Roman Svaty (déchirure aux adducteurs), Clément Rey (acromio), Benjamin Galmiche (dissension des muscles cervicaux), Jimmy Persico (poignet).