Français Volants – Cholet (Division 2 - 1/4 de finale aller)

MOCQUARD_Benjamin-Cholet-10653En ce samedi 20 mars, les Français Volants accueillaient les Dogs de Cholet en quart de finale aller des séries éliminatoires de division 2. Inutile de rappeler que Cholet, prétendant officiel à la montée, est favori sur cette double confrontation. Durant la saison régulière, les Volants avaient tenu durant les deux premiers tiers temps avant de s'écrouler dans le troisième, que ce soit à domicile ou à l'extérieur. Vont-ils trouver la solution pour tenir un match dans son intégralité et tenir ainsi la dragée haute au Dogs ?

Dès l'entame du match, les Dogs mettent la pression et ils vont rapidement trouver la faille sur leur première supériorité numérique par l'intermédiaire de Quentin Guinneberteau. Celui-ci profite d'un bon travail de Pierre-Yves Albert derrière la cage pour tranquillement fusiller Johan Bäcko. Moins d'une minute plus tard, Cholet double la marque sur une contre-attaque rondement menée : Benjamin Mocquard marque à son tour. Déjà 2 à 0 après 2'37" : le réalisme choletais est implacable.

Si durant la dizaine de minutes qui suit, les débats ont tendance à s'équilibrer, la force collective des visiteurs semble évidente. Chaque accélération est dangereuse pour les Volants. Et à 14'08", suite à une magnifique échappée le long de la rambarde gauche de la patinoire, Benjamin Mocquard marque un nouveau but. À la fin de ce tiers, Cholet mène 3 à 0 et il n'y a rien à redire. L'équipe est indéniablement supérieure dans sa vitesse d'exécution, sa percussion. Sur cette période, il y a une classe d'écart entre les deux équipes.

PARVIAINEN_Joonas_Petteri-Cholet-10863Les supporters parisiens ont donc tout lieu de s'inquiéter en ce début de deuxième tiers. Néanmoins, les cinq premières minutes sont très équilibrées et les Volants réduisent la marque à 26'09" suite à un amour de passe de Quentin Lamey à la ligne rouge afin de trouver Kyle Roulston qui tire juste sous la transversale de Thibault Saez. À peine deux minutes trente plus tard, Roulston profite d'une supériorité numérique pour marquer son deuxième but en faveur des Volants. Le match semble avoir changé de camp mais les Dogs ne sont pas une équipe à prendre à la légère. Malgré un "coup de moins bien" évident, Cholet marque un quatrième but à 34'06'' par Joonas Petteri Parviainen sur une action d'école : il profite d'une fort jolie passe de William Lefort de la droite vers la gauche pour trouver facilement l'ouverture.

Mais les Volants n'ont pas le temps de gamberger : 43 secondes plus tard, ils réduisent à nouveau le score par l'entremise de l'inévitable Kyle Roulston suite à un gros cafouillage devant la cage choletaise. Ce deuxième tiers a été superbe : les Volants ont considérablement élevé leur niveau de jeu et ils ont su profiter du moins bien de Cholet pour revenir dans la partie. L'espoir est à nouveau permis pour le club de la capitale.

À peine le troisième tiers entamé (28 secondes seulement) que Cholet marque un cinquième but. Julien Pihant trompe Johan Bäcko sur un shoot du revers situé à mi-hauteur dans un angle fermé. Ce tiers commence mal pour les locaux mais si le deuxième tiers a été marqué par le show Kyle Roulston, c'est au tour de son coéquipier Einar Engström de commencer le sien : après avoir superbement contourné la cage adverse, il place sur orbite Charles-André Outin pour le quatrième but parisien à 42'33'. Très en verve sur ce tiers, le Suédois marquer un magnifique but à 49'38' en plaçant un shoot du poignet imparable après avoir contourné un défenseur choletais avec grande aisance. L'égalisation, inespérée après le début de match complètement raté des Volants, va même se transformer en victoire avec le sixième but marqué par l'inévitable Einar Engström : suite à une superbe transversale de Frédérick Brodin, le joueur suédois marque d'un joli tir et scelle la victoire des Français Volants.

Que penser de ce match ? Si le premier tiers a été complètement à l'avantage des Dogs, les deux suivants ont été à l'avantage des locaux. Les Français Volants pourront-ils conserver ce petit avantage après le difficile déplacement qui les attend dans l'antre de Glisséo ? Ce sera très compliqué mais les Français Volants ont d'ores et déjà réussi leur playoffs.

 

Français Volants de Paris - Cholet 6-5 (0-3, 3-1, 3-1)
Samedi 20 mars 2010 à 18h45 à la patinoire Sonja-Henie. 450 spectateurs.
Pénalités : Français Volants 14' (12', 0', 2') ; Cholet 8' (6', 2', 0').
Évolution du score :
0-1 à 01'54" : Guineberteau assisté de P.-Y. Albert (sup. num.)
0-2 à 02'37" : Mocquard assisté de Inkinen et Bretault
0-3 à 14'08" : Mocquard (sup. num.)
1-3 à 26'09" : Roulston assisté de Q. Lamey
2-3 à 28'36" : Roulston assisté de Mazzone et Engström (sup. num.)
2-4 à 34'06" : Parviainen assisté de Lefort
3-4 à 34'49" : Roulston
3-5 à 40'28" : Pihant assisté de Germond et Magne
4-5 à 42'33" : C.-A. Outin assisté d'Engström
5-5 à 49'38" : Engström assisté de F. Brodin
6-5 à 57'34" : Engström assisté de F. Brodin et Q. Lamey