Dinamo Riga - HK MVD Balashikha (KHL, 1/2 finale de conférence ouest, match 3)

Sans coeur vaillant...

Le déplacement du Dinamo Riga dans la banlieue moscovite s'est mal passé. Les Lettons ont perdu les deux premières manches (4-1 et 2-0) et n'ont jamais perturbé la confiance du gardien adverse Mike Garnett. Mais leur désarroi vient surtout de ce qui s'est produit à la fin du deuxième match : le capitaine Sandis Ozolins est sorti du vestiaire pour chercher les secours parce que son gardien Martin Prusek s'est plaint de problèmes cardiaques.

Le Tchèques n'avait pas d'antécédents et ses soucis s'expliqueraient par une forte déshydratation selon le club. Il est sorti de la patinoire sur un fauteuil roulant pour être transporté dans une clinique pour des examens. Il a été gardé en observation, en raison d'une hypertension artérielle. Les médecins ne l'ont autorisé à reprendre l'avion sur Riga qu'après un jour et demi, mais avec interdiction de rejouer cette saison.

Les Baltes viennent donc de perdre leur deuxième gardien, alors que le premier, Edgars Masalkis, était déjà blessé à la cheville. La catastrophe pour Riga. Ervins Mustukovs se retrouve seul en piste alors qu'il n'a joué que 108 minutes depuis de l'année : 78 dans le championnat ouvert biélorusse avec la réserve des "Dinamo-Juniors", et 30... grâce à Oleg Znarok, sélectionneur de la Lettonie mais surtout entraîneur du club rival du MVD ce soir. C'était en Allemagne, pour lui donner au moins un peu de temps de jeu avant de l'emmener à Vancouver

MASALSKIS_Edgars-2009-8303On peut craindre le pire pour le Dinamo, surtout qu'Ozolins est suspendu ce soir. Leur manque de profondeur d'effectif va-t-il les condamner irrémédiablement ? Non... car Masalskis revient au jeu à la surprise générale, dix jours avant la date prévue !

... tout reste possible !

Rassuré par la présence de son gardien, encouragé par ses dix mille supporters, le Dinamo se lance à corps perdu dans la bataille, et son activité ne cesse de provoquer des fautes adverses. Une grosse lutte collective pour conserver le palet dans les bandes et des tirs répétés de Sorokins mettent la pression pendant une phase de 5 contre 3. Puis, à 5 contre 4, une passe du coin de Nizivijs trouve la reprise de Krisjanis Redlihs à bout portant. Le remplaçant d'Ozolins sur la première ligne défensive s'est infiltré dans le slot au nez et à la barbe du défenseur tchèque Filip Novak, coupable d'inattention.

L'aîné Redlihs a marqué, mais le cadet, Jekabs, se fait pénaliser de 2'+2' pour une crosse haute. Une opportunité exploitée par Aleksei Tsvetkov, d'un tir du poignet précis dans le cercle droit. 1-1 à la pause.

Ce contretemps n'arrête pas les efforts des Lettons. Ils ont beaucoup plus d'énergie que leurs adversaires et dominent la deuxième période. L'autre qualité balte, c'est la persévérance. Martins Cipulis, qui déborde d'envie, part en 2 contre 1 et surprend Garnett au poteau proche. Le gardien canadien est finalement battu.

Le match peut basculer de nouveau en début de troisième période : la défense balte se replace mal après quelques chutes dans les bandes aidées par des crosses adverses, et deux joueurs du MVD se retrouvent seuls devant la cage : décalage de Denis Mosalev pour Matt Ellison... mais l'ancien joueur de Riga tire sur le poteau de la cage grande ouverte ! C'est le tournant.

À sept minutes, le bon travail en infériorité numérique de Janis Sprukts finit par être récompensé : le centre international letton contre un tir de la bleue de Trakhanov, lui prend le palet et poursuit sa contre-attaque jusqu'à provoquer sa faute. Lorsque Marcel Hossa (qui avait pris sa deuxième pénalité inutile pour "trébucher") sort de prison, il participe donc à 38 secondes de supériorité numérique... et il lui en faut 37 pour dévier un lancer de Galvins. Transparent ces derniers temps, le Slovaque contribue donc lui aussi à ce succès collectif (3-1).

Malgré l'absence d'Ozolins, la défense de Riga a su tenir le choc en pratiquant un jeu physique mais correct. Sous l'impulsion de la ligne Karsums-Sprukts-Cipulis, en grande forme, les Lettons ont donc offert à leur enthousiaste public une soirée de plus pour rêver.

Commentaires d'après-match

Oleg Sorokins (défenseur de Riga) : "Nous nous sommes créé plus d'occasions et nous avons brisé la résistance de Riga. C'est ce que nous n'avions pas réussi à Balashikha. La glace là-bas est terrible, le palet y rebondit, c'est presque un champ de patates. Ici, la glace est parfaite. J'ai toujours adoré joué avec [Krisjanis Redlihs] et je ne suis même pas particulièrement fatigué."

Edgars Masalskis (gardien de Riga) : "J'ai essayé de patiner hier et je me suis rendu compte que je pouvais jouer. Mon pied ne va pas si mal que ça. C'est incroyable, mais la situation s'améliore rapidement. On prête trop attention à ma cheville. Entrez dans le vestiaire et vous verrez que cinq ou six joueurs jouent avec l'assistance d'anti-douleurs. Les journalistes exagèrent tout, mais ce n'est pas l'intention du club. Si les docteurs ne m'avaient pas autorisés à jouer, je n'aurais pas pris ce risque. Je sentais que l'équipe avait besoin d'aide."

 

Dinamo Riga - HK MVD Balashikha 3-1 (1-1, 1-0, 1-0)
Lundi 22 mars 2010 à 20h30 à l'Arena Riga. 10234 spectateurs.
Arbitrage de Viktor Gashilov (Perm) et Aleksei Gorky (Saratov) assistés d'Andrei Rogachev (Moscou) et Aleksandr Kamurkin (Moscou).
Pénalités : Riga 14' (6', 4', 4'), Balashikha 18' (8', 2', 8').
Tirs : Riga 34 (9, 11, 14), Balashikha 18 (8, 4, 6).
Engagements : Riga 26 (12, 7, 7), Balashikha 33 (7, 13, 13).
Évolution du score
1-0 à 13'05" : K. Redlihs assisté de Petrovicky et Nizivijs (sup. num.)
1-1 à 19'25" : Tsvetkov assisté de Derlyuk et Mosalev (sup. num.)
2-1 à 37'17" : Cipulis assisté de Sotnieks et Petrovicky
3-1 à 54'37" : Hossa assisté de Galvins et M. Redlihs (sup. num.)


Dinamo Riga

Gardien : Edgars Masalskis.

Défenseurs : Olegs Sorokins - Krisjanis Redlihs ; Jekabs Redlihs - Kristaps Sotnieks ; Rodrigo Lavins - Guntis Galvins.

Attaquants : Marcel Hossa (SVK) - Robert Petrovicky (SVK) - Aleksandrs Nizivijs ; Martins Karsums - Janis Sprukts - Martins Cipulis ; Lauris Darzins - Martin Kariya (CAN) - Mikelis Redlihs ; Tyler Arnason (CAN) - Roberts Bukarts - Gints Meija.

Remplaçants : Ervins Mustukovs (G), Armands Berzins. Absents : Sandis Ozolins (suspendu), Girts Ankipans (doigt cassé), Martin Prusek (problème cardiaque), Mike Iggulden (problème musculaire à la jambe au match 1).

HK MVD Balashikha

Gardien : Michael Garnett (CAN).

Défenseurs : Pavel Trakhanov - Maksim Soloviev ; Filip Novak (TCH) - Martin Strbak (SVK) ; Maksim Velikov - Roman Derlyuk.

Attaquants : Denis Kokarev - Aleksei Tsvetkov - Aleksei Ugarov (BLR) ; Konstantin Volkov - Matt Ellison (CAN) - Denis Mosalev ; Aleksei Tertyshny - Evgeni Fedorov - Gennadi Stoliarov ; Ruslan Zainullin - Vladimir Gorbunov - Yuri Babenko.

Remplaçant : Aleksei Volkov (G).