HK MVD Balashikha - Dinamo Riga (KHL, 1/2 finale de conférence ouest, match 5)

Les play-offs de KHL sont encore partis pour durer cette année. Le deuxième tour est au meilleur des sept manches, et dans trois séries, les équipes se sont retrouvées dos-à-dos à deux victoires partout. La seule exception, c'est celle-ci, dans laquelle le MVD s'est détaché. Mais ce n'est pas faute de suspense : mardi soir, le match 4 à rallonge s'est terminé après le délai de bouclage de la presse moscovite, y compris en raison du décalage horaire avec la Lettonie.

"Cette rencontre méritait un infarctus", a déclaré Andrei Safronov, le manager du MVD. Après les ennuis cardiaques du gardien Martin Prusek, il aurait pu mieux choisir ses mots, mais bon... Ce quatrième match avait basculé grâce à une ligne qui n'est pas montée sur la glace une seule fois pendant la première prolongation de vingt minutes. Peu après la pause, elle a été envoyée en jeu... et Evgeni Fedorov a marqué le but vainqueur !

Le club du ministère de l'intérieur peut donc conclure à domicile dès le match 5. Il n'y a plus qu'à achever la "bête", cette équipe de Riga qui défend si chèrement sa peau. Sandis Ozolins, blessé au coude, est présent pour soutenir moralement ses coéquipiers.

Mais les Lettons ne sont pas les seuls à devoir surmonter l'adversité. Dès la première minute de jeu, Pavel Trakhanov subit un forechecking intense du capitaine adverse Aleksandrs Nizivijs. Il mettra une minute à se relever et ne reviendra plus en jeu. Le MVD jouera donc ce match à 5 défenseurs, qui vont devoir participer à un nouveau marathon...

DARZINS_Lauris-2009-8184

L'un d'eux, Filip Novak, concède la première pénalité. Janis Sprukts reçoit alors une longue passe à la bleue et échoue en 1 contre 1 sur Mike Garnett. Mais, à la fin de cette infériorité, c'est Evgeni Fedorov qui vole le palet à Lavins en zone neutre et contraint Masalskis à un double arrêt. Un breakaway de chaque côté : les gardiens sont déjà en forme.

Le MVD enchaîne cependant avec une seconde prison de Gorbunov. Olegs Sorokins à la bleue décale alors Marcel Hossa dans l'angle à droite pour une reprise instantanée (0-1). Mais l'équipe locale égalise, elle aussi en jeu de puissance, sur un lancer axial dans le trafic de Velikov (1-1).

Le troisième but de la soirée est aussi marqué en supériorité numérique, mais pas sur une action installée. Il s'agit d'un exploit individuel de Denis Kokarev qui prend de l'élan depuis sa zone défensive et en zone neutre, puis élimine le jeune défenseur Oskars Cibulskis pour repiquer à la cage et marquer (2-1). L'action de rêve donne envie à ses coéquipiers, et Ellison se lance à son tour dans un numéro, sauf qu'il n'a toujours pas de réussite. La nette domination locale en deuxième période n'a donc abouti qu'à un but d'écart.

On peut compter sur le Dinamo Riga pour garder le moral. Et à six minutes, une pénalité d'Ugarov récompense cette persévérance. Le lancer de Rodrigo Lavins ricoche sur Lauris Darzins devant la cage (2-2). Les Lettons jouent les deux dernières minutes en supériorité numérique (trébucher de Velikov), mais sans en profiter.

Les arbitres continuent de siffler les fautes en prolongation, mais les supériorités numériques, décisives tout au long de la soirée, ne font plus la différence. À une seconde de la fin de première prolongation, le récent recordman slovaque des sélections Martin Strbak envoie le palet par-dessus le plexi. Les Baltes reviennent donc sur la glace en avantage, mais n'obtiennent que deux tirs aisément captés par Garnett.

On dépasse alors la 83e minute, décisive avant-hier. Ce match-ci ne dure en fait qu'une minute de plus. L'excellent Aleksei Tsvetkov, auteur d'un doublé mardi, s'arrache de la bande avec le palet, traverse la zone neutre en diagonale, déborde par la gauche et centre devant la cage où Aleksei Ugarov reprend à bout portant. L'international biélorusse escalade le plexi pour fêter ce but avec le public de Balashikha : le surprenant MVD continue d'étonner et est le premier qualifié pour le dernier carré, avant les grands clubs du pays. Dans le duel interne à la Lettonie, le sélectionneur Znarok a donc battu ses joueurs...

Commentaires d'après-match

Aleksandrs Nizivijs (attaquant de Riga) : "Le MVD a très bien joué, bien sûr, mais nous n'avons pas été inférieurs. Cela s'est joué sur une occasion. Znarok connaît tous nos joueurs, ils nous ont étudiés. Mais il ne suffit pas de connaître nos points faibles, il fallait encore savoir s'en servir. Ils étaient bien en place. On a eu une chance d'emporter ce match, mais on n'y est pas parvenu."

Julius Šupler (entraîneur de Riga) : "Ce match était très intéressant, et je n'ai aucune raison d'avoir honte de la performance de mes gars. Ils se sont battus jusqu'à la fin et ont tout donné pour l'équipe. Je n'ai aucune critique à formuler, ni sur le plan de la discipline, ni sur celui de la tactique. Nous aurions pu baisser les bras, mais ce n'est pas le cas. nous avons très très bien joué. Je suis fier de travailler avec ces hockeyeurs."

Oleg Znaroks (entraîneur du MVD) : "Aujourd'hui encore, j'ai apprécié la performance des joueurs du Dinamo, mais le destin a été en faveur de mon équipe. Trakhanov est blessé à la cuisse, c'était un accident. Ce n'est pas le seul problème : Derlyuk a fini le match malgré un orteil cassé. Il y a du moral dans cette équipe : Dobryshkin a eu son plâtre retiré et est remonté deux fois sur la glace, et Kudashov a dit qu'il était prêt à jouer dans quelques semaines."

 

HK MVD Balashikha - Dinamo Riga 3-2 après 2 prolongations (1-1, 1-0, 0-1, 0-0, 1-0)
Jeudi 25 mars 2010 à 19h30 à Balashikha. 5000 spectateurs.
Arbitrage de Roman Shcheniov (Togliatti) et Anatoli Zakharov (Moscou) assistés de Sergei Shelyanin (Moscou) et Dmitri Sivov (Moscou).
Pénalités : Balashikha 18' (6', 2', 6', 4', 0'), Riga 18' (4', 8', 0', 2', 0').
Tirs : Balashikha 38 (10, 9, 7, 11, 1), Riga 32 (10, 3, 12, 4, 3).
Engagements : Balashikha 37 (11, 5, 9, 11, 1), Riga 53 (15, 14, 17, 6, 2).
Évolution du score
0-1 à 07'18" : Hossa assisté de Sorokins et K. Redlihs (sup. num.)
1-1 à 12'35" : Velikov assisté de Gorbunov et Babenko (sup. num.)
2-1 à 24'02" : Kokarev assisté de Soloviev (sup. num.)
2-2 à 54'25" : Darzins assisté de Lavins et Sorokins (sup. num.)
3-2 à 83'38" : Ugarov assisté de Tsvetkov

 

HK MVD Balashikha

Gardien : Michael Garnett (CAN).

Défenseurs : Pavel Trakhanov [blessé à 1'] - Maksim Soloviev ; Filip Novak (TCH) - Martin Strbak (SVK) ; Maksim Velikov - Roman Derlyuk.

Attaquants : Denis Kokarev - Aleksei Tsvetkov - Aleksei Ugarov (BLR) ; Konstantin Volkov - Matt Ellison (CAN) - Denis Mosalev ; Aleksei Tertyshny - Evgeni Fedorov - Gennadi Stoliarov ; Ruslan Zainullin - Vladimir Gorbunov - Yuri Babenko.

Remplaçant : Aleksei Volkov (G). Absents : Yuri Dobryshkin et Aleksei Kudashov (blessés), Aleksandr Boikov (fin de convalescence), Andrei Skopintsev.

Dinamo Riga

Gardien : Edgars Masalskis.

Défenseurs : Olegs Sorokins - Krisjanis Redlihs ; Jekabs Redlihs - Kristaps Sotnieks ; Rodrigo Lavins - Guntis Galvins puis Oskars Cibulskis à 12'.

Attaquants : Marcel Hossa (SVK) - Robert Petrovicky (SVK) - Aleksandrs Nizivijs ; Martins Karsums - Janis Sprukts - Martins Cipulis ; Lauris Darzins - Martin Kariya (CAN) - Mikelis Redlihs ; Roberts Bukarts - Tyler Arnason (CAN) - Gints Meija.

Remplaçant : Ervins Mustukovs (G). Absents : Sandis Ozolins (coude), Girts Ankipans (doigt cassé), Martin Prusek (problème cardiaque), Mike Iggulden (problème musculaire à la jambe).