Briançon - Angers (Ligue Magnus, demi-finale, match 1)

Premier match de la demi-finale opposant Briançon et Angers, les principaux absents sont les défenseurs Gervais et Mihalik. Le coup d'envoi donné par la spécialiste de ski alpinisme Laetitia Roux.

Si Bellemare s'offre le premier lancer de la rencontre (1'), l'entame de match est en faveur des Briançonnais. Cette emprise est confortée lors de la première pénalité sifflée à l'encontre de Fortier. Le but d'Aubry est assiégé, et Marc-André Bernier trouve rapidement la faille (1-0). La partie s'équilibre et les défenses laissent peu d'espaces. Sopko dévie de la botte un tir de Fortier (10').

La physionomie du deuxième tiers-temps est bien différente, à l'avantage des Ducs qui produisent le jeu et dominent des Briançonnais occupés à défendre leur maigre avantage. Un 2 contre 1 emmené par Fortier échoue sur le poteau de Sopko, battu. Le Slovaque repousse le tir d'Igier, mais laisse passer entre ses patins le lancer de Baluch qui passe le long de la ligne de but. Les contre-attaques haut-alpines sont rares, Lindlöf s'offrant tout de même raid avorté sur la cage d'Aubry (32'). Laprise répond sur un slap (33'). Un but est logiquement refusé à Chauvel en raison de la présence de Bernier dans la zone du gardien angevin (36'). Bellemare met Sopko à contribution en fin de période (38') mais le score n'évolue qu'au début du troisième tiers.

En supériorité numérique, Metsäranta est démarqué par Poudrier (1-1). L'égalisation réveille les ambitions briançonnaises. Les Diables rouges repartent de l'avant. Aubry détourne sur le haut de sa cage un tir de Szélig. Bellemare échappe à la défense mais Chauvel réalise un énorme retour défensif pour l'empêcher de venir défier Sopko. Aubry repousse spectaculairement le tir de Guénette (56'). Le tir de Baluch ou celui de Bernier dans la dernier minute du temps réglementaire ne changent rien.

La prolongation de cinq minutes non plus, Aubry sortant du bout de la mitaine le palet de Bernier. Les tirs aux buts font basculer le premier match du côté montagnard, grâce à Sopko, invincible face aux trois tireurs des Ducs, et à la réalisation de Guénette. Briançon mène la série 1-0.

 

Briançon – Angers 1-1 (1-0, 0-0, 0-1, 0-0) / 1-0 aux tirs au but

Vendredi 26 mars 2010 à 20h30 à la Patinoire René Froger. 1850 spectateurs.

Arbitrage de Jimmy Bergamelli assisté de Gwilherm Margry et Geoffrey Barcelo.

Pénalités : Briançon 16' (4', 4', 6', 2') ; Angers 22' (4', 14', 2', 2').

Évolution du score :

1-0 à 02'48" : Bernier assisté de Guénette et Groleau (sup . num.)

1-1 à 42'22" : Metsäranta assisté de Poudrier et Balúch (sup . num.)

Tirs au but : Bellemare (arrêté), Lindlöf (arrêté), Fortier (arrêté), Guénette (réussi), Metsäranta (arrêté).

 

Briançon

Gardien : Ramón Sopko.

Défenseurs : François Groleau - Gary Lévèque (A) ; Maks Selan – Viktor Szélig ; Michal Korenko – Sebastian Sjösten.

Attaquants : Marc-André Bernier – François-Pierre Guénette - Brice Chauvel (A) ; Joni Lindlöf – Damien Raux - Edo Terglav (C) ; Quentin Pepy – Timo Seikkula – Sébastien Rohat ; Peter Bourgaut ; Mathieu Reverdin ; Mickaël Pérez.

Remplaçant : Aurélien Bertrand (G). Absent : Stéphane Gervais.

Angers

Gardien : Peter Aubry.

Défenseurs : Per Braxenholm – Marko Kiprusoff ; Lauri Lahesalu – Kévin Igier ; Simon Lacroix.

Attaquants : Éric Fortier – Jonathan Bellemare (C) – Pierre-Luc Laprise ; Tomáš Baluch (A) – Thiery Poudrier – Julien Albert ; Juho Jokinen (A) – Matias Metsäranta – Hermanni Vidman.

Remplaçants : Lucas Normandon (G), Mathieu Frecon, Charlie Doyle, Clément Genievre, Nicolas Primout. Absent :  Pavol Mihalik (épaule).