Amiens - Mont-Blanc (U22 élite, 20e journée)

Pour clore cette saison régulière du championnat des Espoirs Elite, Amiens recevait l’équipe de Mont-Blanc le dimanche 21 mars 2010. Les jeunes de l’équipe qui avaient fait le déplacement à Grenoble la veille étaient présents pour la plupart et même s’ils paraissaient quelque peu fatigués, l’efficacité était présente dans le match. Seul absent, l’attaquant Grégory Béron.

2010-03-21-amiens-mont-blanc-junLe premier tiers-temps pourrait s’assimiler à un round d’observation. De bonnes actions de part et d’autres n’aboutissent pourtant pas et aucune des deux équipes ne réussit à débloquer son compteur en cette entame de match. Les joueurs des Alpes n’arrivent pas non plus à tirer profit des deux premières pénalités amiénoises à la mi-tiers.

Ce n’est qu’en fin de période que Romain Bault ouvre la marque sur une assistance de Jonathan Boehrer alors qu’Amiens est en infériorité numérique : Alexandre Delplanque était parti au cachot pour accrocher (1-0 ; 18'01"). Toujours sur le banc des pénalités, Delplanque peut voir, seize secondes plus tard exactement, l’égalisation de l’équipe de Mont-Blanc par Maxime Joly. Placé devant Ylönen, il réussit à glisser le palet dans ses filets (1-1 ; 18'17").

Dans les dernières secondes, Alex Delplanque tente de redonner l’avantage à son équipe : il accomplit un tour de la cage de Luc Saccomano mais celui-ci ferme bien son angle et l’empêche de concrétiser son action.

Dès la première minute de la deuxième période, Mont-Blanc est à l’attaque : Sébastian Ylönen bien présent sauve les meubles par deux fois, du patin d’abord puis de la jambières ensuite alors qu’il était complètement couché par terre.

L’Amiénois Alexis Besson tente sa chance de la bleue mais tire dans un défenseur adverse. Bault encore lance, mais ne cadre pas. Hamon fait le tour de la zone mais ne parvient pas à passer la défense des joueurs alpins. Dans leur zone défensive, les amiénois n’arrivent pas à se dégager malgré la passe qu’offre Quentin Jacquier à Yannick Offret. Mont-Blanc montre un bon jeu et réussit à accrocher les Gothiques dans ce deuxième tiers.

Par la suite, ce sont les juniors amiénois qui assiègent la zone offensive. Boehrer travaille contre la bande et réussit à conserver le palet. Il donne de derrière la cage à Hamon qui ne peut dévier la rondelle. Maxime Belov tente un tir de la bleue mais la mitaine de Saccomano l’intercepte. Puis, sur une action solitaire, Yannick Offret s’empare du puck dans la zone neutre, se débarrasse d’un joueur alpin en remontant la patinoire puis se déporte sur la droite avant de viser la lucarne. La palet trouve la transversale mais rebondit derrière la ligne de but (2-1 ; 29'55").

2010-03-21-amiens-mont-blanc-jun-2À peine une minute plus tard, les Amiénois continuent le pressing et font le break grâce à Valentin Claireaux : il couche d’abord Saccomano avant d’envoyer le palet au fond des filets (3-1 ; 30'41"). Le jeu repart et les Gothiques continuent le pressing : Aina Rambelo se déporte sur la gauche et lance dans le plastron du portier alpin.

Antoine Vigier pour le Mont-Blanc tente sa chance de la même manière, et voit son tir échouer dans le plastron d'Ylönen alors que son coéquipier venu en soutien se retrouve dans la cage. Par la suite, les juniors d’Amiens vont écoper de deux pénalités presque successivement. Clément Caillat se dévoue comme substitut pour une prison de banc mineur. Antoine Vigier ne perd pas de temps pour trouver la mitaine de Sébastian Ylönen après l’engagement. Morgan Vialle revient à la charge et le gardien amiénois détourne son tir de justesse grâce au bout de sa jambière droite. Puis, Alexandre Delplanque est envoyé au cachot également pour faire trébucher. La double infériorité numérique est bien gérée par les Amiénois qui se dégagent et qui tentent même quelques tirs à l’image d’un jeu à deux de Offret et Claireaux, contré par la crosse d’un défenseur alpin, puis de Boehrer même si, entre temps, Morgan Vialle a réussi à s’infiltrer dans la défense rouge et noire sans pour autant concrétiser son action.

C’est ensuite l’amiénois Aina Rambelo qui se présente en face-à-face avec Luc Saccomano mais qui rate son duel. Néanmoins, il est chargé par un défenseur du Mont-Blanc contre la bande et reste un peu sonné. Frédéric Figon écope alors de 2'+10' de pénalité pour charge contre la tête.

Par la suite, Offret reçoit une bonne passe de Hamon mais prend trop de temps à se placer devant la cage et trouve le petit filet. Ylönen se montre alors décisif en sauvant deux face-à-face donnés par Amiens aux joueurs des Alpes. Marius Serer ne peut affirmer l’avantage amiénois sur un palet que lui laisse Rambelo, car Saccomano le gèle de la mitaine. Offret ensuite fait le tour de la cage mais son lancer ricoche sur la défense alpine. On repart alors dans l’autre sens mais la sirène vient mettre un terme à cette deuxième période et interrompt Mont-Blanc dans son action.

Dans le dernier tiers-temps, la rondelle glisse d’une cage à l’autre sans grandes occasions. Une tentative de jeu à trois avec Hamon au centre qui dévie sur la droite pour Bault qui remet pour Boehrer devant la cage mais Saccomano se saisit du puck dans sa mitaine. Aina Rambelo s’illustre encore seul face à trois joueurs du Mont-Blanc et son tir non cadré est tout de même intercepté par le gant du portier alpin. C’est finalement encore Claireaux qui trouve le chemin des filets sur une passe de Boehrer (4-1 ; 45'56").

2010-03-21-amiens-mont-blanc-jun-3Alexis Nicolay pénalise son équipe après avoir fait trébucher un joueur alpin mais les Amiénois, avec un bon pressing, ne laissent pas Mont-Blanc s’installer dans leur zone offensive et réussissent à tuer assez facilement la pénalité.

Sur un engagement, Arthur Coulon prend un lancer axial, dévié devant Ylönen. Enquite, Quentin Jacquier reprend Louis Boucherit dans la zone neutre mais n’inquiète pas le gardien. Coulon, à nouveau, part en un contre un mais Alexis Besson assure la défense. Claireaux par contre, loupe une nouvelle occasion au poteau droit : il n’arrive pas à dévier le puck dans les filets alpins. Vivien Capocci prend sa chance face à Ylönen, l’obligeant à faire la coquille pour arrêter le palet.

Delplanque se procure une opportunité dangereuse : son palet passe entre les jambes de Saccomano mais ressort pourtant devant le poteau droit sans avoir franchi la ligne de but. Sur la supériorité numérique amiénoise qui suit, les joueurs n’arrivent pas à s’installer et Mont-Blanc peut se dégager rapidement à plusieurs reprises. Frédéric Figon remonte la patinoire tranquillement et se présente face au portier amiénois puis tire, ne se voyant pas attaqué, mais son lancer échoue sur la balustrade.

Dans les deux dernières minutes, on assiste à une drôle d’action amiénoise : Ylönen est couché dans sa cage, un défenseur est allongé devant lui, et pourtant Mont-Blanc ne parvient pas à réduire le score,notamment à cause d’Alexis Besson qui repousse le palet derrière la cage et écarte le danger après ce petit moment de stress. Pour finir en beauté, Jonathan Boehrer enfonce le clou : après un cafouillage devant la cage alpine cette fois-ci, il trouve la place pour glisser la rondelle dans les filets adverses (5-1 ; 59'01").

Le match se termine donc sur la victoire amiénoise mais les joueurs du Mont-Blanc n’auront pas démérité pour autant. Ainsi les quelques joueurs présents également dans l’effectif élite des Gothiques la veille n’auront pas tout perdu, la victoire du jour les aura peut-être réconfortés de leur élimination des play-offs en quart de finale pour la quatrième année consécutive...

Ils terminent donc deuxièmes de la phase régulière du championnat des Espoirs Elite et vont devoir affronter prochainement l’équipe rouennaise pour déterminer, en deux matchs, la meilleure formation de la saison. D’après les dires de Valentin Claireaux, une deuxième place leur serait plus bénéfique car elle leur permettrait certainement d’affronter Gap dans le carré final, si tant est que Grenoble remporte ses matchs de son côté. Affaire à suivre...

 

Amiens - Mont-Blanc 5-1 (1-1, 2-0, 2-0)
Dimanche 21 février 2010 au Coliséum.
Arbitrage de Jérémy Rauline assisté de Sueva Torribio et Aurélien Smeeckaert.
Pénalités : Amiens 12' (6', 4', 2'), Mont-Blanc 14' (0', 2'+10', 2').
Évolution du score :
1-0 à 18'01" : Bault assisté de Boehrer (inf. num.)
1-1 à 18'17" : Joly assisté de Cocar et Colombin (sup. num.)
2-1 à 29'55" : Offret
3-1 à 30'41" : Claireaux
4-1 à 45'56" : Claireaux assisté de Boehrer et Bourges
5-1 à 59'01" : Boehrer assisté de Offret et Delplanque