Extraliga slovaque (¼ de finale) : la surprise Nitra

La saison régulière avait été des plus fastidieuses. Slovan Bratislava n'avait eu aucun rival pour le leadership, et la bataille pour la place de dauphin avait été depuis longtemps remportée par Banská Bystrica. Heureusement pour l'aficionado, le premier tour des play-off (quarts de finale) a sonné le glas des certititudes acquises depuis septembre. En grande difficulté il y a encore quelques semaines, le HC Košice, tenant de la couronne nationale, est certainement celui qui s'en est le mieux sorti en s'imposant facilement et surtout rapidement face à Poprad. Slovan, malgré le score final, a dû s'employer pour vaincre le dernier qualifié, Zvolen, tandis que Martin a attendu le septième et dernier match pour se défaire du finaliste de l'édition précédente, Skalica. Mais la véritable sensation est à mettre à l'actif de Nitra, septième du classement et tombeur de Banská Bystrica qui devient par la même la grande déception de ce cru 2009/2010. Rapide tour d'horizon de ces quatre duels passionnants...

HC Slovan Bratislava (1) / HKm  Zvolen (8) : 4-1

DemelEt si, contre Zvolen, Slovan était redescendu sur terre ? Le score final de la série affiche certes un clair avantage au club de la capitale mais les quatre succès synonymes de qualification auront été obtenus dans la douleur face à une formation de Zvolen encore lanterne rouge à la nouvelle année. L'écrasante victoire en ouverture (8-2) avait pourtant laissé présager une toute autre issue. Mais la réaction des coéquipiers de Peter Pucher, dès le lendemain (6-1), avait de quoi inquiéter les Danubiens ; à 1-1 après la première salve à domicile, il ne leur fallait guère tergiverser en déplacement au centre de la Slovaquie.

Le recordman de victoires en Extraliga (sept fois champion) a bien négocié le premier des deux duels à Zvolen (4-1) avant d'être repoussé dans ces retranchements lors des rencontres suivantes. Les hommes d'Ernest Bokroš montraient enfin leur vrai visage, patinaient mieux que leur prestigieux adversaire et multipliaient les combinaisons. La défense active emmenée par Ladislav ?ierny endiguait les assauts des expérimentés Ku?ha et autres Hujsa.

Mais, comme bien souvent cette saison lorsqu'ils ont été mis à rude épreuve, les Aigles de Bratislava ont su laisser passer la tempête. Zvolen craquait d'abord aux tirs au but avant d'être sorti de la compétition deux jours plus tard dans les prolongations après avoir pourtant mené 2-0 dans la patinoire de Ružinov à Bratislava. Le Slovan du capitaine ?ubomír Vaic devra encore montrer à ses supporters la plus belle face de son hockey.

Bauer

HC'05 Banská Bystrica (2) / HK K-Cero Nitra (7) : 2-4

La série contre Banská Bystrica a provoqué son lot d'émotions à Nitra qui a fait montre non seulement d'un excellent hockey mais qui a aussi et surtout réussi à passionner un public d'ordinaire désintéressé. Si Tomáš Chrenko, le joueur-clé de Nitra, s'est blessé tout au début, il a quand même pu rejoindre rapidement ses camarades de jeu et aider son équipe à accrocher pour la seconde fois seulement son billet pour la demi-finale (après 2006).

Mais contrairement à la première tentative (Nitra avait terminé premier du classement), la formation dirigée par Peter Oremus endossera cette fois-ci le rôle d'outsider. Ce qui n'a pas vraiment l'air de lui faire défaut. L’envie d'en découdre est omniprésente non seulement chez les joueurs mais aussi chez les supporters devenus fantastiques. Preuve en est les records d'affluence qui ont été battus pendant ces quarts-de-finale. Slovan Bratislava est attendu de pied ferme !

Outre les bons mouvements et l'énorme implication physique des joueurs, la pierre angulaire de la qualification est à chercher du côté des excellents résultats du gardien Lakosil. Ján Pardavý et Tomáš Bulík ne peuvent qu'adhérer à ce constat. Les deux « Béliers », si productifs tout au long de la saison avec Banská Bystrica (respectivement 27 et 23 réalisations) se seront cassé les dents devant les cages du portier tchèque. Finalement cinquièmes de cette Extraliga, Milan Staš et ses joueurs ont réalisé la meilleure performance du club en élite slovaque. Mais cela ne semble pas les consoler d'une véritable désillusion...

Kledrowetz

HC Košice (3) / HK Poprad (6) : 4-1

Les papys de Poprad ont fait de la résistance. Avant de craquer et de boire la tasse. Le match d'ouverture dans la bouillante Steel Aréna a été riche en intensité mais pauvre en buts. Si bien que la séance des tirs au but devait décider du premier point de cette série. Un point bien long à choisir son camp (il aura fallu 22 tireurs !) mais qui aura respecté la logique de la saison : les Chamois, incapables de s'imposer au-delà du temps réglementaire, devait avaler la pilule de la défaite (1-0 t.a.b.). L'inquiétude née du silence de l'attaque locale était balayée dès le lendemain, les « Oceliari » doublant la mise de manière plus tranchée (4-2).

Malgré la victoire lors du troisième match (4-2) sous les Hautes Tatras, Poprad devait déplorer par la suite une cascade de blessures (le capitaine Kroták, Kledrowetz, Faith, Fabián et Pavol Seg?a) et surtout une incapacité à contrer le potentiel montant des tenants du titre. Les coéquipiers de Stanislav Jase?ko payaient ainsi très cher la note sur les deux rencontres suivantes, conclues sur une excellente prestation offensive de Košice (13 buts inscrits contre deux encaissés !). Les absences de Tomík et Šachl en attaque ne se sont donc pour le moment guère fait ressentir, Košice pouvant par ailleurs s'appuyer sur l'excellente performance du gardien Hudá?ek. De bon augure pour le tour suivant où le capitaine Peter Bartoš retrouvera un club qu'il connait bien : Martin. 

Si les hommes de Rastislav ?ada avaient pu choisir leur adversaire pour la demi-finale, leur choix se serait sans aucun doute porté sur les vainqueurs de la Coupe continentale 2009, dans la mesure où ils les ont battu cette saison quatre fois sans ambiguïté et qu' ils ont depuis déjà quelques années un considérable taux de réussite contre eux. Mais les play-off brisent souvent en mille morceaux toutes les statistiques, c'est pour cela que le HC Košice devra commencer sur les chapeaux de roues sans se soucier du passé.

Palffy

MHC Martin (4) / HK 36 Skalica (5) : 4-3

L'équipe de Martin aura dû jouer tous les matches possibles pour accéder en demi-finale, niveau de compétition auquel elle n'avait plus eu le loisir de participer depuis 1997. Le septième et dernier duel à domicile l'a propulsé dans le dernier carré et, comme Banská Bystrica a chuté prématurément, elle a désormais une grande chance de remporter une médaille, la condition étant toutefois que Nitra soit écartée de la finale par Bratislava.

La série du MHC contre Skalica n'a cependant pas été des plus classiques. Les six premières oppositions ont toujours souri à ceux qui n'évoluaient pas sur leur glace habituelle. La tendance s'est donc inversée lors de l'ultime match où Martin a connu le succès grâce notamment au brillant rendement de son gardien Križan et à la constante performance de sa défense. Ce sont pourtant les attaquants de Skalica qui avaient éte les plus prompts à faire trembler les filets, parmi lesquels Žigmund Pálffy, de retour aux affaires après son détour par Vancouver.

Le déclic est intervenu avec le retour sur la feuille de match du meilleur passeur de la formation, Marek Uram. Le champion du monde 2002, titré également par deux fois en Extraliga avec Slovan, n'a pas joué les quatre premiers matches pour cause de blessure. Sa réapparition dans le dispositif des « Bleus » en a augmenté la force de frappe ainsi que la croyance du groupe en la réussite globale. Seul bémol : la surprenante désertion du tirailleur Lukáš ?íha. L'une des cartes maîtresses de Dušan Gregor est silencieux depuis dix matches déjà, et il est clair que le groupe de Martin aura besoin de ses services et surtout de ses points en demi-finale contre Košice, qu'il n'est jamais parvenu cette saison à mettre en danger.

Résultats :
Bratislava – Zvolen : 4-1 (8-2, 1-6, 4-1, 3-2 tab, 3-2 ap)
Banská Bystrica  – Nitra : 2-4 (3-4 tab, 2-1, 3-0, 1-4, 2-4, 3-4 tab)
Košice – Poprad : 4-1 (1-0 tab, 4-2, 2-4, 5-1, 8-1)
Martin – Skalica : 4-3 (2-6, 4-5 tab, 7-3, 3-1, 1-3, 2-0, 2-1)

Programme des demi-finales :
Bratislava – Nitra : 29 et 30 mars à Bratislava, 2 et 3 avril à Nitra. Matches d'appuis : 6 avril (Bratislava), 8 avril (Nitra), 10 avril (Bratislava).
Košice – Martin : 31 mars et 1er avril à Košice, 4 et 5 avril à Martin. Matches d'appuis : 7 avril (Košice), 9 avril (Martin), 11 avril (Košice).