Berne en finale, Bienne en danger

berne_scLe Berne de Larry Huras est, depuis hier soir, le premier qualifié pour la finale de LNA, trois ans après la dernière (perdue face à Davos)... et six ans après son dernier titre (en 2004). Une qualification attendue après les trois victoires préalablement enregistrées face à Kloten. Hier soir, les Ours ont porté le "coup de grâce" en gagnant là-bas, à la Kolping-Arena de Kloten (3-2).

Un succès qui a pris corps en milieu de partie, lorsque les Bernois ont enfin su prendre l'avantage après avoir dû recoller au score en début de match. Dans un premier temps, c'est Tristan Scherwey qui a égalisé, trente-quatre secondes après l'ouverture du score de Roman Wick. Ensuite, c'est un autre buteur très inhabituel, le défenseur Beat Gerber en l'occurrence, qui va donner l'avantage aux visiteurs (2-1). Enfin, c'est l'inévitable Roman Josi, pour son sixième but en séries, qui va faire la différence, quelques secondes à peine après l'égalisation de Viktor Stancescu.

Les joueurs de la capitale (et leur nombreux public) devront patienter un peu pour connaître l'identité de leurs adversaires en finale. Car Genève-Servette connaît certaines difficultés face à Zoug, plus solide à domicile dans cette série. Tobias Stephan, le cerbère genevois rapatrié d'Amérique l'été dernier, a pourtant sorti le grand jeu. Mais cela n'a pas suffi face à Josh Holden et compagnie. Flanqué de ses fidèles Damien Brunner et Fabian Schnyder, le Canadien a fait des misères aux Grenats... au point d'ouvrir le score, en tout début de match (1-0). Zoug, incapable de concrétiser sa domination, va toutefois rester à la merci des contres romands. Comme celui de Jeff Toms, à la 55e, qui va mener les siens à la prolongation (1-1). Genève-Servette va néanmoins rater le holp-up, laissant la victoire à ses hôtes sur un rebond perdant... ou gagnant si l'on se place du côté de McTavish, l'heureux buteur ! Ce succès (2-1) ramène les joueurs de Suisse centrale à hauteurs des Genevois. Prochain épisode samedi, aux Vernets...

Si tout est encore possible pour Zoug et Genève-Servette dans leur demi-finale, les choses prennent mauvaise tournure pour Bienne, désormais mené 1-3 dans la "finale" du play-down face à Langnau. Les coéquipiers de Sébastien Bordeleau, toujours muet dans ce derby bernois, ont rechuté à l'Ilfis (3-6) deux jours après leur victoire à domicile (4-2). Du coup, Bienne se rapproche dangereusement des barrages de promotion/relégation... et de retrouvailles pimentées avec Lausanne. Un remake des barrages du printemps passé, qui furent houleux et très disputés, prend forme après le troisième succès du LHC face à Viège. À Malley, devant près de 8 700 spectateurs, les Vaudois ont arraché la décision au terme d'un bras de fer conclu par le vétéran Igor Fedulov. Sa déviation, sur un lancer de Jérémie Kamerzin, met fin aux prolongations et probablement aux espoirs viégeois dans cette finale. Lausanne doit maintenant conclure et possède trois "puck" de matchs avant de retourner samedi dans le Haut-Valais...