LNA : Une finale Berne - Genève-Servette

Cette fois ça y est, Genève-Servette tient sa place en finale, deux ans après celle perdue face aux ZSC Lions. Pour ce faire, les hommes de Chris McSorley ont écrasé Zoug au Herti (7-2) avec quatre buts de Juraj Kolnik, dont deux après seulement quatre minutes de jeu. Le Slovaque en rajoutera deux autres en deuxième période, pour porter le score à 5-1 à l'entame du dernier tiers temps.

Juraj Kolnik, en retrait depuis le début de playoffs, a donc fait toute la différence à l'instar d'un Tobias Stephan décisif sur l'ensemble de la série. Dans sa lutte à distance avec Jussi Markkanen, le cerbère genevois a fait le métier. Pas une mince affaire face à des attaquants de la trempe de Josh Holden, réduit au silence pour ce qui restera comme le dernier match jamais joué au Herti. Désormais, l'EVZ jouera non loin de là, à la Bossard-Arena (7 050 places).

Berne, prochain adversaire des Grenats, est donc prévenu. Avec quatre victoires à leurs six confrontations de saison régulière, les Genevois possèdent un petit ascendant psychologique. Les Bernois, eux, auront la fraîcheur physique. En effet, les hommes de Larry Huras n'ont disputé que huit matchs dans ces playoffs, balayant tour à tour Lugano et Kloten. Ce n'est pas un gage de réussite pour autant : Kloten, dans le même cas l'an passé, s'était incliné au bout du suspens face à Davos. Des Grisons qui avaient eu recours à deux "belles" pour venir à bout de Lugano et Fribourg-Gottéron, disputant du coup deux fois plus de matchs que les Aviateurs. Avec le succès que l'on sait...

Samedi débuteront les barrages de promotion/relégation. Presque une autre finale, avec un enjeu de taille. Pour Bienne, il s'agira de conserver sa place en LNA. Pour Lausanne, il faudra la reconquérir. Faites vos jeux...